Le progrès au service de l'homme

Des réformes articulées autour de cinq axes

Axe 1 : Une reconstruction sociale autour des principes de justice sociale, d'égalité, d'accès aux savoirs et à la culture.
Axe 2 : La défense des libertés individuelles et collectives, de la tranquillité publique et d'une justice indépendante
Axe 3 : La définition d'une nouvelle éthique de la République et de la vie politique
Axe 4 : L'approfondissement de la démocratie sociale et citoyenne
Axe 5 : Le combat pour une mondialisation solidaire et pacifique

La réforme du lycée et du baccalauréat : la colère des lycéens !

Voilà déjà plusieurs semaines que les Gilets Jaunes tentent de faire entendre au gouvernement les erreurs commises depuis le début du quinquennat et le ras-le-bol général des Français. Le gouvernement est déconnecté de la vraie vie et le peuple n’est jamais assez entendu. À côté de cela, les lycéens ont débuté une série de manifestations pour protester contre la réforme du lycée qui commencera à la rentrée 2019 avec les classes de première et contre la nouvelle version du baccalauréat prévue pour 2021. En soi la réforme du lycée et du baccalauréat proposée a l’air plutôt pertinente mais quelques problèmes restent à pallier et l’un deux concernent le manque d’informations transmis aux élèves et aux équipes pédagogiques. Il faut comprendre la colère des lycéens et faire en sorte que le gouvernement, les lycéens, les parents d’élèves et les personnels de l’Éducation Nationale trouvent un terrain d’entente. L’objectif premier est de répondre aux inquiétudes des lycéens manifestants. En effet, le souhait de restreindre le nombre d’enseignements de spécialité à deux en terminale ne sera-t-il pas néfaste pour l’entrée dans l’enseignement supérieur où certaines formations comportent d’autres enseignements qui n’auront pu être choisis par les élèves car limités dans leur choix ? […]

Le pouvoir d’achat, ça super marche !

Dans une étude annuelle publiée en août, le cabinet Deloitte a relevé une hausse des salaires supérieure à l’inflation en 2018 en France. En conséquence, les salariés ont gagné du pouvoir d’achat. Pour ce cabinet proche des instances gouvernementales, les salaires des cadres français ont augmenté de 2,5% cette année, comme en 2017, et ceux des non-cadres de 2,2%, en légère progression par rapport à l’année dernière. Deloitte a analysé plus d’un million de fiches de paie d’un panel de 408 entreprises dans les principaux secteurs d’activité grande consommation, industrie de la santé, de transformation, assurance, énergie et distribution notamment. Avec une inflation à 1,03% en 2017, les salariés ayant été augmentés ont bénéficié d’une légère hausse de leur pouvoir d’achat, indique l’étude. Le gouvernement s’est donc dit : « c’est bon, ça va passer ». Le gouvernement a bossé : il a lu ce genre d’études qui concerne la France mais… Pas les Français ! Là réside toute la nuance. Je m’explique. Suivant l’INSEE, Le pouvoir d’achat des Français est amputé de 4,5 milliards d’euros en 2018. La différence entre les hausses et les baisses d’impôts du gouvernement devrait grignoter de 0,3 point leur pouvoir d’achat. Quand je lis cette étude, je me rends compte qu’il […]

Interview progressiste alésienne

Retrouvez mon interview lors de la rencontre progressiste cévenole du jeudi 6 décembre 2018 en soirée au Café de l’Abbaye – Alès – http://libertecitoyenneteprogres.centerblog.net- www.md-p.fr ; Article Midi Libre Alès – Cévennes paru le samedi 8 décembre 2018, page 5 – Alès ; Prochaine rencontre progressiste cévenole le jeudi 10 janvier 2019, de 18 h à 19 h, au Café de l’Abbaye – 5 Place de l’Abbaye – 30100 Alès, avec échange sur les prochaines élections européennes et présentation de nos voeux progressistes – http://www.md-progressistes.fr/votre-agenda/rencontre-progressiste-cevenole-ales-jeudi-10-janvier-2019/. A bientôt ! Eric MURET, progressiste 30100 Alès 06.21.15.96.23 eric.muret30@gmail.com

Taxes sur les carburants, ou comment se servir l’écologie.

Résumé de mon intervention lors de la délibération, en lien avec l’actualité nationale – Conseil municipal de Poitiers – lundi 03 décembre 2018. Par Frédéric Bouchareb, Conseiller municipal écologiste à Poitiers, Membre du Mouvement des Progressistes. « Gilet jaune » et « Couverture écologique », ou comment accabler l’écologie. Dès la naissance du mouvement des « Gilets jaunes », je me suis trouvé confronté à un épineux cas de conscience, comme d’autres probablement. Devais-je me montrer solidaire de ceux qui « crèvent » économiquement, ou devais-je plutôt me montrer solidaire de ceux qui prétendent travailler pour que l’environnement ne « crève » de la pollution? Car c’est sous cette forme réductrice, que le bras de fer Gouvernement – Gilets jaunes (Société civile), nous a été présenté. Et si la vérité était tout autre ? Et si ce gouvernement se servait de l’écologie pour s’obstiner dans un pilonage fiscal qui devient de plus en plus intenable pour nos compatriotes. Ne nous y trompons pas, cette nouvelle taxation ne servira pas la transition écologique, il ne s’agit pas de fiscalité écologique, il s’agit uniquement d’une fiscalité compensatrice, destinée à amortir par exemple, la baisse de la taxe d’habitation ou bien encore la disparition de l’ISF. Comment ce gouvernement pourrait-il se soucier de la […]

20ème jour de mobilisation Gilets jaunes

Le gouvernement vient d’annuler toutes les augmentations de taxes sur les carburants 2019. Ok. Il a cédé sous la pression. L’ISF ? Le système capitaliste moderne ? Les injustices sociales ? La précarité ? Le droit au logement opposable ? L’augmentation du SMIC, des minimas sociaux, des retraites, des revenus des paysans ? 20ème jour de mobilisation des Gilets jaunes, stop ou encore ? La mobilisation et le soutien populaire continuent… Non à l’économie bloquée, svp et stop aux violences et autres radicalisations ! Gilets jaunes : pas d’insurrection civile, du dialogue avec les institutions, 4 morts ça suffit (!), la fracture sociale et territoriale, débattons-en avec nos élu(e)s, organisez-vous, déléguez vos porte-paroles et négociez sans rapport de forces, vive la République, vive la France, on la mérite cette transformation sociale, ici et maintenant (…) Quel est ce pays… ? Eric MURET Progressiste 30100 Alès 06.21.15.96.23 eric.muret30@gmail.com http://libertecitoyenneteprogres.centerblog.net http://ericmuret.wifeo.com

Je suis contre les gilets jaunes, mais j’ai tort

Paradoxe ? Intimement convaincu que la forme de démocratie représentative, pacifique, où les discussions mêlent argument contre argument, est la seule forme politique méritant mon attention, le mouvement des gilets jaunes émergeant de la nécessité, de l’instinctif, de l’organique ne pouvait me convaincre. Et pourtant…. Les gens qui se reconnaissent dans un tel mouvement ne sont pour la plupart pas impliqué dans quelque engagement politique que ce soit, mais ont autant le droit et la légitimité que n’importe quel militant encarté, adepte de l’expression politique. Quel plaisir intellectuel d’échanger avec des gens ayant une culture politique forte, une érudition encyclopédique ! Quelle ambition plus noble que de vouloir faire le bien des gens… sans eux ou malgré eux ! Cela aurait possiblement pu continuer longtemps encore si l’intérêt du plus grand nombre avait été celui bien pris en compte. Mais ce n’est plus le cas depuis longtemps, et encore moins sous ce gouvernement. Quand les mérites individuels sont encouragés en ignorant plus que jamais ce que chacun doit à la société dans son ensemble, quand le gouvernement s’assure des bonnes grâces de ceux en mesure de lui faire un chantage (c’est un bluff en fait) à l’expatriation, quoi de plus […]

Des Gilets Over On the Rainbow

Il n’y a pas de divergences entre les gilets jaunes et les gilets verts, les deux courants souhaitent qu’il y ait une amélioration du pouvoir d’achat en France, pour nous les Français. Les deux sont d’accord (à peu près) sur la voiture hydrogène plutôt que la voiture électrique. Les deux souhaitent le SMIC à 1300€ net mais ont du mal à poser la solution : par la taxation de l’ISF, des GAFA, des « grosses entreprises » par le cumul des des trois « forces monétaires » ou le cumul des trois ? La seule différence serait sur les moratoires. Les verts exigent qu’il y ait moins de projets d’aéroport ou d’autoroutes alors que les autres réclament du travail pour tous « si ça fait du boulot, alors c’est bon » encore faut il savoir si les Français sont bien formés aux boulots de logistiques, de chantier, de développement urbain une force qui cherchent des actifs formés à des compétences et non à des métiers alors qu’en France les formations forment à des métiers non à des compétences… Vaste chantier mais ensemble… PROPOSONS ! Ne soyons pas là, nous, homme et femme qui veulent dire un mot donc faire du « politique », pour récupérer et dire simplement « vous avez raison » sans […]

Gilets jaunes : Après l’intervention du Premier ministre…

Le Premier Ministre, Édouard Philippe a enfin reconnu que le mouvement des « gilets jaunes » exprimait depuis plusieurs semaines un malaise bien réel dans notre société et la revendication légitime d’une vie meilleure. Un aveu bien tardif, certes, mais un aveu tout de même ! Au-delà des quelques mesures annoncées dont un moratoire attendu sur l’augmentation des taxes sur les carburants, il est désormais indispensable que la concertation s’ouvre sans délai avec l’ensemble des partenaires sociaux, les associations, les représentants de la société civile afin de déboucher sur des mesures en faveur des « classes laborieuses » – ainsi désignées par le Chef de l’Etat, Emmanuel Macron – pouvant lier la nécessaire amélioration du pouvoir d’achat à l’indispensable transition écologique. François BECHIEAU, Secrétaire général du MdP

Le progrès, en avant toute !

Le progrès, c’est prévoir l’avenir, l’anticiper et valoriser notre existence humaine et sociale. La politique, telle que nous pouvons la concevoir, pour la rendre utile à notre peuple concitoyen, c’est en référence au passé, au présent, à l’avenir. L’action du progrès par et pour l’homme est source d’émancipation individuelle et collective, populaire (et non populiste). Si nous voulons mieux vivre dès aujourd’hui et demain, c’est essentiellement par le progrès collectif à construire ensemble, à l’inverse de tout conservatisme d’une autre époque comprenant, malheureusement, l’hypercentre médiatique et virtuel actuel, et autres violences, dénis républicains et replis sur soi. La liberté, c’est l’humain ; Le progrès, c’est pour l’humain ; L’avenir, c’est par l’humain. Sans l’humain : des robots ; Sans la nature humaine : la dictature ; Sans la liberté : l’oppression. Je crains que sans le progrès, ce soit dorénavant le recul civilisationnel, et que nous en soyions spectateurs, à défaut d’en être acteurs, non seulement pour notre vie, mais surtout et aussi pour celle de nos enfants et petit-enfants, pour la survie de l’humanité (…). Alors, nous proposons : Le progrès, en avant toute ! C’est ce qui anime et motive, en moi, et je souhaite vous la faire […]

Les gilets jaunes portrait économique

Un rassemblement spontané et hétéroclite issu des catégories populaires et des classes moyennes. Ils n’ont pas l’habitude de se mobiliser. Ce ne sont pas les Français les plus pauvres – ceux-là n’ont même pas de voiture et ont d’autres problèmes –, mais ceux qui ont à la fois besoin de leur voiture et de faibles moyens, et qui ne se sentent pas pris en compte par les politiques publiques. On confond l’appartenance sociale avec la question territoriale. Depuis dix ans, le niveau de vie stagne, cette frange de la population a de faibles revenus mais ne bénéficie ni des baisses d’impôts ni des réformes sociales fixées sous condition de ressources. 80 % des enfants défavorisés vivent en dehors des territoires d’éducation prioritaire pris dans un défaut d’investissement. Le plan pauvreté représente 2 milliards d’euros et concerne plusieurs millions de Français alors que la baisse d’impôts octroyée aux plus aisés coûte la somme colossale de 5 milliards d’euros, et ne concerne que quelques centaines de milliers de personnes. Dans le nord de la France, ces gilets jaunes se structurent en association. En Ile de France, une autre association va voir le jour… Et en PACA, c’est en cours… Preuve que les Français  ne […]

Vous êtes d’accord, en colère, déçu, satisfait ? Exprimez-vous !
Postez un article
  • L'article du mois

Mouvement des « gilets jaunes » : Le gouvernement doit entendre le malaise exprimé et y répondre !

Le mouvement des « gilets jaunes » exprime depuis plusieurs jours le mécontentement bien réel de toute une frange de notre société, de ceux qui ne se sont pour la plupart jamais exprimé, de ceux qui n’ont jamais manifesté. Que n’a-t-on [...]