Le RIC, le BIC de la démocratie

Le référendum d’initiative citoyenne, c’est ce que tout bon démocrate (ceux qui pensent que la démocratie c’est le citoyen qui l’accomplit et ce sans passer par le politique), c’est réclamer la légalité du référendum et redonner la parole au nous pour lui permettre de se faire entendre autrement que par les manifestations de rue.

Pour les Gilets jaunes de cette Coordination nationale, il faut cesser tout débordement et faire entendre les préoccupations des Français par des moyens légaux « Dans une démocratie qui fonctionne correctement, la manifestation de rue ne devrait pas être le seul moyen de se faire entendre », et proposer donc une solution : la légalisation et l’inscription dans la Constitution du référendum d’initiative citoyenne. Ce serait, selon eux, le seul moyen de « débloquer la situation » et « ouvrir la porte à une démocratie directe et participative ».

La coordination des gilets jaunes réclame cela pour éviter les violences de ce dernier mois, sans passer par l’article 3 de la constitution : « « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum
Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. Le suffrage peut être direct ou indirect dans les conditions prévues par la Constitution. Il est toujours universel, égal et secret. Sont électeurs, dans les conditions déterminées par la loi, tous les nationaux français majeurs des deux sexes, jouissant de leurs droits civils et politiques. »

Le référendum à l’initiative des citoyens ne passe donc par par le politique mais par les citoyens et cela est la « nouveauté ». Il y aurait donc 4 types de Référendum d’Initiative Citoyennes :

Au niveau législatif :
« J’ai une idée de loi, je veux la proposer »
« Je ne suis pas d’accord avec cette loi, je souhaite sa suppression ! »
Mais aussi révocatoire :
« Je demande le départ d’un responsable politique ! »
« Je demande une modification de la Constitution ! »

Pour ces 4 types, un processus :
Etape 1/ pétition à l’initiative citoyenne
Etape 2/ seuil définit dans la loi atteint
Etape 3/ Déclenchement du référendum
Etape 4/ Application de la décision majoritaire

En tant que démocrate, citoyenne et « politisée », j’aiderai à mettre en place ce Bic de la démocratie inspiré du système des gentils virus de France.

Tout citoyen doit avoir la parole en France !

Vive la démocratie participative !

Pour avoir plus d’informations : #RIC http://www.giletsjaunes-coordination.fr

Anne LAROUTIS, déléguée citoyenne « progressiste » du Vaucluse

Auteur : Anne LAROUTIS

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *