Des aides sociales indispensables, oui ! Mais…

Des aides sociales indispensables, oui ! Mais il est urgent de plus et mieux accompagner les plus fragiles vers un retour à l’emploi…

S’attaquant à une vision purement caritative de l’aide sociale, qui assiste, aide mais, il est vrai, ne règle nullement le problème de pauvreté, le Président de la République est intervenu, en marge de sa rencontre avec le monde mutualiste, pour insister sur l’urgence de mesures permettant une réelle réinsertion des plus fragiles et tout particulièrement un meilleur accès à l’emploi.

Passons la polémique autour du « pognon de dingue » dépensé, qui peut aujourd’hui affirmer que notre système d’aide sociale permet au plus grand nombre de s’en sortir ? S’il permet de vivre mieux, certes, il n’est pourtant pas infondé d’exprimer que tout un pan essentiel de notre système d’action sociale, celui consacré à la réinsertion, ne fonctionne pas, du moins ne fonctionne pas bien.

De gouvernement en gouvernement, de dispositifs en dispositifs, de RMI en RSA, la réinsertion n’est souvent qu’un leurre et de plus en plus d’habitants, souvent issus des quartiers dits défavorisés, sont enfermés dans une pauvreté qui n’est pourtant pas une fatalité.

En accord avec ses déclarations en faveur des plus démunis, nous aurions apprécié que le Président de la République, dans la suite du rapport Borloo, annonce fin mai un véritable plan pour aider de manière significative les habitants de ces quartiers à retrouver l’espoir d’une vie plus digne, tout simplement à mieux vivre. Il n’en n’a pas été ainsi et nous le regrettons.

Les progressistes, dans leur ensemble, resteront vigilants et auront très certainement à cœur d’oeuvrer pour que notre système d’aides sociales soit encore renforcé, amélioré, simplifié, et que des dispositifs d’insertion efficaces, qui font aujourd’hui tant défaut, puissent être enfin mis en place au service du plus grand nombre. Mais des moyens importants seront nécessaires pour cela, il y a tant à faire et à construire !

François BECHIEAU, Secrétaire général du Mouvement des Progressistes (MdP)

Auteur : François Béchieau

1 commentaire

  1. Où sont les stages pour les seniors à chômage qui ont étés au placard (30%des salaries) virés ? Sur defi-metiers.fr les stages conventionnés c’est consternant ! Les poei on ne sélectionne que les jeunes, vu que les gens compétents sont virés , faut pas s’étonner des choix débiles dans les boites

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *