Osons le dépassement du capitalisme.

Le capitalisme est en proie depuis plus de 30 ans à une crise systémique. Récession, croissance en berne…autant de facteurs qui mettent le Monde à mal conduisant au déchirement même de notre civilisation.

Cette crise touche tous les aspects de notre quotidien.

Aujourd’hui ayons l’exigence d’une nouvelle société dans toutes ses dimensions : plus humaniste, plus respectueuse de son environnement et surtout plus équitable. Engageons dès lors le processus de dépassement du capitalisme, ce qui impose un État au cœur même de la transformation. Détaché de tous les lobbies économiques, afin de préserver l’intérêt général, il serait dès lors un acteur essentiel de l’économie et non un outil à la solde du grand capital. Se dégager de tout ancrage libéral est aujourd’hui une nécessité !

Le Président Macron et son mouvement bien que récents, sont déjà obsolètes, ils sont les chantres assumés d’un libéralisme sans limite réduisant l’individu à l’état d’outil de production. Le temps est venu de poser les jalons d’une autre pensée politique, celle d’une gauche sociale, progressiste et écologiste.

Auteur : Laurent Lanyi

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *