Le progrès au service de l'homme

Des réformes articulées autour de cinq axes

Axe 1 : Une reconstruction sociale autour des principes de justice sociale, d'égalité, d'accès aux savoirs et à la culture.
Axe 2 : La défense des libertés individuelles et collectives, de la tranquillité publique et d'une justice indépendante
Axe 3 : La définition d'une nouvelle éthique de la République et de la vie politique
Axe 4 : L'approfondissement de la démocratie sociale et citoyenne
Axe 5 : Le combat pour une mondialisation solidaire et pacifique

Les candidats du MdP aux législatives à Marseille

Vendredi 19 mai avait lieu, dans les locaux d’une association comorienne (quartier de Saint-Lazare à Marseille 3ème arrondissement, le secteur le plus pauvre de la ville), la présentation de nos candidats de la 4ème circonscription des législatives : Ferdinand Richard et Sidney Cadot-Sambosi. Ferdinand Richard a d’abord présenté les raisons et motivations de sa candidature, puis il a rappelé le contexte difficile de la circonscription : son étendue géographique (le centre-ville de Marseille), la multiplication des candidatures, la focalisation médiatique sur celles de Jean-Luc Mélenchon et Patrick Mennucci, la diversité des populations et les inégalités socio-économiques au sein même de cette circonscription. Il a également reprécisé le rôle et la fonction d’un député à l’Assemblée Nationale. Comme dans toutes les autres circonscriptions de la France, nos candidats sont avant tout des citoyens qui ont une vraie vie active professionnelle, tous deux habitants de Marseille, investis dans sa vitalité associative et culturelle. Ils connaissent bien, par conséquent, les besoins et les attentes des habitants en matière de transports, d’éducation, de vie quotidienne. Étaient également présents à cette réunion : Fatou Moumini, candidate mdP dans la 3ème circonscription des Bouches-du-Rhône (son suppléant est Julien Lacase) Vincent Mannone, candidat mdP dans la 1ère circonscription (suppléante : Djamila […]

Marine Le Pen avance masquée

Ils ont des yeux, et ils ne voient plus. Ils ont des oreilles, mais ils ne veulent plus entendre. Et elle se marre. Ils, ce sont trop de Français. Elle, c’est Marine Le Pen. La candidate de l’extrême droite est peut-être sur le point de réussir son mauvais coup contre la France. Et les Français paraissent s’en accommoder, les responsables politiques s’y habituer. Où est donc passée la salutaire indignation qui faisait refuser à Jacques Chirac, en 2002, de se prêter à la discussion avec le père, fondateur du Front National, Jean Marie Le Pen: « Pas plus que je n’ai accepté dans le passé d’alliance avec le FN, et ceci quel qu’en soit le prix politique, avait-il dit, je n’accepterai de débattre avec son représentant. Je ne peux pas accepter la banalisation de l’intolérance et de la haine ». Propos que les Français avaient salués en donnant à Chirac une victoire éclatante. Aujourd’hui, même si Marine Le Pen est battue le 7 mai, ce qui est moins sûr que les sondages ne le suggèrent, elle recueillera probablement autour de 40% des voix, peut-être même davantage. Ce qui est considérable. Ce qui devrait être intolérable. Mais les républicains l’acceptent comme un fait […]

Vive le travail !

Je suis conseiller référent emploi et numérique, j’habite dans le 18ème arrondissement depuis 16 ans. J’y travaille aussi. Je m’engage dans le Mouvement des Progressistes pour aider à reconstruire une gauche qui devra faire le bilan de ses années Hollande, sans pour autant casser la dynamique engagée par ses lois progressistes : loi Rebsamen, contrat d’avenir, contrat de génération, loi de transition écologique, création du Conseil National Numérique… Emmanuel Macron – que je soutiens pour la présidentielle – veut établir un gouvernement ouvert vers le monde – de réinvestissement dans la Nation – en faisant appel à toutes les bonnes volontés du pays pour redresser notre économie. Pour cela le Mouvement des Progressistes se donne pour mission de rétablir la confiance auprès des habitants – sans pour autant obéir à des lois trop élitistes – et s’attachera à accompagner et créer les initiatives qu’il juge intéressantes pour le développement des quartiers. Mais il faut bien le reconnaître, si l’état d’urgence a masqué l’absence cruelle du rétablissement d’une police de proximité – cette police qui avait été tant promise lors de la dernière campagne présidentielle – l’inquiétude face à l’avenir remonte dans les quartiers. Dans un contexte de chômage endémique, malgré les […]

10 bonnes raisons de ne pas voter Marine Le Pen

Une candidate contre les classes moyennes et populaires : avec la sortie de l’euro, une baisse de valeur de l’épargne assurée pour la Français (de 20 à 40%, au moins) et un pouvoir d’achat amputé (de 1500 euros par an, au moins). Sans compter l’effet de la taxe aux frontières, qui agirait comme une hausse de TVA et toucherait surtout les plus modestes. Une candidate contre l’activité économique et l’emploi : avec la sortie de l’euro, une fermeture assurée de marchés étrangers pour nos entreprises et nos agriculteurs (près de 80% des débouchés à l’export des fromages français sont par exemple dans la zone euro). Et le retour des tracasseries administratives et financières pour toutes les entreprises françaises qui importent ou exportent ! Une politique étrangère dangereuse : sortie de l’Union Européenne, sortie de la zone euro, sortie du commandement intégré de l’OTAN, complaisance avec la Russie , auprès de laquelle le FN n’hésite pas à se financer … vers une France isolée et aux amitiés hasardeuses La candidate de la dépense publique (et donc des hausses d’impôts) : plus de 100 milliards de dépense prévues, avec une approche clientéliste assumée et des dépenses inconsidérées (la nationalisation des autoroutes coûterait […]

Les campagnes veulent vivre

Cette campagne présidentielle fait totalement l’impasse sur la ruralité sur un aménagement harmonieux du territoire comme si cela n’existait pas les déserts médicaux l’attente d’un rendez vous chez un spécialiste entre 6 mois et 1 an voir plus fermeture des postes des écoles des hôpitaux ect… Nous les ruraux sommes nous des citoyens de seconde zone ? Et sur votre site rien sur le sujet…

Non à la logique mortifère du FN

Dimanche 10 avril, dans l’émission « Le grand jury » RTL-LCI, une phrase est lâchée par Marine Le Pen : « Je pense que la France n’est pas responsable de la rafle du Vel d’Hiv ». » Reniement de l’histoire, négation des faits, mépris affiché envers les 13000 victimes de cette terrifiante organisation quasi-mécanique orchestrée, nous le savons aujourd’hui, par l’Etat français, avec la complicité d’entreprises publiques à l’époque. Continuera-t-on de chercher à me convaincre que Marine n’est pas Jean-Marie et qu’elle est plus modérée, que le FN a changé dans son idéologie ? Ne nous trompons pas de regard. La démocratie, la République, avec leurs imperfections et notre besoin de les faire évoluer constamment pour être au service des citoyens, c’est aussi le seul outil qu’il nous reste pour faire taire en soi le fasciste ou le complice de l’horreur par son indifférence ou son silence. Qu’aurions-nous fait, vous et moi, en juillet 1942 ? Si les chaînes d’infos continue et les réseaux sociaux avaient existé à cette époque, aurions-nous empêché cette ignominie criminelle ? Je n’ai pas la réponse à cette question. Ce que je sais, c’est que la logique du FN est mortifère pour notre pays et pour nous tous : nous […]

Législatives à Marseille : le mdP en action.

Le mardi 28 mars, les candidats et les adhérents du MdP, ainsi que leurs amis, ont été ravis d’accueillir à Marseille Robert Hue, Président du MdP, et François Béchieau, Secrétaire général du MdP. Cette journée a permis à nos invités de rencontrer le personnel de l’Hôpital Nord, confronté à de graves difficultés de moyens obérant la prise en charge des patients. En fin de matinée, une conférence de presse a eu lieu au restaurant « La Jungle », ce qui a permis à nos candidats de se présenter. Le mdP Marseille, fort de ces perspectives et de son équipe renouvelée, se met en action pour les législatives 2017 : 1ère circonscription : Vincent Mannone / Hamida Hamlaoui 4ème circonscription : Ferdinand Richard / Sidney Cadot-Sambosi 5 eme circonscription : Mimoun Akim / Hamitouche Nassima 7ème circonscription : Haouaria Hadj Chikh. Robert Hue s’est encore une fois exprimé sur son choix de soutenir Emmanuel Macron aux Présidentielles de 2017, le seul moyen de faire rempart à la droite de Fillon et au Front National, tant nous traversons une situation inédite de délitement de la vie politique française. « Pour ce qui me concerne, je ne suis pas devenu « macronophile » du jour au lendemain, loin de là. A bien des […]

Confession d’un progressiste : Je suis Libéral, mais…

Chères et chers Progressistes, Aujourd’hui, je vais vous faire une confidence, je suis Libéral ! Je dis bien Libéral et non pas libéral. Je me doute bien qu’une telle confidence va susciter étonnements, interrogations et, parfois, peut-être réactions. Mais être Progressiste, n’implique-t-il pas une attitude de respect des différences, de bienveillance et surtout un esprit de compréhension ? Etre Progressiste, n’est ce pas même chercher les différences et des désaccords pour chaque jour avancer et progresser ? Comprendre, respecter, sans forcément acquiescer et avoir un regard bienveillant, porter un projet collectif ensemble avec nos accords et nos désaccords ne sont-ils pas le sens même d’une démarche progressiste et citoyenne ? Etre progressiste, n’est-ce pas dépasser les préjugés ou les mots (trop souvent usurpés dans leur usage par ailleurs) afin de donner une humanité aux visages et un sens aux mots ? Je fais appel à tous, à votre sens et votre identité progressistes, et c’est pourquoi, aujourd’hui, je vous fais non seulement cette confidence mais vous exprime ce que mon cœur et mon esprit perçoivent comme sens à Libéral. Pourquoi suis Libéral ?  Je suis Libéral, parce que je ne souhaite pas : Que les riches s’enrichissent et les pauvres s’appauvrissent, Que les forts dominent et les […]

Une question de vote utile …

Situation inédite mais situation compliquée que cette élection présidentielle 2017. # Inédite car jamais dans l’histoire de la cinquième république l’extrême droite n’a été si proche du pouvoir, tout comme la représentation d’une droite dure qui s’assume, se revendique et se multiplie. # Compliquée également car cela nous pousse, en tant que mouvement politique mais surtout en tant que citoyen-ne-s, à nous interroger sur le sens de notre vote, le sens que nous souhaitons donner à notre démocratie, surtout si nous souhaitons la préserver. En soutenant publiquement la candidature d’Emmanuel Macron pour le mouvement En Marche !, Sébastien Nadot (candidat du Mouvement des Progressistes) et Robert Hue (Président du mouvement) se sont orientés vers un choix de raison avant toute chose. Les multiples déclarations suffisent à justifier leurs décisions. Les attaques les plus virulentes qui ne cherchent pas d’explications ni même à comprendre quelconques argumentations accusent le vote utile. Mais qu’est-ce que le vote utile ? # S’abstenir de voter, quand bien même cela constitue une action politique, est un vote utile pour l’extrême droite qui abuse de cette faille démocratique ! # Voter blanc, dans la non-considération de notre système, c’est tout autant donner du crédit à la droite […]

Fillon rejoint Le Pen !

François Fillon, Candidat de l’ultra droite, dispute à Marine Le Pen son terrain de prédilection. Dans un vigoureux plaidoyer, il dénonce une enquête exclusivement à charge, un Etat de droit violé et se déclare même victime d’un assassinat politique. Il attaque enquêteurs et magistrats, en appelle à une insurrection populaire en sa faveur et conclut qu’il sera bien candidat. Sans outrepasser droits de la défense et notamment présomption d’innocence, c’est indéniablement un pas de plus dans l’indécence politique du personnage qui instrumentalise ainsi sa qualité de candidat à l’élection présidentielle pour se placer au-dessus des lois et balayer d’un revers de main les faits qui lui sont reprochés. Fillon, Le Pen, même combat ! Face au risque extrêmement sérieux de retrouver ces deux ultras le 7 mai prochain au second tour de l’élection présidentielle, comme l’a déjà fait dès lundi Sébastien Nadot, candidat du MdP, c’est sans hésitation que j’entends soutenir la candidature d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle. Il ne s’agit nullement de faire allégeance au candidat « En marche », il ne s’agit pas d’effacer nos différents, il s’agit d’adopter aujourd’hui une position lucide et responsable en soutenant celui qui nous semble être le plus à même de préserver notre démocratie et […]

Vous êtes d’accord, en colère, déçu, satisfait ? Exprimez-vous !
Postez un article
  • Le thème du mois

Avec le MDP, aux législatives 2017, des voix citoyennes et progressistes, une nouvelle génération, pour vous, avec vous !

En élisant Emmanuel Macron le 7 mai dernier à la présidence de la République, une grande majorité de nos concitoyens ont voulu donner à notre pays un « coup de jeune » et faire renouer la France avec l’esprit de [...]

  • L'invité du mois

Robert Hue : « Mon libre soutien à Emmanuel Macron »

Une tribune publiée sur le site www.lemonde.fr Nul besoin pour moi de jouer dans le registre des peurs ou celui d’un choix par défaut pour prendre mes responsabilités dans la situation politique présente, celle de tous les périls à quelques [...]