10 bonnes raisons de ne pas voter Marine Le Pen

Une candidate contre les classes moyennes et populaires : avec la sortie de l’euro, une baisse de valeur de l’épargne assurée pour la Français (de 20 à 40%, au moins) et un pouvoir d’achat amputé (de 1500 euros par an, au moins). Sans compter l’effet de la taxe aux frontières, qui agirait comme une hausse de TVA et toucherait surtout les plus modestes.

Une candidate contre l’activité économique et l’emploi : avec la sortie de l’euro, une fermeture assurée de marchés étrangers pour nos entreprises et nos agriculteurs (près de 80% des débouchés à l’export des fromages français sont par exemple dans la zone euro). Et le retour des tracasseries administratives et financières pour toutes les entreprises françaises qui importent ou exportent !

Une politique étrangère dangereuse : sortie de l’Union Européenne, sortie de la zone euro, sortie du commandement intégré de l’OTAN, complaisance avec la Russie , auprès de laquelle le FN n’hésite pas à se financer … vers une France isolée et aux amitiés hasardeuses

La candidate de la dépense publique (et donc des hausses d’impôts) : plus de 100 milliards de dépense prévues, avec une approche clientéliste assumée et des dépenses inconsidérées (la nationalisation des autoroutes coûterait à elle seule entre 15 et 20 milliards d’euros, soit l’équivalent de la construction de 1000 collèges !). Il faudra bien payer !

La candidate de l’héritage, contre le renouvellement : Marine Le Pen, c’est une incarnation de l’héritage en politique. Des membres de la famille Le Pen sont candidats à l’élection présidentielle depuis 1974, soit depuis plus de 40 ans !

La candidate et le parti des affaires : 3 affaires en cours, des refus de se rendre à des convocations des juges, et 16% des élus FN condamnés entre 1996 et 2012. « Old politics » …

La candidate contre la moralisation : rien n’est prévu dans le programme du FN pour moraliser la vie politique. Pas d’interdiction d’emplois de proches par exemple, ni de cumul de fonctions de parlementaire et de conseil. Mme Le Pen serait-elle gênée ?

Une candidate contre les fonctionnaires : des fonctionnaires menacés de devoir « rendre des comptes » avant une élection. Du jamais vu…

La candidate d’un parti qui ne change pas : propos sur la non-responsabilité de la France dans la rafle du Vélodrome d’hiver, opposition à la scolarisation des enfants de sans papiers … Le FN n’a pas changé…

La candidate du faux :

* De la fausse sécurité : rétablir 6000 douaniers aux frontières de la France par exemple. Même sans dormir, cela représente moins d’une personne par km. Un exemple de fausse solution

* De la fausse écologie : une volonté affichée de développer les énergies renouvelables, mais une illusion de vrai changement sans action à l’échelle européenne (sans cela, comment par exemple établir un prix du carbone pour tous ou peser dans les négociations climatiques ?)

Une 11eme raison en bonus : Associée avec Mme Boutin et Mme Barjot, Marine Le Pen invalidera le mariage gay en France et supprime définitivement celui ci.

Auteur : Philippe Ruel Radigue

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *