Journée de grève générale du 5 février 2019

Contrairement à la CGT et aux quelques partis politiques qui ont annoncé leur participation à cette journée d’actions et de grève du 5 février, le Mouvement des Progressistes (Mdp) entend rester dans son rôle de porteur de revendications, sans appeler ou non à la participation au mouvement.

Il revient à chacun de décider ou non de sa participation.

Dans le contexte de mobilisation sociale sans précédent que connaît notre pays depuis plusieurs mois, le Mouvement des Progressistes (MdP) rappelle au gouvernement l’urgence qu’il y a à prendre la mesure du désarroi exprimé par nombre de nos concitoyens.

Certes, quelques avancées ont été obtenues depuis novembre dernier telles que l’annonce par le président de la République d’une revalorisation de la prime à l’emploi ou l’organisation d’un vaste débat national.

Néanmoins, nous, progressistes, considérons aujourd’hui que le compte n’y est pas et qu’il faut aller plus loin dans le sens d’une plus grande justice fiscale, d’une plus grande justice sociale.

Nous proposons notamment une revalorisation du SMIC de 100 euros net et demandons la remise en place de l’ISF qui ne règlera, certes, pas tout, mais sera un signe fort de la capacité d’écoute du Pouvoir.

Nous exigeons dès à présent une revalorisation substantielle des APL. De même, nous demandons une revalorisation de tous les minimas sociaux et la baisse de la CSG pour les revenus les plus faibles.

En parallèle à ces revendications, le Mouvement des Progressistes rappelle son engagement dans le Grand débat national et son souhait d’un dialogue constructif et apaisé avec l’Etat.

Nous regrettons néanmoins que les réunions du Président Macron avec les maires tournent à l’événement de communication et non au débat d’idées alors que les citoyens attendent une écoute et non une science explicative et de justification. En rester à cela conduira à l’échec.

Comme nous l’avons fait lors de son lancement, nous invitons de nouveau l’ensemble de nos adhérents et sympathisants à prendre toute leur place dans ce débat national en s’exprimant localement dans les cahiers de doléances, en participant activement aux réunions proposées ou en soumettant des contributions en ligne.

Paris, le 5 février 2019

Contact : Laurent LANYI – Délégué national du MdP – Tél. : 06 88 71 05 93

Auteur : Mouvement des Progressistes

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *