Gilets jaunes : Après l’intervention du Premier ministre…

Le Premier Ministre, Édouard Philippe a enfin reconnu que le mouvement des « gilets jaunes » exprimait depuis plusieurs semaines un malaise bien réel dans notre société et la revendication légitime d’une vie meilleure.

Un aveu bien tardif, certes, mais un aveu tout de même !

Au-delà des quelques mesures annoncées dont un moratoire attendu sur l’augmentation des taxes sur les carburants, il est désormais indispensable que la concertation s’ouvre sans délai avec l’ensemble des partenaires sociaux, les associations, les représentants de la société civile afin de déboucher sur des mesures en faveur des « classes laborieuses » – ainsi désignées par le Chef de l’Etat, Emmanuel Macron – pouvant lier la nécessaire amélioration du pouvoir d’achat à l’indispensable transition écologique.

François BECHIEAU, Secrétaire général du MdP

Auteur : François Béchieau

1 commentaire

  1. Oui. Le gouvernement a finalement appuyé sur la touche « PAUSE » avec promesse de discussion a venir. Cela va t il suffire? Cela dépend de la confiance des gilets jaunes pour le gouvernement. On peut être pessimiste. Mais l’issue a long terme se décidera lors de ces concertation (elles ne sont pas qualifiées de négociations ce qui peut être inquiétant étant donne l’histoire de l’utilisation de ce mot par le gouvernement). Si le gouvernement n a rien a mettre sur la table en terme de rétablissement de la justice sociale, il n y aura pas de solution. L’avenir le dira.

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *