Le progrès au service de l'homme

Des réformes articulées autour de cinq axes

Axe 1 : Une reconstruction sociale autour des principes de justice sociale, d'égalité, d'accès aux savoirs et à la culture.
Axe 2 : La défense des libertés individuelles et collectives, de la tranquillité publique et d'une justice indépendante
Axe 3 : La définition d'une nouvelle éthique de la République et de la vie politique
Axe 4 : L'approfondissement de la démocratie sociale et citoyenne
Axe 5 : Le combat pour une mondialisation solidaire et pacifique

COP 24 : Bilan Globalement Négatif !

Suite à l’accord de Paris signé en décembre 2015, les négociations de la COP 24 à Katowice portaient principalement sur les délicates conditions techniques et politiques de la mise en œuvre de cet accord (effectif en 2020). Étapes cruciales qui, pourtant, nous avons tous pu le constater, n’a pas mobilisé les Chefs d’état et de Gouvernement. Paradoxe étonnant quand nous connaissons l’urgence de la situation. Rien de mieux pour illustrer nos propos que de laisser la parole à Madame Valérie MASSON-Delmotte, climatologue française membre du GIEC : « Chaque demi-degré compte, chaque année compte, chaque choix compte ». Malheureusement pour la planète (donc pour l’ensemble des êtres vivants), le dernier « Émissions Gap Report » publié par l’ONU Environnement (ex PNUE) nous donne une prévision de + 3,2°C à l’horizon 2100. Très loin de la trajectoire proposée par le GIEC en 2008 qui tablait sur une émission de +1,5°C. La probabilité de respecter la trajectoire de +1,5°C semble de plus en plus compromise. Il faudrait pour cela, selon l’ONU Environnement, que les émissions mondiales diminuent de 45 % jusqu’en 2030 puis passer aux émissions négatives à partir de 2050. Chiffré à 100 milliards de dollars par an à partir de […]

Brexit : l’impasse ?

Le Parlement britannique a rejeté mardi 15 janvier le compromis trouvé entre la Première Ministre, Theresa MAY, et l’Union Européenne concernant le Brexit. Bien que ce vote ne soit pas une surprise, la large défaite semblait condamner à court terme l’avenir politique de la Première Ministre, Thérésa May. Cependant, le rejet mercredi 16 janvier (pour 19 voix) de la motion de censure présentée par le Parti Travailliste donne un nouveau souffle à Maybot (surnom donné par la presse Anglaise à Madame MAY). A 80 jours de la sortie programmée du Royaume-Uni de l’Union Européenne, cette crise institutionnelle à Westminster interroge l’ensemble des Européens sur le dénouement du divorce UE-RU voulu par une majorité de citoyens britanniques en juin 2016. Un « No deal » en mars 2019 serait un échec et aurait sans doute des conséquences néfastes pour toutes les parties. Comment se sortir de l’ornière ? La piste avancée par certains serait de redonner « une deuxième chance » aux Britanniques en organisant un deuxième référendum. Mais cette solution ne paraît pas la plus probable tant les réticences sont fortes : Aussi bien chez Madame MAY et le Parti Conservateur que parmi les Travaillistes et l’opinion publique. La solution […]

ISF ou Droits de succession ?

Le groupe de réflexion Terra Nova préconise une hausse de 25 % des droits de succession pour compenser les 3 milliards de pertes dus à la suppression de l’impôt sur la fortune (ISF). Source AFP. Une aberration ! Terra nova, le think tank porteur de la pensée sociale démocrate (plus précisément sociale libérale), propose au gouvernement Philippe d’augmenter les droits de succession pour compenser les pertes de recettes suite à la suppression de l’ISF… Une proposition inacceptable qui revient à demander à tous les Français (sans distinction) de compenser les conséquences de la suppression de l’impôt sur la fortune. Les classes populaires comme les classes moyennes devraient ainsi mettre la main au portefeuille pour compenser ce choix dogmatique de Philippe qui a conduit à mettre fin à l’ISF. Les progressistes exigent à contrario le rétablissement immédiat de l’ISF !!! Souhaitons que le gouvernement ne se fera pas l’écho de cette proposition portée par un think tank dont les préconisations finissent le plus souvent, et ce depuis 2008, année de sa création, dans les oubliettes de la pensée politique.

Manifeste pour manifestation et autre signature…

« – Eh dit Anne toi qui est gilet jaune (je suis femme en gilet jaune, ma particularité) – Et dit Anne toi qui est Gentil Virus qui croit au groupe plutôt qu’au politique, pourquoi tu as signé le manifeste de la démocratisation de l’Europe ? – Et dit Anne toi qui est fédéraliste, pourquoi tu as signé puisqu’ils veulent un état unique centralisateur ? – -Et dit Anne toi qui est progressiste, il dit quoi le Piketty parce que pour nous c’est pas clair ce qui dit… » Alors Anne dit : – J’ai signé parce qu’il faut changer la donne au niveau européen, sinon on restera comme le Tiers-Monde à 0,4% du PIB pour gérer 28 pays – J’ai signé parce qu’une Europe doit être centralisée avec des pays souverains de leurs identités mais qui se mettent en accord pour avoir les mêmes règles et les respecter. Parce que l’effet masse est un effet de groupe et qu’un jour le peuple en sera souverain. – J’ai signé parce que j’ai compris des brides de ce que les « gens » qui ont écrit le manifeste font le même constat que nous : si nous ne pensons rien, d’autres […]

La Marche des Femmes ça commence aujourd’hui

Hier, nous étions en marche. Aujourd’hui, en jaune et autres couleurs, nous demandons l’équité et la parité pour toutes les femmes et pour nos enfants qu’on nous renvoie l’ascenseur.  Une différence de salaire entre les hommes et femmes de 18,7%  1,5 millions de français souhaitent travailler plus  1,7 millions de français sont en sous-emplois (6,6% de la population active souvent des femmes) qui veulent travailler plus et souhaitent gagner plus  1,4 millions d’inactifs sont considérés comme des « halos chômage » c’est-à-dire des personnes ne satisfaisant pas les critères pour être comptabilisé comme au chômage mais souhaitant travailler  La précarté de tout cela précarise l’avenir de tout cela. C’est pourquoi à Paris, Caen et autres endroits, nous allons obtenir pour l’avenir de nos enfants, l’ascenseur social. Nous l’obtiendrons. Cela se passera dans le calme en demandant les autorisation adéquat aux préfectures. A Avignon cette manifestation se répètera ainsi que dans d’autres villes de France Anne, déléguée progressiste du 84

Protectionnisme américain honteux !

Ce protectionnisme américain est honteux ! Non seulement, il prive les fonctionnaires américains de leurs rémunérations, en période de fêtes de fin d’année, le 45ème président des Etats-Unis en exercice n’en aurait que faire, lui si riche qu’il ne se rémunérerait aux frais américains (…), mais aussi, et surtout, il augure un risque majeur de récession économique, au delà de la frontière mexicaine ainsi défiée par son administration, proche de l’Amérique du Sud, mais surtout auprès de l’économie internationale, d’une crise économique internationale (souvenons-nous récemment des origines titrisées et surtout des conséquences financières récessives de la crise dite des subprimes) : A la veille d’un scrutin européen français dont on (le sacro-saint 4ème pouvoir médiatique) nous dit profitable aux votes extrêmes et, plus dangereusement, à l’extrême droite française, et dans un contexte mondialisé et français peu enclin à des perspectives socio-économiques de progrès et de croissance, ceci serait-il voulu que Donald TRUMP ne s’y prendrait pas autrement, n’oublions pas sa richesse faillitaire également s’il n’avait été élu Président en novembre 2016 avec des méthodes controversées, voire mafieuses, face à son adversaire démocrate, en appui de quelque groupe financiers capitalistes plus qu’humanistes, pour faire le désordre planétaire, la guerre, la terreur […]

Dépassons le modèle capitaliste !!!

Récessions, licenciements, crises économiques, injustices sociales…voilà en quelques mots ce qu’inspire le modèle capitaliste. De Smith à Ricardo en passant par M. Friedman, théoricien de l’ecole de Chicago, le capitalisme à travers les époques a toujours contribué à l’enrichissement d’une minorité au dépens de la majorité. Certes à travers le temps on a tenté « d’habiller » ce modèle économique en lui donnant parfois apparence humaine via quelques réformes, mais sans pour autant en revoir la finalité à savoir l’enrichissement de quelques nantis. A l’heure de la nécessaire mutation écologique, le libéralisme en est naturellement le frein. En effet, comment pourrait-on accommoder environnement et course effrénée vers cette enrichissement ? Plus globalement, le mouvement des gilets jaunes exprime tout le malaise d’un système économique injuste du fait d’une répartition sans équité des richesses. Faire payer aux classes moyennes les réformes étatiques (réduction des APL, CSG revisitée touchant durement les retraités), augmentation des carburants, tout en préservant les classes les plus favorisées (suppression de l´ISF) autant de mesures injustes qui ne pouvaient qu’éveiller un ras le bol general. Il est temps aujourd’hui d’innover et de dépasser le modèle libéral en s’appuyant sur un État non plus spectateur de la vie économique mais […]

Le pas chassé de la démocratie contemporaine française

Notre démocratie est un régime politique qui se dit « le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple », c’est le principe de 1793, un gouvernement qui centralise très fortement les prises de décisions. Il s’oppose à des régimes où le pouvoir est détenu par une seule personne comme la monarchie, par un petit groupe d’individus, ce que l’on appelle l’oligarchie. Plusieurs formes d’exercice du pouvoir par le peuple sont possibles : – Si on dit « par le peuple », comprenons l’ensemble des personnes ayant le statut de citoyen. On parle alors de démocratie directe ou de démocratie représentative, cette dernière est la plus répandue, c’est celle utilisée à l’heure actuelle qu’on nomme « vote au suffrage universel ». Le suffrage universel peut s’exprimer de deux manières : suffrage direct lorsque le corps électoral désigne directement son ou ses représentants (par exemple le président de la république française); suffrage indirect lorsque le corps électoral élit un collège restreint de « grands électeurs », comme au sénat français. Si on parle d’une démocratie représentative, les citoyens élisent des représentants qui vont exercer le pouvoir en leur nom : ce sont des élus. En France, nous trouvons des représentants à plusieurs niveaux : local (une commune, un département, une région) […]

Non à la violence des gilets jaunes !

Nous condamnons sans réserve toute forme de violence, physique ou verbale des gilets jaunes, notamment contre les policiers, mais également toute atteinte complotiste, homophobe ou raciste contre des citoyens de notre république, ainsi que des élu(e)s. Le R.I.C. ça ne saurait être, bien évidemment, cette expression radicale et condamnable de certains éléments, se disant être des gilets jaunes. Si l’avenir réafirmé est au peuple citoyen, c’est sous sa forme pacifiée d’expression, de dialogue et de négociation civique, sociale et sociétale républicaine… Et je soutiens les gilets jaunes en les klaxonnant aux ronds-points, par exemple. Ils sont contents, pacifiquement ! Eric MURET 30100 Alès Progressiste 06.21.15.96.23 eric.muret30@gmail.com http://ericmuret.wifeo.com

Référendum d’initiative citoyenne : outil démocratique miracle ?

Le référendum d’initiative citoyenne (RIC) est présenté pour certains gilets jaune comme la dernière solution magique pour sauver la démocratie. L’histoire des référendums nationaux est pourtant peu rassurante. Qu’il émane du peuple suffit-il à ce qu’il offre son lot de solutions ? Parce que nous sommes 65 millions, la démocratie représentative garde bon nombre d’avantages. Le périmètre régional – sauf à accepter mécaniquement le choix parisien dans toutes questions restées à l’échelon national – pourrait trouver toute sa pertinence. Des référendums d’initiative populaire régionaux, pourquoi pas…? A condition de revisiter le mille feuille des collectivités, l’autonomie financière et fiscale des régions. Vaste chantier. Sébastien NADOT, député de Haute-Garonne et porte-parole national du MdP  

Vous êtes d’accord, en colère, déçu, satisfait ? Exprimez-vous !
Postez un article
  • L'article du mois

Le Mouvement des Progressistes vous souhaite une très bonne année 2019 pleine d’avancées politiques réellement progressistes !

Et en 2019 construisons ensemble l’Europe progressiste et écologiste, une Europe solidaire et sociale [...]