Hommage de Robert Hue à Johnny Hallyday

Combien de Français voudraient retenir la nuit pour que Johnny ne nous quitte pas. C’est un peu de l’histoire de notre jeunesse et des générations de notre temps qui s’eloigne. Affectueux hommage.

Robert HUE

Sur France Info, Robert Hue se souvient de Johnny : « Il n’était pas communiste, mais à la Fête de l’Huma, il était en phase ».

En 2003, Johnny déjeune avec deux journalistes de Télérama et leur confie qu’il aime Robert Hue, Chirac en la Corse.

Sur Public Sénat : Johnny et les politiques : « Souvenirs, souvenirs »

Dans l’Express, fan du chanteur dès les années 1960, l’ancien secrétaire général du Parti communiste, Robert Hue, revient sur les concerts donnés par le chanteur à la Fête de l’Huma.

Auteur : Robert Hue

1 commentaire

  1. Merci Robert ! Très bel hommage à notre Jojo national ! Personne ne pouvait le retenir ! Il s’est construit lui-même, il a su s’adapter à chaque époque, c’est pour cela qu’il a duré sur 3 générations… Jean-Philippe Smet nous a fait un pied de nez, mais Jojo reste parmi nous !

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *