Robert Hue, un marxiste chez Macron

L’ancien premier secrétaire du Parti communiste soutien sans ambiguïté le candidat d’En Marche !

« Le drame de la politique, c’est l’absence de proximité avec les gens », notait Robert Hue, venu adouber les siens pour les législatives mardi à Marseille. Photo Valérie VREL

Il a commencé son escale marseillaise par un détour à l’hôpital Nord. Robert Hue a beau avoir « quelques heures de vol », il est resté coi. « Les conditions de travail, les moyens en restriction permanente et le parking payant en prime, c’est invraisemblable. Il faut investir dans les services publics contre cette conception de la rentabilité financière ». Ceux qui croyaient les convictions de l’ancien premier secrétaire du Parti communiste noyées dans le néo-libéralisme d’Emmanuel Macron, envers lequel Robert Hue assume un soutien sans ambiguïté, seront rassurés.

« Les partis traditionnels sont dans la consanguinité »

« Je suis fondamentalement marxiste et je n’entends pas devenir social-démocrate », explique le leader du Mouvement des Progressistes, une structure créée en 2009 « sur l’idée que les partis traditionnels étaient en pleine déliquescence et ne remplissaient plus leur mission démocratique. Ils sont dans la consanguinité. Il y a des propositions d’inflexion libérale que je ne partage pas avec Emmanuel Macron. Mais c’est un homme de gauche. Et dans une gauche pulvérisée, il incarne le renouvellement en voulant que 50 % de ses candidats soient issus de la société civile. Et moi, je veux laisser la place aux plus jeunes. »

Il est justement venu adouber les siens pour l’élection de juin. À Marseille, ils sont quatre pour le moment, venus du PCF, des écologistes ou du monde associatif. Aucun n’affiche aussi clairement un soutien à Macron, ni à aucun autre pour la présidentielle. « Il y a une vraie difficulté à prendre une décision, note Haouaria Hadj- Chikh. L’approche de Macron est assez éloignée de ce que je peux être. Mais s’il le faut face à Le Pen, je voterai pour lui. »

Exit les jeux d’appareils politiques, chacun sera libre de faire comme bon lui semble. Dans une présidentielle qui s’amuse à briser toutes les lignes idéologiques, même les convaincus balancent. « J’ai voté Chirac en 2002, Estrosi en 2015 pour barrer la route au clan Le Pen », signale Ferdinand Richard, candidat dans le centre-ville. « Je n’aurai pas d’états d’âme. » Le tocsin frontiste est une chose. « Je suis choqué par sa banalisation alors que ses idées sont dangereuses », reprend Robert Hue qui n’hésite pas à convoquer De Gaulle pour justifier l’urgence. « Au lendemain de la guerre, il a su unir les communistes et la droite. Cela n’empêche pas d’être fidèle à ses idées. La recomposition va s’accélérer. Quand l’heure est grave, on doit pouvoir se dépasser. Ce que veulent les gens, c’est qu’on parle d’eux, pas de nous. »


Présidentielle : à Marseille, Robert Hue… par LaProvence

Un article de François Tonneau paru dans La Provence le mercredi 29 mars 2017

Retour en photos sur cette belle journée (source MdP)

Robert Hue entouré des candidats MdP de Marseille pour les élections législatives des 11 et 18 juin 2017. Vincent Mannone et Hamida Hamlaoui (1ère circonscription), Ferdinand Richard et Sidney Cadot (4ème circonscription), Akim Mimoun et Nassima Hamitouche (5ème circonscription), Haouaria Hadj-Chick (7ème circonscription)

Arrivée à l’hôpital Nord avec Haouaria Hadj-Chick, conseillère départementale des Bouches du Rhône, candidate MdP dans la 7ème circonscription, et Akim Mimoun, candidat dans la 5ème circonscription des Bouches du Rhône

Rencontre avec Danièle Ceccaldi, Responsable CGT Santé, et Bernard Marty, conseiller municipal et métropolitain

Devant l’entrée de l’hôpital Nord.

Conférence de presse avec La Provence et La Marseillaise en présence des candidats MdP et d’amis marseillais

Robert Hue avec Sidney Cadot, candidate suppléante de Ferdinand Richard, et Nicolas Céléguègne, délégué régional du MdP PACA

Rencontre avec des habitants du quartier Picon

Auteur : La Provence

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *