Les progressistes de Nice contre la police à l’école

Hier après-midi, à l’heure où se déroulait le conseil municipal de Nice, trois membres des Progressistes, mouvement créé par Robert Hue, ancien leader du Parti communiste français, ont été reçus, à leur demande, en mairie, pour exprimer leur inquiétude, ainsi que celle des enseignants et de parents d’élèves, sur la présence policière dans les écoles de Nice.

Un article paru dans Nice matin le 3 février 2018

Auteur : Mouvement des Progressistes

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *