Robert Hue : «On doit rassembler toutes les forces progressistes»

(LP/Olivier Arandel.)

Ce n’est pas une alliance sur laquelle on aurait a priori parié… L’ancien communiste Robert Hue s’engage pour Emmanuel Macron. « Je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’il dit, mais il existe un vrai danger pour la démocratie, justifie Robert Hue. Nous ne sommes pas à l’abri d’une accession de Marine Le Pen au pouvoir. Il faut rassembler toutes les forces progressistes pour empêcher son élection. »

Ce qui le séduit chez le leadeur d’En marche ? « Le dépassement des systèmes, la forte rénovation et moralisation de la vie politique. » Sur le plan économique, certaines mesures libérales du candidat sont pourtant loin des prises de positions passées de Robert Hue, notamment sur la loi El Khomri…

« Sur ces questions-là, je reste avec mes idées, assure le sénateur du Val-d’Oise. Je n’ai pas été gagné par l’ivresse libérale. Je suis de gauche et je n’ai pas l’impression de me renier. Mais nous sommes dans une situation où il faut trouver les compromis nécessaires. Comme l’écrivait Aragon : Quand les blés sont sous la grêle, fou qui fait le délicat. »

Propos recueillis par Pauline Théveniaud

Extrait de l’article « Présidentielle : mais qu’est-ce qu’ils trouvent tous à Emmanuel Macron ? » paru dans Le Parisien le dimanche 19 mars.

Auteur : Le Parisien

1 commentaire

  1. « Rassembler toutes les forces progressistes »?
    Oui bien sûr !

    Observation récente : Macron semble nous avoir rendu le nom de progressiste qu’il nous avait emprunté (sans demander notre permission). La mode automne-hiver était pour lui au progressisme, mais la mode printemps-été semble être passe au pragmatisme.
    Nous pouvons donc réexpliquer que derrière l’abscons MdP se cache le Mouvement des Progressistes … et fier de le rester!

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *