Rencontre nationale du Mouvement des Progressistes – Samedi 19 septembre
Sep16

Rencontre nationale du Mouvement des Progressistes – Samedi 19 septembre

La Rencontre nationale du Mouvement des Progressistes, réunissant les principaux animateurs du mouvement, se tiendra cette année Samedi 19 septembre de 9h30 à 17h sur la péniche El Alamein et son quai à Paris 13e. Quai François Mauriac – devant la bibliothèque François Mitterrand. Métro ligne 6 : Quai de la Gare Métro ligne 14 : Bibliothèque François Mitterrand Dans ce contexte très particulier de crise COVID-19, toutes les mesures de prévention et gestes barrière seront de rigueur (port du masque obligatoire, distanciation, débats à l’extérieur). Un rendez-vous privilégié pour échanger, débattre et mieux nous connaître, l’occasion de se retrouver, pour certaines et certains de se connaître, et pouvoir aborder ensemble l’actualité politique, les prochains mois, les prochaines élections régionales de 2021 avant la présidentielle de 2022. L’Assemblée générale du matin sera réservée aux adhérents à jour de leur cotisation. A partir de 12h30, le MdP recevra les représentants et amis du pôle des formations écologistes organisatrices des Journées d’été des écologistes ainsi que d’autres invités. Prises de parole et buffet sur le quai devant la péniche. Programme de la journée 9h30 – 10h : Accueil café – Point trésorerie et organisation du MdP. 10h – 12h30 : Assemblée générale du MdP (ouverte aux adhérent.e.s à jour de leur cotisation 2020). 12h30 -13h : Accueil des invités et prises de parole. 13h – 14h30 : Cocktail sur le quai. Il fera beau ! 14h30 – 16h30 : Débats en 4 temps autour de 4 thématiques (Ecologie politique et libéralisme, accessibilité universelle, conflits mondiaux et quotidien…) 16h30 – 17h : Interventions et débat de clôture. Pour la bonne et pleine réussite de cette importante initiative, au vu de la situation sanitaire et des exigences à respecter, merci de vous inscrire par mail à contact@md-p.fr ou par sms au 06 38 43 16...

En savoir plus
Plan de relance du Gouvernement : Le puéril jeune !
Sep05

Plan de relance du Gouvernement : Le puéril jeune !

Après l’annonce du plan de relance de l’économie et du plan « 1 jeune, 1 solution », je ne peux que déplorer et dénoncer l’absence de réponse à l’urgence sociale dans laquelle les jeunes surnagent depuis le début de l’épidémie. Je prendrai un exemple de mon quotidien professionnel pour l’illustrer. H., 21 ans, est titulaire d’un Bac Pro dans le domaine de l’accueil et de la relation client, mais, ne trouvant pas de travail, elle a fini par accepter, en janvier 2020, un emploi d’auxiliaire de vie sociale chez les particuliers. Durant le confinement, elle est contrainte de continuer à gagner sa vie. Comme elle travaille à temps partiel, la Garantie Jeunes (dispositif de la mission locale) lui verse une allocation en complément. Mais la situation se dégrade : elle fait des kilomètres en bus chaque jour pour aller d’un bénéficiaire à un autre, sans temps de pause bien souvent et elle achète ses propres masques car son employeur ne lui en fournit pas. En juin dernier, elle craque et démissionne de son travail tout en cherchant un autre emploi plus valorisant. Elle finit par décrocher une mission de service civique, ce qui lui assure un maigre salaire mais la maintient dans la précarité. Des jeunes dans une telle situation, il y en a des milliers : les journaux les appellent les « oubliés de la Covid 19 ». Etudiants contraints à la galère pour se nourrir et se loger, jeunes diplômés en Licence qui sont préparateurs de commandes dans la grande distribution, intérimaires sans missions, jeunes sans qualification prêts à accepter n’importe quoi, quand ils ne cèdent pas à la tentation des réseaux et des trafics. La jeunesse s’ensauvage, disent-ils à droite et au gouvernement ? Mais le monde qu’on leur propose est lui-même sauvage, mesquin, cynique, précaire. Rien ne justifie les violences et la délinquance, d’où qu’elles viennent et quelles qu’en soient les victimes. On peut cependant tenter d’en comprendre certaines raisons. Un plan de 6,5 milliards d’euros prétend favoriser l’insertion et l’emploi pour l’insertion de750 000 jeunes. Si le soutien à la formation professionnelle, à l’apprentissage et à l’embauche constitue, sans aucun doute, une série de bons leviers, en revanche, depuis le CICE, le Mouvement des Progressistes demande que l’Etat s’assure des contreparties réalisées par les entreprises qui reçoivent ces aides, surtout les plus grandes. Le temps de la mise en œuvre de cet énième plan et du renforcement des moyens de l’insertion, rien ne sera réglé sur l’urgence sociale, qui frappe durement les jeunes (et les familles, les personnes âgées ou en situation de handicap). La mise en place d’un revenu minimum, quel que soit...

En savoir plus
A l’issue des Journées d’été des écologistes, appel pour des régions écologiques, citoyennes et solidaires !
Août23

A l’issue des Journées d’été des écologistes, appel pour des régions écologiques, citoyennes et solidaires !

Coorganisateurs des Journées d’été des écologistes qui se sont tenues du 21 au 23 août 2020 à la Cité fertile à Pantin et durant lesquelles de nombreux débat ont eu lieu, les progressistes du MdP ont participé au lancement de l’Appel pour des régions écologiques, citoyennes et solidaires. Pierre-Louis VERNES, Porte-parole national du MdP lors de la séance d’ouverture des Journées d’été des écologistes.Sébastien NADOT, député de Haute-Garonne et membre de Comité national du MdP, intervient lors du débat organisé avec ICAN France autour du contrôle des armes nucléaires et des ventes d’armes. Un débat animé par Dienabou KOUYATE, conseillère municipale déléguée de Montigny-lès-Cormeilles et membre du Comité national du MdP.Jean-Noël CARPENTIER, Maire de Montigny-lès-Cormeilles et membre du Bureau national du MdP, présente la politique de végétalisation et de transports doux qu’il mène depuis 2009 dans sa commune du Val d’Oise.Jean COUTHURES, délégué national du MdP chargé de l’écologie, est intervenu samedi matin dans le débat sur le nucléaire “Le nucléaire, la fausse solution pour le climat !”Entre deux débats, retrouvailles amicales entre quelques membres du MdP. De gauche à droite : Pierre-Louis Vernhes, Sébastien Nadot, Anselme Lamotte, Tina Ramah, Dienabou Kouyate.Conférence de presse des Journées d’été des écologistes en présence de Julien BAYOU, secrétaire national d’EELV, Delphine BATHO, présidente de Génération Ecologie, Pierre-Louis Vernhes, Porte-parole national du MdP, Jean-Marc Governatori, co-secrétaire national de l’Alliance écologiste indépendante, François Damerval, président de CAP 21/LRC et Claire Monod, coordinatrice nationale de...

En savoir plus
Pendant l’été, pour bien préparer la rentrée, rejoignez le MdP !
Août03

Pendant l’été, pour bien préparer la rentrée, rejoignez le MdP !

Vous êtes nombreuses et nombreux à avoir rejoint ces derniers mois le Mouvement des Progressistes marquant ainsi votre volonté et l’espoir de pouvoir participer à la construction d’une alternative crédible, écologiste, sociale et solidaire à la gouvernance néo-libérale actuelle qui n’a que trop duré dans notre pays. Face à la droitisation du président de la République, aux politiques gouvernementales néolibérales successives qui n’ont fait qu’accroitre les injustices sociales et ne répondent aujourd’hui en rien aux urgences écologique, climatique, démocratique et bien entendu sociale, le Mouvement des Progressistes entend aujourd’hui poursuivre le pari d’une transformation réellement progressiste de notre société et du dépassement du capitalisme. Dans cet esprit, nous entendons agir, avec nos adhérents, nos sympathisants, nos élus, en faveur de mesures d’ordre économique, social et sociétal permettant d’améliorer réellement le quotidien de chacune et de chacun et redonner ainsi espoir et confiance. Après les élections municipales, la victoire de nombreuses listes écologistes et de gauche, à la veille des élections régionales de 2021 pour lesquelles nous présenterons des candidat.e.s dans chaque région, et avant la Présidentielle de 2022, nous souhaitons participer à la construction d’un large rassemblement des forces écologistes, de gauche et de progrès. Un large rassemblement seul capable de renverser la situation politique actuelle et d’offrir au pays l’alternative écologiste sociale et solidaire que beaucoup et de plus en plus de nos concitoyen.nes appellent de leur vœux. Le Mouvement des Progressistes, modeste mais riche de la diversité de ses membres et présent sur l’ensemble du territoire, apparaît depuis sa création en 2009 pour beaucoup comme une force politique originale, alternative, citoyenne et démocratique, capable de fédérer et d’unir celles et ceux qui, au-delà de leur diversité d’origine, ont à cœur de défendre et d’agir pour des valeurs de progrès, la sociale écologie, la solidarité et la démocratie. Parce qu’il n’y a aucune fatalité, parce que la résignation est la pire des situations, si vous ne l’avez pas déjà fait, dans le respect des différences, je vous propose de nous rejoindre et de construire ensemble notre projet d’avenir et de changement. C’est très simple par ce lien. Notre prochaine rencontre nationale se tiendra le samedi 19 septembre à Paris sur la péniche El Alamein. Je serai heureux de pouvoir vous y rencontrer. François BECHIEAU, Secrétaire national du Mouvement des...

En savoir plus
Le nouveau réacteur nucléaire ITER : ce n’est pas la solution pour 2030 !
Juil29

Le nouveau réacteur nucléaire ITER : ce n’est pas la solution pour 2030 !

Pierre-Louis VERNHES, porte-parole national du Mouvement des Progressistes, réagit sur le projet de nouveau réacteur nucléaire ITER. Ce n’est pas la solution pour 2030 ! Le réacteur de fusion ITER dont la construction a été lancée aujourd’hui par Emmanuel Macron ne sera certainement pas la solution à la décarbonation à l’horizon 2030 et probablement pas à l’horizon 2050. Il est urgent d’accélérer la transition avec les solutions déjà connues, notamment dans le bâtiment, les transports et...

En savoir plus
La France doit revoir ses engagements sur le commerce des armes !
Juil24

La France doit revoir ses engagements sur le commerce des armes !

Sébastien NADOT, député de Haute-Garonne, membre du Comité national du Mouvement des Progressistes, était l’invité du JT de 20h sur Aljazeera. L’occasion de rappeler que le nouveau gouvernement français devra réexaminer scrupuleusement les engagements internationaux de la France, en particulier le Traité sur le Commerce des Armes. C’est indispensable pour que la France retrouve de la crédibilité sur les sujets internationaux, en particulier pour s’opposer au projet d’annexion par Israël de territoires de Cisjordanie avec l’aval de Donald...

En savoir plus