EMMANUEL MACRON – Des mesures qui vont dans le bon sens mais ne répondent qu’à certaines attentes exprimées en matière de pouvoir d’achat et oublient la réforme fiscale et l’écologie

Dans la suite du Premier ministre, Emmanuel MACRON a enfin reconnu, hier soir, l’expression d’un malaise profond existant dans notre société, l’expression notamment de la colère de celles et ceux qui gagnent peu et travaillent loin de chez eux.

Au-delà de cette considération, tardive mais essentielle et aujourd’hui clairement affichée, le Président de la République a annoncé des mesures substantielles qui répondent en partie aux revendications essentiellement exprimées à son début par le mouvement des «gilets jaunes».

Des mesures favorables au pouvoir d’achat des retraités et travailleurs modestes qui représentent déjà une avancée certaine et dont les progressistes ne peuvent que se réjouir.

Mais pas un mot, hélas, n’a été dit sur le financement de ces mesures dont on souhaite qu’il vienne en grande partie des bénéficiaires de la Flat Tax et de la suppression de l’ISF. Nous, progressistes, sommes aujourd’hui pessimistes quant à la possible prise en compte du besoin d’une véritable réforme fiscale (nationale et locale) permettant de revenir sur l’inégale répartition de l’effort.

Par ailleurs, qu’en est-il de l’écologie et de la nécessaire transition énergétique ? Le Président de la République a été totalement muet en la matière et l’on peut donc craindre qu’elles soient les grandes oubliées, mises en sommeil pour 2019, alors qu’il y a urgence en la matière si l’on veut sauver notre planète !

Le renforcement de la place des maires et l’annonce de l’ouverture d’une large concertation sur l’ensemble du territoire vont dans le bon sens et pourront ainsi permettre d’avancer dans le débat démocratique aujourd’hui si nécessaire.

En conclusion, les progressistes du MdP accueillent de façon mitigée les annonces du Président de la République et resteront dans tous les cas insistants pour que la justice fiscale et l’écologie soient vraiment au centre des actions du gouvernement, pour améliorer la qualité de vie de nos concitoyens par l’environnement et le pouvoir d’achat.

Paris, le 11 décembre 2018

Auteur : Mouvement des Progressistes

1 commentaire

  1. En effet, ces deux thèmes paraissent tellement évidents qu’on les aurait oubliés. C’est bien de les rappeler, et espérons que les propositions concrètes en ce sens sortent du débat… Avec l’impôt sur les géants numériques, qu’on pourrait adosser à ces deux piliers notamment dans l’UE27!

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *