Le progrès au service de l'homme

Des réformes articulées autour de cinq axes

Axe 1 : Une reconstruction sociale autour des principes de justice sociale, d'égalité, d'accès aux savoirs et à la culture.
Axe 2 : La défense des libertés individuelles et collectives, de la tranquillité publique et d'une justice indépendante
Axe 3 : La définition d'une nouvelle éthique de la République et de la vie politique
Axe 4 : L'approfondissement de la démocratie sociale et citoyenne
Axe 5 : Le combat pour une mondialisation solidaire et pacifique

Rassemblement contre l’antisémitisme

A l’appel de la fédération azuréenne du Parti Socialiste, le Mouvement des Progressistes (MDP) a signé le texte contre l’antisémitisme. Plusieurs autres mouvements et partis politiques républicains locaux ont également cosigné cet appel. Je suis honoré et fier, au nom des progressistes azuréens, de participer à cet élan républicain correspondant à nos valeurs humanistes, citoyennes et politiques partagées. Ainsi, je participerai à ce grand rassemblement républicain mardi soir prochain 19 février à 18 h 30, Place Garibaldi à Nice. Bien sincèrement. Eric MURET, progressiste et délégué maralpin du Mouvement Mdp 06100 Nice 06.21.15.96.23 eric.muret06@laposte.net http://ericmuret.wifeo.com






Sensibilisation au handicap : Mon handicap, ma force, ma réussite.

Bonjour, Je m’appelle Christophe MARKOWSKI – KAMP, je vous envoie par mail mon livre qui parle du handicap et qui permet de sensibiliser le public par rapport aux personnes en situation de handicap. Dans mon livre j’explique la manière dont j’ai transformé mon handicap en opportunité pour réussir dans la vie. Depuis mon enfance j’ai toujours été bloqué par mes problèmes de santé. C’est la raison pour laquelle je ne pouvais pas vivre normalement. C’est avec beaucoup d’acharnement et de ténacité que je me suis mis à écrire. J’ai écrit ce livre dans le seul but d’apporter un maximum de valeur et aider les personnes dans le besoin. N’hésitez pas à le partager à un maximum de personnes et structures en lien avec le handicap si vous connaissez. Mon livre s’intitule : « Mon handicap, ma force, ma réussite. » Mon Handicap, Ma force, Ma réussite – Christophe Markowski – Kamp Interview : Christophe Markowski-Kamp : « Le négatif attire le négatif tout comme le positif attire le positif. » Interview Grand Lille TV Invité de ce mardi sur le plateau Grand Lille TV, Christophe Makowski, auteur nous livre un témoignage fort sur sa vie. Son handicap, il en a fait une force ! […]






« Europe et France » masques blanc et noir du spectacle

En France, on donne trop d’argent pour le fonctionnement des lieux subventionnés et pas assez pour la création elle-même. Si le nombre de spectacles créés augmente, il y a cependant trop peu de représentations. On lance successivement la création d’un tel ou un tel pour seulement quelques dates. Ce qui a l’effet de multiplier les événements pour une petite minorité d’initiés, sans avoir le temps d’atteindre un plus large public. C’est là que se pose à nouveau la question de la répartition des rôles. Le projet du ministère de la Culture « mieux adapter l’offre de spectacles aux attentes du public et des collectivités » mais qui va décider ? La France et les collectivités qui financent aux deux tiers les spectacles ? De quelle manière? Et l’Europe ? En Europe, ces derniers mois ont été symptomatiques d’un indéniable changement : des tournées annulées ou reportées, les productions programmées pour la saison prochaine sont plus petites et moins onéreuses, les sponsors rechignent à renouveler ou à signer des contrats. C’est une sérieuse menace pour les travailleurs car les États membres envisagent la réduction du budget dédié à la culture afin d’appuyer d’autres secteurs industriels et économiques fragilisés. Selon les partenaires […]






Loi anti-casseurs : Députés prenez vos responsabilités

Voici 50 valeureux députés marcheurs qui présentent une abstention sur le texte liberticide dit « anti-casseurs » comme un acte fort et qui en font un communiqué de presse ! Ils ont raison de pointer le fait que seul le judiciaire et non l’administratif devrait pouvoir prendre des mesures de privation de liberté. Mais au-delà, cette loi donne des outils qui entravent les libertés des citoyens, sans apporter quoi que ce soit de significatif ou un réel progrès face aux véritables casseurs. Si un gouvernement extrémiste arrivait au pouvoir, les outils qui sont mis en place et la légitimité de ces pratiques leur permettraient de faire basculer la France si rapidement du côté de l’autoritarisme. Il fallait voter contre ce texte et pas seulement s’abstenir !!! Par ailleurs, les députés doivent prendre consciences que les pratiques de maintien de l’ordre en marge de la légalité telles que celle de beaucoup de BAC mais aussi des compagnies départementales de sécurité (non formées au maintien de l’ordre), comme cela a été documenté par l’observatoire des pratiques policières, sont en train de saper la foi en l’état de droit auprès de populations qui sont déjà en grand doute par rapport à l’action de l’état. L’exemplarité, dont beaucoup parlent […]






Touchez (pas) au grisbi…

Selon cet article très intéressant paru dans Nice-Matin, l’économie actuelle, selon des études, réflexions et analyses divergeant plus sur la forme que le fond, nerf de la croissance, de l’emploi et des réserves nettes d’exploitation sociale française sur la taxation des revenus du capital et du patrimoine, permettront la ressource d’égalité (et de lutte contre l’ennemi de la finance chère à un candidat présidentiel élu en mai 2012 et au résultat apparent mitigé… !), les, nos économistes émérites devraient vulgariser leur science à la population citoyenne… certes : touchons (pas) au grisbi, il faut s’y connaître, on a besoin de clarté sociale ouvrant à des horizons de croissance, moins de pédagogie, quant celle-ci serait réservée à des initiés… Soyons fous, soyons progressistes, soyons dans la vérité demain européenne ambitieuse : disons clairement qu’il faudrait que le politique puisse influer dorénavant sur l’économie, du moins qu’ils s’en saisissent véritablement, ça me rappelle un autre président français élu sur l’argent qui corrompait tout et jusque la conscience des hommes (…), mais science sans conscience ne serait que ruine de l’âme, si celle-ci était simplement vouée à l’économie trop libérale dont je dis souvent qu’elle représente ou articule le capitalisme moderne. Notre actuel […]






L’avenir de l’industrie

« Un besoin de compétences sans précédent dans la métallurgie d’ici à 2025 » L’exposition « Usine extraordinaire » ouvrira ses portes du 22 au 25 novembre au Grand Palais. L’occasion pour Hubert Mongon, délégué général de l’UIMM La Fabrique de l’Avenir, de revenir sur les grandes problématiques de recrutement que connaît la métallurgie actuellement. Publié le 22/11/2018 L’exposition « Usine extraordinaire », dont l’UIMM La Fabrique de l’Avenir est partenaire, vise à la fois à revaloriser l’image de l’industrie et à susciter des vocations. En quoi ces deux enjeux sont-ils fondamentaux pour les entreprises que vous représentez ? Les chiffres parlent d’eux-mêmes. D’ici à 2025, les entreprises de la métallurgie devront procéder chaque année à 110 000 recrutements. Dans l’industrie, toutes branches confondues, le besoin sur la même période est évalué à 225 000 recrutements par an. C’est une situation tout à fait nouvelle, après une décennie de crise qui a beaucoup fragilisé le secteur. Cela fait seulement un peu plus d’un an que le nombre d’emplois créés est reparti à la hausse et que l’on peut réellement parler de reprise. Trois phénomènes permettent d’expliquer ce retournement de tendance. La démographie tout d’abord : les départs en retraite des […]






Mal logement : Il est urgent d’agir !

La Fondation Abbé Pierre vient de publier, comme chaque année, son 24ème « Rapport annuel sur l’État du Mal-logement ». Ce précieux document montre, une fois encore, l’urgence de trouver des solutions pérennes à la situation de mal-logement que vivent 4 millions de personnes et aux difficultés de logement qui en affectent 12 millions. Il est disponible sur ce lien : https://www.fondation-abbe-pierre.fr/nos-actions/comprendre-et-interpeller/24e-rapport-sur-letat-du-mal-logement-en-france-2019#telechargement%2024e%20rapport%202019 Les situations les plus préoccupantes sont celles des « fins de prise en charge par des institutions sans solution de logement à leur sortie, qu’il s’agisse de jeunes majeurs de l’Aide sociale à l’enfance (ASE), de personnes sortant de détention ou d’hospitalisation psychiatrique. Au moment où l’État d’un côté tente de reloger les personnes sans domicile, de l’autre il continue à créer de nouvelles exclusions tous les jours. » Ce qui est en effet édifiant, c’est que le fameux « millefeuille » administratif et institutionnel, composé d’une multitude de dispositifs qui se croisent, voire se contredisent ou manquent cruellement de moyens budgétaires, crée ainsi au final encore plus de situations de précarité et de pauvreté. Le rapport met également en cause les « difficultés de recrutement et [le] turnover des professionnels », le « défaut d’offre sur un […]






Mon pouce, je vais le payer à combien cette semaine ?

Cette question va se poser, cette semaine, pour les familles vivant sous un seuil de précarité. A combien vais-je acheter mon pot de yaourt, mes légumes et mes fruits ? Voté en octobre 2018, ce texte de loi entre en vigueur au moment où le peuple réclame notamment la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité. Ainsi, les yaourts Danone de près de 6%, selon les estimations du journal Le Parisien. Le texte de loi oblige les distributeurs à vendre les produits alimentaires avec une marge d’au moins 10% de bénéfice. Cette marge minimale devrait théoriquement permettre aux distributeurs de mieux rémunérer les producteurs mais ne prévoit aucun contrôle ou contrainte (et ce n’est pas hélas une blague). L’ONG « UFC que choisir » explique que « Cela reste très théorique, car si la loi prévoit d’augmenter les marges de la grande distribution, elle ne dit pas du tout, en revanche, sur comment faire pour augmenter les marges des agriculteurs. Cela reste un vœu pieux : la loi n’organise pas le fait que les distributeurs doivent acheter plus cher leurs produits aux agriculteurs. Aucune obligation, aucun contrôle ne sont prévus. » Sarah, qui est mobilisée à Nice […]






Vive la démocratie communale ! Avignon et Montélimar

Les initiatives et les référendums populaires sont possibles partout dans les villes et les communes. Pour les citoyens qui veulent obtenir une décision, ils doivent d’abord collecter des signatures pour que leur demande soit examinée au conseil municipal : c’est l’initiative populaire ou citoyenne. Si ce dernier ne leur donne pas satisfaction, alors il faut à nouveau collecter des signatures pour déclencher un référendum au niveau local. Aidés par l’association « Pour une Constituante », Julien COZAR à Montélimar et Anne LAROUTIS à Avignon, dans leur villes respectives, se tiendront à la disposition des concitoyens avec un cahier de doléance pour : 1/ Lister les problématiques locales, 2/ Avec l’aide des concitoyens, mettre en forme une pétition sur un problème soulevé lors de cette séance, 3/ Diffuser et la mettre en place sur des sites  » à pétition » comme change.org ou mes opinions.com, 4/ Vous retrouverez ces pétitions sur notre page « M.A.F » dédiée à cela « Manifeste & pétition » lien https://m-a-f8.webnode.fr/manifeste-et-petition/ Ce sera en mars! France is Calling!!! En partenariat avec Les Voies de la Démocratie page FB https://www.facebook.com/lesvoiesdelademocratie/ Anne LAROUTIS, déléguée MDP Vaucluse






Les Crypto-Monnaies, un enjeu citoyen

Lors du dernier G20 à Buenos Aires, les participants se sont intéressés à la question de la régulation et de la taxation possible des crypto-monnaies. Un certain nombres d’acteurs souhaitent en effet se doter de nouvelles armes contre les risques que ces monnaies virtuelles font courir aux systèmes financiers internationales. Synonyme de liberté et d’affranchissement envers les banques, la montée en puissance (même relative) de l’utilisation des crypto-monnaies apportent sont lots de risques et de dangers. Selon Eric VERNIER, chercheur associé à l’IRIS, la régulation de ces monnaies virtuelles est actuellement au stade « du balbutiement ». En effet, l’utilisation des crypto-monnaies reste encore aujourd’hui un phénomène nouveau. Les réflexions en cours sur les outils de contrôle et de régulation à adopter face à cette pratique restent donc faibles. Mais les enjeux en termes de blanchiment d’argent ou de fraudes fiscales rendent nécessaires un débat public sur ce thème. Toujours selon M. VERNIER, trois problèmes se concentrent sur les crypto-monnaies : 1) Les sociétés utilisatrices des monnaies virtuelles ne sont pas soumises aux mêmes niveaux de régulation que les banques traditionnelles (système du Know your Customesrs ou KYC). 2) Les crypto-monnaies s’échangent de gré à gré. De ce fait, le […]






Vous êtes d’accord, en colère, déçu, satisfait ? Exprimez-vous !
Postez un article
  • L'article du mois

Le Mouvement des Progressistes vous souhaite une très bonne année 2019 pleine d’avancées politiques réellement progressistes !

Et en 2019 construisons ensemble l’Europe progressiste et écologiste, une Europe solidaire et sociale ! [...]