Laissons Notre Dame aux Riches !

Des villes comme Avignon donnent des sommes énormes de subvention à Notre Dame, ce qui, pour nous, simples citoyens vivants dans des difficultés, pose indéniablement des questions.

Certes, il faut bien sauver le soldat Notre Dame, mais à quel prix ? Ces dons divisent, ils sont sans concertation avec les populations. Si nous prenons le cas de ma ville de résidence, la générosité de la collectivité locale est critiquable car on aurait pu en donner moins et consacrer ce budget pour : s’occuper de l’ intergénérationnel des quartiers, aider les clubs sportifs, aider les petits commerces, valoriser le centre-ville et le périphérique qui font aussi qu’une ville est attrayante, restaurer le patrimoine départemental ou régional… etc.

Il y a selon moi bien mieux à faire que d’être juste solidaire de cette belle cause qui a déjà reçu bien plus qu’il ne lui en faut…

Les impôts locaux sont destinés aux villes et au bon fonctionnement des services, pas à restaurer Notre-Dame de Paris ou juste une plus petite partie. Car, dans notre coin, l’abbaye de Sénanques attend elle aussi des personnes physiques ou morales à son chevet pour lui permettre de retrouver sa splendeur passée.

En tant que deleguee des Progressistes du Vaucluse, candidate aux européennes sur la liste « Urgence Écologie », je mets en ligne cette pétition qui parle de notre vie. Elle pourra servir d’exemple pour illustrer d’autres villes où bon nombre d’habitants ont eu, eux aussi, leur non mot à dire dans la décision d’une autorité municipale.

Je préconise donc qu’on demande l’avis des habitants sous forme de référendum virtuel posté sur le site internet d’une municipalité pour au moins connaître l’avis des concitoyens qui vivent dans un village ou une ville et dont une décision importante prise par le maire influe sur la vie d’un territoire.

Lien de la pétition https://www.change.org/p/lesprogressistes84-gmail-com-laissons-notre-dame-aux-riches

Auteur : Anne LAROUTIS

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *