Les chroniques de Médusa – 4
Mar30

Les chroniques de Médusa – 4

La nouvelle qui semble se rependre comme une traînée de poudre aujourd’hui : Le nombre de morts COVID annoncé par la Chine n’est pas fiable. Ces estimations mentionnant 40 000 victimes sont basées sur un travail journalistique de comptage d’urnes funéraires. À lire ce que j’ai pu trouver, ceux qui écrivent ne semblent pas se souvenir qu’en ces temps d’épidémie, on meurt toujours d’autres choses que du Covid19 ! Il semble que la distribution des urnes après incinération a été suspendue depuis la fin janvier. Le fait qu’il y ait des dizaines de milliers d’urnes à remettre aux familles semble logique dans une ville aussi peuplée que l’Ile de France et une région de 40 millions d’habitants. L’INSEE publie maintenant les décès au quotidien. Savez vous que 27 000 personnes sont mortes entre le 1er et le 16 mars en France ? Alors, je pense que même si le confinement abolit un certain nombre de pratiques habituelles, il serait bon que le sens commun, l’esprit scientifique, la prudence et la réflexion ne soit pas remplacé par le sensationnalisme, la panique, le charlatanisme et la désinformation.https://www.insee.fr/fr/information/4470857 Pierre-Louis VERNHES Tags: Chine, Coronavirus, covid, covid 19, décès, france, hopital, mdp, mouvement des progressistes, Pierre-Louis...

En savoir plus
Pour l’écologie populaire !
Oct19

Pour l’écologie populaire !

Compte rendu de l’atelier Ecologie Populaire organisé dans le cadre de la Rencontre nationale du MdP du 28 septembre 2019 2 ateliers de 40 minutes. Animation : Jean-Noël Carpentier et Pierre-Louis Vernhes L’écologie est aujourd’hui dans l’actualité quotidienne. Mais les choses ne changent ni suffisamment en profondeur ni suffisamment vite. Aujourd’hui, les études le montrent clairement, les classes populaires ont un impact carbone et une empreinte planétaire inférieurs aux classes aisées. Il s’agit plus d’une sobriété de nécessité qu’une écologie choisie du simple fait que le PIB et les consommations de ressources et les émissions de gaz à effet de serre sont très fortement corrélées. Le défi auquel nous devons faire face est donc de devoir collectivement modérer nos consommations alors qu’aucun progrès n’a été fait dans la réduction des inégalités. Cette modération sera aussi l’occasion de réduire les inégalités. La sobriété a pourtant tout pour pouvoir faire une écologie populaire, par le potentiel d’économies qu’elle recèle. L‘isolation thermique de l’habitation génère des économies sur la facture d’électricité, la mise en place de transports en commun pratiques et efficaces peut permettre à certains de ne pas utiliser voir de se passer de voiture, le développement de pistes cyclables sécurisées peut permettre d’aller encore plus loin en utilisant le vélo plutôt qu’un moyen de transport motorisé. Mais, après des décennies où la mesure du progrès social a été en large part assurée par des marqueurs matériels tels que la voiture, la multiplicité de vêtements ou le degré d’exotisme et la fréquence des voyages que l’on était capable de s’offrir, il faut désormais parvenir à inverser les normes sociales. Faire changer les mentalités passe par la sensibilisation et l’éducation dès le plus jeune âge, c’est possible ! Il n’est pas si loin le temps où il était super cool de fumer à peu près partout, y compris dans les avions ! Mais il nous reste bien du travail pour que le marqueur d’une invitation à manger à la maison réussie ne soit pas l’indigestion par excès alimentaire ! On le voit beaucoup, à commencer par l’acceptation des changements qui passe par la prise de conscience. Que peut-on faire pour enclencher cela chez ceux qui ne sont pas encore passé à l’action ? C’est l’objet de réflexions en commun dans l’échange de l’atelier que nous avons eu le 28 septembre lors de la journée du MdP. Les pistes qui en sont ressorties sont les suivantes : – Les nudges, ces petites incitations qui poussent à passer à l’action aussi bien pour la prise de conscience que pour l’efficacité de l’action elle même. – Les opérations nettoyage de l’espace public qui permettent de...

En savoir plus
Triste et énervé
Juin14

Triste et énervé

Suite au vote de la confiance au gouvernement Philippe par Cécile, et surtout son post FB le justifiant avec enthousiasme et conviction. Voici ma réponse triste et énervée. ———————————————————————————— Déception à tous niveaux, surtout après ta réponse à mon mail du début de semaine qui montrait que tu pensais à l’abstention ! Finalement tu as voté la confiance. Pour ne reprendre qu’un des points qui fut le premier développement du discours d’Edouard Philippe et le tien dans ton post : l’écologie. Note bien que j’aurais pu faire de même avec à peu près n’importe quel autre thème du discours très droitier de son discours. Réduction du gaspillage ? Il y a un monde entre le message et la réalité du texte de loi présenté. Nous nous offusquons tous que des produits neufs soient détruits, mais contrairement à ce que Philippe ou Poirson veulent faire croire, cela sera toujours le cas après la loi qui ne prévoit que les entreprises devront «réemployer, réutiliser ou recycler leurs invendus», «sous réserve que cela soit techniquement possible.» Autrement dit les vêtements invendus ne seront pas détruits mais déchiquetés en fibre pour faire de l’isolant phonique ou thermique. Une véritable imposture. 100% du plastique recyclés : en regardant ce qu’écrivent les industriels on sait déjà à l’image de l’imposture sur les invendus qu’il s’agira en fait de VALORISER et pas RECYCLER seulement, c’est-à-dire que les bruler sera considéré comme une valorisation. Il faut savoir que dans 10 des pays Européens les plastiques sont valorisés a plus de 90% et a plus de 95% pour 5 d’entre eux. Cela évite de se confronter aux industriels pour les obliger (et pas les inciter seulement) à mettre en place des consignes. La rénovation thermique ? véritable marronnier gouvernemental annonce comme priorité dans le plan climat de juillet 2017, par le tout nouveau ministre de Rugy en septembre 2018, et à nouveau par Edouard Philippe. Quid de la réception par le gouvernement de l’interdiction des vols courts ? Quid de la taxation des vols pour faire que l’avion soit autant taxé que le train, sans nécessairement taxer le kérosène pour éviter les effets pervers mais plutôt en intégrant cette contribution aux taxes d’aéroport ? Le glyphosate ? On attend que les industriels le veuillent bien alors que l’Autriche s’apprête à voter l’interdiction. L’interdiction des voiture moteur à combustion ? jusqu’en 2040 en France, alors que plusieurs pays Européen vont les interdire en 2030 et certains des 2025. En Norvège les véhicules électriques représentent déjà plus de 25% des immatriculations. « Je crois en la science » dit Edouard Philippe, mais quand c’est le consensus de 15,000 scientifiques dans...

En savoir plus
Dominique Bourg : “Nous sommes pris entre la machoire du système Terre et celle du système économique”
Avr20

Dominique Bourg : “Nous sommes pris entre la machoire du système Terre et celle du système économique”

Nous sommes pris entre la mâchoire du système terre et celle du système économique. Quel coté choisissez vous? #UrgenceEcologie @bourg_d @UEcologie @delphinebatho @Sebastien_Nadot pic.twitter.com/zIvWJGHPHX — Pierre Vernhes (@pi_ver) 20 avril 2019 Tags: Delphine Batho, Dominique Bourg, écologie, Génération écologie, mouvement des progressistes, Pierre-Louis Vernhes, sébastien nadot, Terre, Urgence...

En savoir plus
Dominique Bourg : “Une fois un certain standard matériel acquis, le déterminant du bien-être, c’est le temps passé avec nos proches”
Avr20

Dominique Bourg : “Une fois un certain standard matériel acquis, le déterminant du bien-être, c’est le temps passé avec nos proches”

“Une fois un certain standard matériel acquis, le déterminant du #bienêtre c’est le temps passé avec nos proches” #UrgenceEcologie @bourg_d à #Toulouse @UEcologie @delphinebatho pic.twitter.com/8bgG8raV20 — Pierre Vernhes (@pi_ver) 20 avril 2019 Tags: Dominique Bourg, Europe progressiste, mdp, mouvement des progressistes, Pierre-Louis Vernhes, solidarité, Urgence...

En savoir plus