Réflexions “en chantier” pour que le OFF Avignon perdure

Pour que le festival OFF perdure dans le temps, il faudrait nous remettre en question sur ces 6 points. Ces développements nécessaires sont :

Information
Mettre plus en avant les dates butoirs d’inscription au festival pour les compagnie et les professionnels sur les différents supports de communication afin que celles-ci soient bien en évidence sur les outils de diffusion.
Pédagogie

Le OFF doit soit se professionnaliser avec une « fiche fonction » plus précise (ex : ne prendre que des compagnies qui ont joué plus de 10 fois dans l’année, qui sont bien enregistrés à URSSAF, AUDIENS / ont dans leur équipe une chargée de communication et de production / gaterring/ web-master/ community manager sur 6 mois ou à l’année etc.) ou proposer un espace autre d’expression artistique sur les registres du « festival A-OUT » ou IF pour les compagnies « en devenir »
Communication.

Développer des « points relais community manager » où on explique bien comment travailler avec la plate forme web réseau du OFF et les autres réseaux.

Information

Pour les professionnels et les compagnies : fiche avec les chargés de diffusion et production qui travaille « à l’année » sur le OFF un listing par région et fédérer ces professionnels entre eux et en faire une rubrique sur le site du OFF.

Public : avoir des « points guide » pour bien expliquer comment utiliser les pages du magasine par rapport à internet.

Public d’Avignon et la région : comment bien dispatcher l’information à travers TOUTE LA VILLE et non pas se concentrer uniquement sur le centre-ville ?

Diffusion et Coordination « professionnel »

Diffusion  : comment ceux et celles qui n’ont qu’une petite équipe de trois personnes font pour être vendu car il n’y a que 1276 programmateurs (chiffre 2018) pour 1592 spectacles (chiffre de 2019)? Pourquoi le fichier donné par le OFF à la fin de chaque année soit inutile et peu pratique à manipuler ?
Coordination  :

1. avoir une liste des médias nationaux et régionaux régulièrement vérifié ainsi que les blogs et sites internet dédiés au off sur une rubrique dans « le compte pro »

2. Proposer à d’autres villes de prendre le relais et organiser des « OFF BIS » en région Sud (Montpellier Aix Marseille etc)
Financement et écologie  :
1. lutter contre la surenchère des loyers pour les professionnels et pour les usagers.
2. comment limiter le gaspillage affiche et tracts piste : panneaux électroniques sur chaque carrefour de la ville important avec les affiches du OFF comme à Paris, en sachant aussi que cela est polluant

En piste en chantier déjà pour le OFF 2020 !

Anne LAROUTIS, intermittente “non accréditée” OFF Avignon 2019 déléguée progressiste Vaucluse, membre Urgence Ecologie (élections Européenne)

Auteur : Anne LAROUTIS

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Vous aimez ce contenu ? Partagez le !