Ecologie progressiste, progressisme écologiste

Notre mouvement, né en 2009, n’a pas attendu 2017 pour être progressiste (nous avons adopté ce qualificatif dès le début) ni 2019 pour être écologiste !

Pour nous, le progrès social et la protection urgente de notre planète sont indissociables, l’un étant impossible sans l’autre.
Notre planète est en danger, il est urgent de retrousser nos manches afin que l’humanité puisse y vivre pour ne pas dire y survivre, en harmonie avec l’ensemble des espèces vivantes animales ou végétales.

Des mesures fortes doivent être fermement prises dans les plus brefs délais pour changer de cap. Dominique Bourg, Albert Jacquard, Michel Serres, Edgar Morin, Jean-Louis Etienne, Yann Arthus-Bertrand et tant d’autres n’ont cessé de tirer la sonnette d’alarme depuis au moins 30 ans !

Mais la protection du vivant sur l’ensemble de la planète ne doit pas nous faire oublier que les plus démunis seront toujours les premières victimes des inégalités d’accès à un environnement plus sain, un air moins pollué, une eau potable, des espaces verts. Beaucoup d’entre eux sont conscients de ces enjeux, mais ne disposent pas de conditions de vie leur permettant de changer leurs comportements et leurs actes. Comment mieux se nourrir quand les aliments bio restent chers ? Comment réduire la consommation des énergies quand des millions de personnes sont logées de façon très précaire ? Comment mieux consommer quand tout nous pousse à choisir le moins cher, dans les grands centres commerciaux périphériques et au détriment du local, du circuit court, de l’économie sociale et solidaire ?

Les politiques européennes doivent impérativement s’engager et agir, mais dans nos villes, petites ou grandes, nous devons faire prendre conscience à nos concitoyens de l’urgence d’agir.

C’est pourquoi le Mouvement des Progressistes (MdP) a rejoint la liste Urgence Ecologie, portée par Delphine Batho et Dominique Bourg. Nos amis et alliés des deux autres mouvements de la liste, le Mouvement des Ecologistes Indépendants (MEI) et Génération Ecologie, sont conscients de la nécessité du progrès social comme élément fondamental de l’écologie. Nous portons ces valeurs dans la pluralité de nos trois mouvements afin de construire ensemble cette autre Europe que nous souhaitons.

Nicolas Céléguègne
Délégué national à l’égalité des chances
Délégué régional PACA

Auteur : Nicolas Céléguègne

1 commentaire

  1. oui et le mdp n’a pas attendu deux conseillers de l’Elysée pour faire un manifeste pour le progressisme, j’en ai rédigé un il y a une dizaine d’années !

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *