Sébastien Nadot ou la révolution par la plume
Fév08

Sébastien Nadot ou la révolution par la plume

Sébastien Nadot, candidat citoyen à l’élection présidentielle, se bat encore pour obtenir les 500 parrainages d’élus nécessaires … Il est encore loin du compte, mais continue à distiller son message dès qu’il en a l’occasion tout en regrettant ouvertement que les médias ne fassent pas plus de place à d’autres candidatures que celles présentées par les officines les plus connues. Recherchant toujours l’originalité, il a choisi le roman pour donner une vision. PR a lu “Reinette 2.0”. S.Nadot, entre littérature et politique son cœur balance / Photo : DR Tous les candidats à la présidentielle (Fillon, Macron, Mélenchon etc.) rivalisent de livres et d’essais programmatiques, qui deviennent parfois de gros succès. C’est même devenu un passage quasi obligé dans cette course effrénée à l’Élysée. Un véritable outil de marketing politique. Vous connaissez Sébastien Nadot ? Non ? Pourtant, ce professeur de lycée toulousain est lui aussi candidat à l’élection suprême, investi par le Mouvement des Progressistes (parti initié par l’ex-patron du PCF, Robert Hue) … Même si aujourd’hui cette candidature paraît compromise, la faute à une récolte difficile des 500 parrainages nécessaires : « Nous n’avons pas les moyens de mettre des gens sur le terrain, partout, pour aller voir des élus. On partait d’un peu trop loin », reconnaissait Sébastien Nadot il y a quelques jours, auprès de nos confrères de France 3. Et pourtant, lui aussi à l’instar des grands candidats a fait le choix de la case librairie, non pas avec un écrit programmatique, mais avec un roman dont le fil conducteur en dit beaucoup sur notre société de 2017. Comme une fable qui s’amuserait avec la chose publique. Un groupe d’amis (Pierre, Maxence, Claire, Inès, Chloé etc.), lors d’un dîner parisien, a décidé d’inventer « une nouvelle aventure démocratique », une révolution 2.0 : « Ce qui importe aujourd’hui, c’est de changer le mode d’élection pour changer la politique », s’amuse l’un des personnages. Ce qui importe aujourd’hui, c’est de changer le mode d’élection pour changer la politique Le style est dépouillé, l’écriture ciselée et vivante, et certaines citations éclairent la pensée de l’auteur : « La sagesse populaire, on connaît. C’est elle qui a élu Hitler en 33 » (Pierre Desproges.) Une manière pour la plume de nous mettre en garde face aux dangers actuels, et face à la montée démocratique du FN en particulier. Il y a aussi dans ce « Reinette 2.0 », une véritable réflexion sur le besoin de renouveler les pratiques politiques et médiatiques, et sur comment désigner les représentants du peuple en utilisant les nouveaux outils numériques… Le tout avec une véritable prise de recul, et une autocritique métaphorique qui permet de se poser en permanence les bonnes questions : « Tu veux dire que...

En savoir plus
Malgré les nombreux barrages de la Gauche socialiste, nous serons  bien présents en 2017 !
Jan06

Malgré les nombreux barrages de la Gauche socialiste, nous serons bien présents en 2017 !

La gauche peut-elle encore imaginer d’être présente au deuxième tour de la présidentielle ? Nombreux sont les Français qui, désormais, répondent à cette question par la négative. Le camp des progressistes mesure-t-il pleinement toutes les conséquences d’une défaite durable en 2017 ? Je crains hélas que non ! Est-il encore possible d’éviter cet engrenage du pire alors que la machine à désunir les forces du progrès et de l’écologie marche à plein régime ? Alors que la gauche est aujourd’hui plus éclatée que jamais, le Parti Socialiste, dans un vieux réflexe d’appareil, écarte avec mépris et arrogance de sa primaire les candidats citoyens issus des « petites » formations. C’est ainsi qu’avec d’autres, Sébastien Nadot, le candidat du Mouvement des Progressistes en a été purement et simplement écarté ! Et sans d’ailleurs qu’aucun des candidats socialistes ou figurants retenus ne s’émeuvent de ce déni. Pourquoi cette exclusion ? Reproche-t-on à notre mouvement son refus d’accepter certains choix politiques du Parti Socialiste en rupture avec les engagements pris devant le peuple ? Les organisateurs de la dite primaire craignaient-ils à ce point que Sébastien Nadot, jeune prof toulousain, apparaisse comme le seul candidat, oui le seul, à ne pas être ni ancien ministre, ni même issu de la caste des professionnels de la politique ? Un candidat de la vraie vie porteur d’idées nouvelles à l’image de ce qu’attendent les Français ! Je sais que poser ces questions c’est déjà y répondre. Mais si l’on considère l’intérêt général des forces du progrès, il est inacceptable de faussement présenter comme « une primaire de la gauche » ce qui ruine en réalité l’éthique politique la plus élémentaire. Et qui, plus grave encore, correspond à un véritable déni de démocratie vis-à-vis de l’opinion de gauche et de l’écologie. En effet, au-delà de cette primaire étriquée, entre soi, le Parti Socialiste prend la responsabilité d’affaiblir l’ensemble de la gauche. Cela face à une droite qui fourbit ses armes et un FN qui attend son heure. Gommer ainsi du champ progressiste des « petites » formations citoyennes constitue une réelle mutilation de sa diversité. Par ailleurs, que dire de la tentative, en fait, d’exclure de l’espace de la gauche des candidats comme Jean-Luc Mélenchon de « La France insoumise » ou Emmanuel Macron du mouvement réformiste « En Marche » ? Soyons clairs, les conséquences de tout cela ne sont pas anodines. Elles peuvent même constituer une entrave sérieuse aux convergences que la gauche et les écologistes devront inéluctablement tenter de réaliser pour ne pas être écartés sans appel du 2ème tour de la présidentielle. Elargissons le débat au-delà de cette primaire qui n’est pas ce qu’elle prétend être. Et dont l’étroitesse politicienne ne fera qu’aggraver terriblement le divorce entre les citoyens et une...

En savoir plus
Serait-il temps de parler le Nadot ?
Oct31

Serait-il temps de parler le Nadot ?

Une article publié le 30 octobre sur le site...

En savoir plus
WIKI Programme Nadot2017, c’est parti !
Sep24

WIKI Programme Nadot2017, c’est parti !

Le Wiki Programme Nadot2017 est opérationnel, n’hésitez pas à y contribuer pour que faire de la politique autrement soit une réalité dès la campagne.   Des principes et des propositions pour un progrès qui soit utile à tous Construisons ensemble la société française de demain ! Le progressisme, c’est une démarche participative et empirique. Contrairement aux autres partis politiques qui fournissent des jolis programmes clefs en main dont on sait ce qu’ils font ensuite (ou pas…), on veut travailler avec vous. Le sujet est trop important ! Bien sûr, ces propositions demandent à être développées et d’autres manquent à l’appel. C’est pourquoi il est fondamental que vous nous écriviez pour les enrichir. Soyez citoyens engagés ! Et puis très bientôt aussi, vous pourrez votez pour les propositions qui vous tiennent le plus à cœur… 1 – Affirmer les principes de justice sociale et de solidarité Développer les technologies nouvelles en faveur de la création de milliers d’emplois Créer une garantie sociale universelle de 987€ afin que personne ne vive sous le seuil de pauvreté Faire de la France un pays exemplaire pour la qualité de vie des personnes en situation de handicap, et ce dès le plus jeune âge. Mettre en place un “grand plan autisme” Atteindre l’égalité salariale femmes/hommes : de l’obligation légale à la réalité Réformer la fiscalité des entreprises pour empêcher que les grands groupes échappent à l’impôt Réduire les écarts de rémunérations entre salariés et dirigeants des grandes entreprises Evaluer l’utilisation des aides publiques aux entreprises Lutter contre les déserts médicaux et garantir l’accès aux soins pour tous Restaurer les services publics et sociaux et les rendre facilement accessibles sur l’ensemble du territoire national Inclure la préparation au permis de conduire dans la scolarité Mettre en oeuvre un “plan jeune”, avec notamment une allocation d’autonomie pour les lycéens, apprentis et étudiants dès 16 ans et la garantie sociale de 987 euro à partir de 18 ans Revoir les politiques de logement pour qu’elles ne soient plus une source d’exclusion mais le cœur de la justice sociale 2 – Une République rénovée avec une nouvelle éthique de la vie politique Mandat de sept ans non renouvelable du Président de la République Non cumul des mandats et pas plus de 2 mandats identiques consécutifs Instauration de la proportionnelle aux élections législatives Vote obligatoire et reconnaissance du vote blanc Droit de vote aux élections locales des ressortissants étrangers comme pour les ressortissants européens Renforcement de la démocratie participative et de proximité 3 – S’engager dans une révolution écologique Développer une croissance verte en faveur de l’emploi Instaurer des mesures fiscales favorisant les baisses de consommation et incitant la promotion...

En savoir plus
Robert Hue sur Public Sénat : “Avec Sébastien Nadot, nous voulons réconcilier la France avec elle-même !”
Juin16

Robert Hue sur Public Sénat : “Avec Sébastien Nadot, nous voulons réconcilier la France avec elle-même !”

Robert Hue, sénateur, Président du mouvement des Progressistes, était ce jeudi 16 juin l’invité de l’émission Territoires d’Infos sur Public Sénat et Sud Radio. L’occasion pour lui de revenir sur la situation politique et sociale actuelle extrêmement inquiétante et de rappeler l’importance de la candidature de Sébastien Nadot, candidat progressiste, citoyen, de la vraie vie, à l’élection présidentielle 2017. Invité : Robert Hue – Territoires d’infos (16… par publicsenat Retour en tweets sur l’émission : #Terrorisme #LoiTravail : “Il y a ces attentats odieux contres les #policiers et une inquiétude sociale réelle” #manif14juin: “On ne parle que de la #CGT, or ils étaient 7 syndicats” @RobertHueOff #territoiresdinfos “J’ai proposé à @fhollande de suspendre le débat parlementaire” #LoiTravail @RobertHueOff #territoiresdinfos #LoiTravail “@manuelvalls doit comprendre que c’est un débat qui n’appelle pas un ton martial jusqu’au-boutiste” @RobertHueOff #LT #Loitravail : “L’autorité se gagne par l’écoute et le dialogue” @RobertHueOff #territoiresdinfos “Il ne faut surtout pas interdire les manifestations” #LoiTravail @RobertHueOff #territoiresdinfos “Il ne faut pas confondre les syndicats qui sont pacifistes et les 200-300 #casseurs“ #LoiTravail @RobertHueOff #territoiresdinfos #CGT: “Il faut se féliciter que #Martinez condamne les violences des #casseurs“ @RobertHueOff #territoiresdinfos #LoiTravail : “Il faut reprendre une discussion ouverte” exhorte @RobertHueOff #territoiresdinfos “Pointer une centrale syndicale (la #CGT, ndlr) comme l’a fait @manuelvalls , c’est une erreur” @RobertHueOff #territoiresdinfos “@manuelvalls n’est pas dans son rôle de montrer du doigt la #CGT“ @RobertHueOff #territoiresdinfos “Je n’ai pas réussi jusqu’au bout à mener la bataille de l’ouverture au @CNPCF“ @RobertHueOff #territoiresdinfos “Le syndicat qui a mené le + de réformes dans ce pays, ce n’est pas la @CFDT mais la @lacgtcommunique“ #CGT @RobertHueOff #territoiresdinfos #LoiTravail : “Dialogue, communication et écoute, c’est ainsi que l’on sortira du conflit” @RobertHueOff #territoiresdinfos #CGT “Il ne faut pas instrumentaliser les syndicats, de manière générale” @RobertHueOff #territoiresdinfos #primaireLR “@NicolasSarkozy et les autres candidats sont engagés dans une fuite en avant” @RobertHueOff #territoiresdinfos “@NicolasSarkozy aurait du commencer par ne pas supprimer 13 000 postes de policiers” @RobertHueOff #territoiresdinfos #decheancedenationalite : “Ce n’est pas la peine de remettre en scène un débat qui a divisé le pays” @RobertHueOff #territoiresdinfos “@BCazeneuve et le Ministère de l’Intérieur font un travail remarquable dans cette période” @RobertHueOff #territoiresdinfos “Il y a une césure dramatique entre l’élite politique et le peuple” @RobertHueOff #territoiresdinfos “@fhollande fait partie de cette élite politique, et moi aussi” @RobertHueOff #territoiresdinfos #ClassePolitique “Les Français en ont assez de toutes ces vieilles barbes, il faut du renouvellement” @RobertHueOff #territoiresdinfos “Je ne me représenterai pas au #Senat lors des prochaines élections” @RobertHueOff #territoiresdinfos “Il faut mettre des visages nouveaux, des hommes nouveaux, ce n’est pas démago je me l’applique à moi-même” @RobertHueOff...

En savoir plus
Le 49-3 : Aveu d’un échec et une faute !
Mai10

Le 49-3 : Aveu d’un échec et une faute !

Le Premier Ministre vient de décider de suspendre le débat législatif et d’utiliser la procédure du 49-3 afin d’imposer à la représentation nationale, à tous les salariés et futurs salariés, la loi El Khomri. L’utilisation du 49-3 est un aveu d’échec basé tout d’abord sur la faute originelle d’un gouvernement pensant faire passer un texte régissant les relations sociales à l’entreprise en s’affranchissant lui-même du nécessaire dialogue social. Le 49-3, c’est l’échec d’une stratégie gouvernementale visant par la suite à opposer les partenaires sociaux entre eux pour arriver à ses fins. Le 49-3, c’est la reconnaissance de l’impossibilité du Premier Ministre à rassembler son propre camp. Le 49-3, c’est la traduction de l’entêtement gouvernemental à ne pas revisiter un article 2 ressenti comme non protecteur. Au final, par sa manière d’être et de faire, le 49-3 gouvernemental amoindrit les chances d’un dialogue restant nécessaire pour que les salariés et les chefs d’entreprises se dotent d’un code du travail tout autant responsabilisant que protecteur. Devant les députés, le Premier Ministre a tenté de justifier l’utilisation du 49-3 en reprenant les arguments qui l’on conduit à la faute allant jusqu’à évoquer l’intérêt supérieur des Français alors que toutes les enquêtes d’opinions montrent que plus de 70% d’entre eux exprimaient leur réticence vis-à-vis de ce projet de loi, c’est osé. C’est même dangereux, mais c’est surtout montrer la hauteur de la refondation politique dont nous avons besoin dans notre pays pour rapprocher les institutions et les citoyens. Paris, le 10 mai 2016 Contact presse : Laurent Dumond – 06 50 65 60...

En savoir plus