La France, ce vendeur d’armes

La France est le troisième pays exportateur d’armes au monde. Cette réussite économique et diplomatique peut-elle se faire au détriment des valeurs nationales ? Cas de conscience au Yémen qui subit les assauts de deux bons clients, l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis.

Dans un entretien à la Voix du Nord, Sébastien Nadot, député de Haute Garonne, porte-parole national du Mouvement des Progressistes, revient sur sa volonté de créer une commission d’enquête sur « le respect des engagements internationaux de la France » pour les exportations d’armement.

Retrouvez ici l’article de La Voix du Nord

Auteur : Sébastien Nadot

2 commentaires

  1. Excellent article, tres bonne interview. L’objectif est pratique est raisonnable, on peut toujours viser le desarmement mondial (comme le suggere Cantin Daniel), mais cela semble irréaliste.

    Publiez une réponse
  2. Bravo Sébastien. Mais on peut aussi rêver: par exemple que les armes sont vendues et autorisées uniquement pour se défendre et non pas pour tuer aveuglément des militaires et civils déclarés ennemis ou ayant même tiré les premiers…
    Bref, on en sortira pas sans le désarmement mondial qui suppose l’arrêt des dominations des superpuissances, l’avènement renforcée partout de la démocratie et de la justice sociale par les les peuples qui conduit aux partages des richesses.
    Il y a de quoi faire, certes. Voici pourquoi je partage tant le combat du Mouvement de Paix depuis tant de décénnie! Tiens Bon Seb. avec le MDP!

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *