Non à la logique mortifère du FN

Nicolas Céléguègne

Dimanche 10 avril, dans l’émission « Le grand jury » RTL-LCI, une phrase est lâchée par Marine Le Pen : « Je pense que la France n’est pas responsable de la rafle du Vel d’Hiv ». »
Reniement de l’histoire, négation des faits, mépris affiché envers les 13000 victimes de cette terrifiante organisation quasi-mécanique orchestrée, nous le savons aujourd’hui, par l’Etat français, avec la complicité d’entreprises publiques à l’époque.
Continuera-t-on de chercher à me convaincre que Marine n’est pas Jean-Marie et qu’elle est plus modérée, que le FN a changé dans son idéologie ?
Ne nous trompons pas de regard. La démocratie, la République, avec leurs imperfections et notre besoin de les faire évoluer constamment pour être au service des citoyens, c’est aussi le seul outil qu’il nous reste pour faire taire en soi le fasciste ou le complice de l’horreur par son indifférence ou son silence.
Qu’aurions-nous fait, vous et moi, en juillet 1942 ?
Si les chaînes d’infos continue et les réseaux sociaux avaient existé à cette époque, aurions-nous empêché cette ignominie criminelle ? Je n’ai pas la réponse à cette question. Ce que je sais, c’est que la logique du FN est mortifère pour notre pays et pour nous tous : nous sommes bien placés, en PACA, pour le savoir (Toulon, Marignane, Vitrolles, Fréjus, la mairie des 13ème et 14ème arrondissements de Marseille..)
Il faut quoi qu’il en soit empêcher Marine Le Pen d’accéder à la Présidence de la République en mai 2017. Le premier tour est essentiel et le troisième tour ne se fera pas dans la rue avec de telles perspectives.

Auteur : NICOLAS CELEGUEGNE

1 commentaire

  1. Les 3eme et 4eme tours se feront aux legislatives, car dans notre régime un président sans majorité ne peut pas grand choses (voir les cohabitations). Et si nécessaire un 5eme tour se fera dans la rue car on est en France et on peut encore manifester même si le taux d adhésion aux vue FN dans la police semble encore plus haut que la moyenne nationale.

    Combien de région étaient pronostiqueurs pour basculer vers le FN ? Combien on effectivement basculée? Aavec un scrutin national le rempart contre le FN existe. À force de crier au loup les électeur peu motivés vont se lasser et si effectivement le danger est bien réel en 2022… il sera plus difficile de les motiver.

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *