Avec l’esprit fédérateur et rassembleur qui les anime, les progressistes du mdP, présidé par Robert Hue, vous invitent à parcourir leur site internet pr@gressistes !
Un site participatif, interactif, ouvert pour s’informer, échanger et débattre.
Avec le mouvement des Progressistes (mdP), poursuivons ensemble dans la voie du progrès !
Découvrez aussi le site www.nadot2017.fr


Le progrès au service de l'homme

Des réformes articulées autour de cinq axes

Axe 1 : Une reconstruction sociale autour des principes de justice sociale, d'égalité, d'accès aux savoirs et à la culture.
Axe 2 : La défense des libertés individuelles et collectives, de la tranquillité publique et d'une justice indépendante
Axe 3 : La définition d'une nouvelle éthique de la République et de la vie politique
Axe 4 : L'approfondissement de la démocratie sociale et citoyenne
Axe 5 : Le combat pour une mondialisation solidaire et pacifique
Thevenon2016

La société civile dans le débat présidentiel

Gilles Thevenon, délégué régional du mdP Auvergne-Rhône-Alpes, était ce vendredi 23 septembre l’invité de l’émission « Décryptage » sur la radio RCF. Une émission de Christian Vadon consacrée à la Démocratie citoyenne face aux partis politiques. L’occasion pour Gilles Thevenon de rappeler le livre écrit en 2014 par Robert Hue « Les partis vont mourir…et ils ne le savent pas ! » (Ed. Archipel). Intervention à 15′ du début de l’émission.

Helene_Daghihi

La pauvreté en France

« Sous un bon gouvernement, la pauvreté est une honte ; sous un mauvais gouvernement, la richesse est aussi une honte. » Confucius – 551-479 av. JC – Livre des sentences Comment est définie la pauvreté : (d’après : http://www.toupie.org/Dictionnaire/Pauvrete.htm) « La pauvreté est l’état d’une personne qui est pauvre, indigente. Une personne en situation de pauvreté ne dispose pas des ressources matérielles suffisantes (manque d’argent) et vit dans des conditions qui ne lui permettent pas d’exister dignement selon les droits légitimes et vitaux de la personne humaine et qui la condamnent à survivre péniblement au jour le jour. En économie, il existe deux façons d’aborder la pauvreté : la pauvreté absolue et la pauvreté relative. ➢ La pauvreté absolue La pauvreté absolue est la situation des personnes qui ne disposent pas de la quantité minimale de biens et services permettant une vie normale. Pour l’ONU, un individu est dit en état de pauvreté absolue quand il n’a pas les moyens de se procurer un « panier » de biens considérés comme indispensables à sa survie. En France, en 2002, l’estimation était d’environ 10 euros par jour. Bien que les Etats-Unis et le Canada utilisent cette méthode, celle-ci est davantage appropriée aux pays en […]

LDUMOND

Il est où le progrès, il est où ?

Jamais sans doute à gauche les générations militantes en activité n’ont eu à agir aux côtés des populations en ayant en leur possession aussi peu d’éléments de confiance et de motivation. Pourtant, il y a seulement 4 ans, la gauche trustait tous les rouages institutionnels et politiques lui permettant d’agir au mieux. Tant dans les résultats que dans les non résultats, c’est dans son comportement et sa relation au pouvoir que les ruptures se sont forgées avec la gauche gouvernementale. La manière d’exercer les responsabilités, d’entendre les seules élites formatées et dogmatiques, de s’appuyer sur des oligarchies politiques et électives vivant pour elles mêmes ainsi que l’obsession présidentielle participent de la désertion du terrain des idées progressistes. On n’ose plus parler de progrès et encore moins de progrès partagé. La période estivale et les premiers jours de la rentrée montrent cette réalité. On sur-utilise le burkini et les résultats électoraux en Allemagne, on recadre sa Ministre qui évoque le scandale des boues rouges et l’on ressort du chapeau la ritournelle fausse bonne idée de baisse des impôts. La droite, sans que son extrême ait besoin de sortir du bois, en profite et en rajoute. Face à cela, un discours salle […]

sans-titre-1

Reboiser les forêts et l’âme humaine.

Marseille, Vitrolles, Cassis, Rognac viennent tout juste de connaître un terrible été avec des incendies qui, non seulement ont détruit ce qu’il reste de nos forêts méditerranéennes (essentiellement des garrigues et pinèdes) mais ont causé d’importants dégâts humains et financiers. Nous, les habitants, les citoyens, nous en sommes meurtris car c’est « notre » forêt qui est chaque année un peu plus détruite. Des centaines de personnes circulent chaque jour sur la route de la Gineste, qui va de Marseille à Cassis en passant par le massif des Calanques, ce bijou de verdure et d’eau bleue. Nos paysages défigurés, nos terres devenues des déserts lunaires, cela nous bouleverse forcément et nous inquiète. Nous devons maintenant laisser le temps à la nature de reprendre le dessus, mais nous devrons nous mobiliser pour l’y aider, car le seul responsable de la déforestation, c’est l’être humain ! En ce qui me concerne, en tant que citoyen et candidat du mdP aux Législatives dans la 6ème circonscription des Bouches-du-Rhône (dont fait partie le 9ème arrondissement, très touché par l’incendie de lundi dernier à Luminy), j’en appelle au soutien de toute initiative concertée visant le reboisement de cette forêt, en lien avec les autorités, la municipalité et les […]

Helene_Daghihi

De la souffrance au travail

Souffrance au travail (mon témoignage). Je dois préciser avant tout que je ne suis ni médecin ni spécialiste dans le domaine de la souffrance au travail, je veux juste apporter quelques gouttes d’eau voire même faire réagir. J’ai trouvé sur la toile plusieurs définitions : ➢ Selon C.Dejours (psychiatre et psychanalyste français, fondateur de la psychodynamique du travail), « La souffrance au travail, c’est le vécu qui surgit lorsque le sujet se heurte à des obstacles insurmontables et durables, après avoir épuisé toutes ses ressources pour améliorer l’organisation réelle de son travail vis-à-vis de la qualité et de la sécurité. En d’autres termes la souffrance pathogène commence lorsque le rapport du sujet à l’organisation du travail est bloqué ». ➢ Selon Karasek (sociologue et psychologue américain), « Caractéristique des liens entre le travail et la santé : il existe des interactions entre les exigences de la situation de travail, le degré de contrôle (de latitude décisionnelle) et de soutien social. Origine de la souffrance : des tensions apparaissent lorsque les exigences sont élevées, que le niveau de contrôle est faible, et qu’il existe peu de soutien social ». ➢ Selon Siegrist (Professeur de sociologie médicale suisse), « Caractéristique des liens […]

Bolteau

Macron : Opportunisme et conservatisme

Emmanuel Macron vient de tirer sa révérence. Il quitte le ministère de l’Economie afin de voler de ses propres ailes, des ailes libérales-sociales. Il ne laissera pas un souvenir impérissable en tant que ministre, car son bilan réside plus dans des écarts de langage empreints de provocation, que dans des réalisations tangibles. Citons tout de même la mise en place de lignes de bus, même si une politique ferroviaire plus affirmée serait plus efficace sur un plan écologique, surtout depuis la COP 21. Nous regrettons vivement le propos d’Emmanuel Macron, tout-à-fait humiliant et dégradant à l’égard des ouvrières agro-alimentaires de chez GAD, qu’il traite d’illettrées. Etre haut fonctionnaire ne donne pas tous les droits, mais en tout cas le devoir de respecter le secteur de la production. Au rang de ses propositions rétrogrades, citons également la remise en cause des 35 heures, au moment où il faudrait au moins les sanctuariser, voire baisser le temps de travail compte tenu des mutations économiques futures. Nous n’oublierons pas non plus que les salariés seraient mieux lotis que les entrepreneurs, les salariés ayant des garanties. Les demandeurs d’emploi  apprécieront…Enfin, les fonctionnaires auront sans doute goûté le point de vue de M. Macron sur […]

TRAME tract SD+LL

La Lettre des Progressistes des Yvelines

A quelques mois des élections – présidentielle et législatives 2017 – ayons l’exigence d’un projet de société à la fois ambitieux et humaniste. C’est l’engagement des progressistes…C’est aussi l’engagement de notre candidat à l’élection présidentielle Sébastien NADOT. Merci à Sophie Dubost pour sa riche contribution à cette 1er lettre des progressistes du 78.   www.nadot2017.fr

robot-driver

TESLA, UBER… une route sans chauffeur

En 2016, il y 15 ans, on pouvait encore travailler comme chauffeur. TESLA acteur visionnaire du véhicule autonome. Le 20 juillet, la firme TELSA, dix ans après avoir dévoilé son « Secret Tesla Motors Master Plan » levait le voile sur son « Master Plan part 2 ». Le projet prévoit la conception des bus électriques d’un nouveau genre mais aussi des camions poids lourds ainsi que des véhicules utilitaires de type pick-up, tout en continuant de développer la conduite autonome. Il est aussi prévu de proposer un service de partage de voitures autonomes. Il est donc légitime de s’interroger sur les impacts sociaux sur les acteurs du secteur de la route. Le tout est de savoir à quelle échéance peut on entrevoir des changements massifs sur les nouvelles habitudes de transport de personnes et de marchandises, avec ou sans chauffeur.(1) Dans les faits nous y sommes déjà ! La société Tesla, s’est déjà engagée avec l’Emirat de Dubaï, dans le service nommé « Dubai Autonomous Transportation Strategy » qui a pour but de fluidifier le trafic via des Taxis autonomes. Le Cheikh Mohammed bin Rashid (vice-président, Premier ministre et ministre de la Défense des Emirats) a donné son accord […]

Helene_Daghihi

Education nationale : Il faut évoluer mais pas à n’importe quel prix !

L’éducation Nationale tâtonne et nous pond tous les 3 ans de nouveaux programmes, certes il faut évoluer mais pas à n’importe quel prix. Si les nouveaux programmes s’enchaînent, s’imbriquent ou se modifient quelque peu, ils n’en restent pas moins « archaïques » et ne sont nouveaux que pour ceux qui les créent ou les modifient. Nous restons toujours à nos « ancêtres les gaulois » alors que l’Européanisation et la Mondialisation ont pointé le bout de leur nez depuis plusieurs décennies. Nos professeurs sont démotivés, comment voulez-vous qu’ils motivent leurs élèves ? (Formations insuffisantes, salaires insuffisants, considération et reconnaissance insuffisantes, trop d’élèves par classe dont certains sont très difficiles à « gérer »). Alors, avec la meilleure volonté, ils ne peuvent faire qu’avec les moyens de bord, ils s’adaptent du mieux qu’ils peuvent à la situation. Ne leur demandez pas de faire des « miracles » ? Pourquoi pas une école à la carte à partir du 4ème cycle d’enseignement ? Pourquoi pas une rémunération ou une prime à partir de la 1ère ? A quand de réels nouveaux programmes faits par de vrais professeurs (pas 1 ou 2) ? A quand un temps de travail scolaire réellement adapté à nos chers […]

13319758_10206558190693582_1445620767018875713_n

Indignations sélectives.

A travers la presse française et les réseaux sociaux, alimentés par certains élus et candidats pour 2017, nous nous étripons gaiement autour d’un sujet qui, si la situation n’était pas si tragique, aurait de quoi faire rire un extra-terrestre voulant entrer en contact avec notre civilisation. Que concerne donc cette indignation subitement collective et unanime ? Les enfants d’Alep ou du Nord-Kivu, qui se font massacrer chaque jour sous les bombes et les balles perdues ? Le tourisme humanitaire auquel se livrent certaines agences de voyage, au mépris total des peuples d’Afrique et d’Asie ? Le montant exorbitant du salaire mensuel du PDG d’une chaîne de télévision (l’équivalent du Rsa pour 2668 mois, soit 222 ans) qui diffuse une émission très controversée sur les pauvres ? Non ! Tout le débat franco-français se cristallise autour de la question du burkini, cette fameuse tenue vestimentaire de baignade. Qui concerne-t-elle dans les faits ? Une infime minorité de la population, sur une ou deux plages concernées en réalité. (Moi qui vis dans une ville de 850 000 habitants, je peux certifier que je n’en ai vu aucun sur les plages). Que représente le burkini ? Est-ce vraiment l’aliénation de la femme par […]

Vous êtes d’accord, en colère, déçu, satisfait ? Exprimez-vous !
Postez un article
  • Le thème du mois

Laissez la Place ! Pour une révolution progressiste (Ed. Alma)

  LAISSEZ LA PLACE ! Dans toutes les bonnes librairies ou sur commande, 110p. 5 euros Avec ce titre, Robert Hue lance un brûlot en énonçant un principe qu’il a décidé de s’appliquer à lui-même. Pour l’ancien secrétaire national [...]

  • L'invité du mois

Présidentielle 2017 : Sébastien Nadot – Enfin un candidat de la vraie vie !

nadot2017.fr Sébastien NADOT, J’ai 43 ans. Je suis né à Fleurance dans le Gers. Ma grand-mère maternelle fut la première femme élue au conseil municipal de la ville lors des élections de 1946. Professeur agrégé d’éducation physique [...]