Le progrès au service de l'homme

Des réformes articulées autour de cinq axes

Axe 1 : Une reconstruction sociale autour des principes de justice sociale, d'égalité, d'accès aux savoirs et à la culture.
Axe 2 : La défense des libertés individuelles et collectives, de la tranquillité publique et d'une justice indépendante
Axe 3 : La définition d'une nouvelle éthique de la République et de la vie politique
Axe 4 : L'approfondissement de la démocratie sociale et citoyenne
Axe 5 : Le combat pour une mondialisation solidaire et pacifique

Il faut réformer la formation professionnelle

Dans un contexte socio-économique qui demeure tendu, avec un chômage qui demeure important et de nombreux freins à l’accès à l’emploi, le ministère du travail vient de transmettre aux partenaires sociaux un document de travail sur la réforme de la formation professionnelle. Le Mouvement des Progressistes approuve les grandes lignes qui sont annoncées : simplification des outils et des modalités d’accès au Compte Personnel de Formation, fusion avec le Congé Individuel de Formation (à condition que cela ne soit pas un obstacle pas les salariés ou demandeurs d’emploi souhaitant suivre une formation plus longue, par exemple un CAP), mise en place d’une seule contribution financière pour les entreprises (au lieu du mille-feuilles administratif et budgétaire actuel), mise en adéquation les dispositifs de la formation professionnelle avec les besoins réels du marché du travail (en particulier pour les TPE-PME), organisation d’un meilleur contrôle des fonds alloués à l’apprentissage, à la professionnalisation, à la formation. Le MDP tient cependant à insister sur plusieurs conditions pour que cette réforme soit efficace : ● Comme Robert Hue et le MDP l’avaient proposé pour le crédit d’impôt aux entreprises, nous devons exiger une transparence totale sur l’utilisation des fonds publics (Etat, Conseils Régionaux, Fonds Social […]

Budget de l’enseignement supérieur et la recherche : un budget pour la réussite de tous !

Intervention prononcée à la tribune de l’Assemblée nationale le vendredi 10 novembre 2017 Monsieur le président, madame la ministre, mesdames et messieurs les rapporteurs, mes chers collègues, le budget que vous proposez pour l’enseignement supérieur et la recherche répond à une véritable attente et à des objectifs affirmés : la réussite de chaque étudiant dans le supérieur, le développement de l’autonomie des universités et le soutien à la vie étudiante. Ce budget intervient au moment où la situation de l’université devient de plus en plus difficile. Notre système d’enseignement supérieur et de recherche est confronté à un double défi : celui de l’excellence en matière de formation, d’insertion professionnelle et de mobilité sociale et celui de l’excellence en matière de recherche fondamentale et d’innovation. Nous devons donner aux acteurs de terrain les moyens de relever ces défis. Et ce budget en est le gage. Avec près de 27,4 milliards d’euros, les crédits de la mission « Recherche et enseignement supérieur » pour l’année 2018 sont en hausse de 700 millions d’euros. Il s’agit là de l’une des plus importantes missions du budget de l’État. Certains diront toujours que ces efforts ne combleront pas tous les besoins, mais comme l’ont souligné […]

La transition écologique, moteur indispensable de l’avenir économique et social de la France

Le 23 octobre dernier, l’équipe officielle de notre ministre de la transition écologique et solidaire twittait sur son compte officiel la « création de 8 agences régionales pour protéger et développer nos écosystèmes sur nos territoires ». Si nous ne pouvons que soutenir ces avancées, nous déplorons que notre Ministre ne soit pas plus visible, alors que le jeune Gouvernement Macron mène sa politique tambour battant. En effet, le bien nommé Ministère de la transition écologique ET solidaire doit devenir le moteur central de la politique Française. Bien loin des utopies, la transition écologique, si elle est bien menée, impactera positivement des enjeux fondamentaux pour nos concitoyens, tels que la santé, l’emploi, la sécurité, l’économie… M. le Ministre Nicolas Hulot l’a inscrit dans son plan climat : il compte faire de la France le n°1 de l’économie verte. Ambition louable, nécessaire et réalisable…à condition de se donner les moyens de cette ambition ! Alors que l’Union Européenne se montre incapable de trancher sur l’avenir d’un herbicide aux effets potentiellement délétères pour la santé publique, notre gouvernement ne devrait-il pas pendant ce temps mettre en place un véritable plan de transition agricole privilégiant les modes de productions vertueux et durables, générateurs d’emplois et […]

Dernier changement d’horaire été / hiver ?

Et nous voici à l’heure d’hiver (un bienfait pour l’humanité…). Pouvons-nous espérer le dernier changement horaire ? Physiologiquement et humainement, on s’y sent mieux, plus dans le vrai avec la nature (non ?). En tout cas, j’aurai plaisir à vous retrouver dans la lumière des prochaines rencontres progressistes de Nice, dès ce vendredi 3.11.17 arrivant à partir de 17 h 30 jusque 19 h 00 au Bar-Restaurant Casa Nissa « hôte » – 55 Rue Gioffredo – 06000 Nice – Salle Mezza haute – Parking et Tramway Masséna – www.md-progressistes.fr – www.ouiauprogres.over-blog.com – www.casa-nissa.com A bientôt. Amicalement vôtre, Eric Muret, Progressiste – 06.21.15.96.23

Paris2024 : Réussissons ensemble le pari de l’accès au sport pour tous !

J’étais ce mardi matin au siège du Comité National Olympique et Sportif Français pour participer à une rencontre sur le thème « #Paris2024, #sport pour tous : quelles opportunités et actions pour répondre ensemble aux besoins de la population ? ». En présence notamment de M. Denis Masseglia, President du #CNOSF. L’occasion d’intervenir en faveur du sport dans l’entreprise car le sport, vecteur de mieux être, contribue indéniablement à la cohésion sociale, à la santé, voire au bonheur. Une très belle rencontre qui était organisée par ID.ORIZON, Ensemble pour un sport partagé, Espace de dialogue et plateforme  de coopération pour promouvoir et valoriser les bienfaits de l’activité physique et sportive pour tous. Faisons donc en sorte que les #JO2024 de #Paris favorisent l’accès au sport du plus grand nombre !

Y-a-t’il encore un pilote dans l’avion ?

Depuis l’après-guerre et l’histoire de la gauche, du socialisme et du communisme, de nombreuses avancées sociales ont eu lieu (diminution du temps de travail, organisation des retraites et de la sécurité sociale, droit de vote des femmes et d’accès à l’ouverture d’un compte bancaire, I.V.G., création du temps libre et de lieux d’accueil de la jeunesse – Léo Lagrange – M.J.C. et de lieux de rencontres du planning familial, création de l’Europe du charbon et de l’acier, création de l’Espace Schengen, majorité à 18 ans, abolition de la peine de mort, création des radios libres et de chaînes télé européennes et nationales, pluralité et libéralisation des médias et marchés audiovisuels, traité de Maastricht, abolition du service national, libéralisation de l’homosexualité, réforme du code pénal et du statut de la garde-à-vue, libéralisation des Affaires étrangères et ouverture de la diplomatie française à l’Europe et à l’international, etc…). Le Président François Mitterrand aimait à dire et à penser que lorsqu’une grande idée rencontre la France, elle fait le tour du monde… Nos droits et acquis sociaux devraient être maintenus, c’est notre spécificité et notre histoire nationales. Les absorber à l’aune de la mondialisation, du capitalisme moderne et de la financiarisation outrancière est […]

de la loi hydrocarbure et de la réforme du parlement

La loi mettant fin à l’exploitation des hydrocarbures en France à partir de 2040 a été votée par l’assemblée, Cécile et Sébastien y prenant part activement. C’est une avancée incontestable, mais pas au niveau de celle souhaitée et annoncée par Hulot au début de la discussion. Les amendements adoptés avec par exemple la prolongation au-delà de 2040 des autorisations d’exploitation pour raison de rentabilité économique laissent la porte ouverte aux juristes des entreprises. Tout cela la faute au code minier datant du XIXème siècle qui semble bien plus sacralise que le code du travail. L’autre amendement inquiétant est la dénaturation de la définition dans la loi des techniques d’exploitation non conventionnelles des gaz et pétroles de schistes. Correction au texte du post: Le charbon n’entre pas dans la définition des hydrocarbures (point 3 de la loi dans le dossier législatif) mais la loi dit « hydrocarbures et Charbon » (point 6). Par ailleurs l’exploitation des gaz de mine restera autorisée car ils se dégagent inéluctablement. L’exception spéciale Lacq a joue la dessus. C’est donc un premier pas mais il faudra faire d’autres révisions dans le 2 décennies à venir pour que les intentions soient vraiment atteintes. On a bien réussi à faire […]

Solidarité avec les victimes de l’attaque de Marseille

Le MdP PACA veut exprimer sa profonde solidarité avec les victimes de l’acte odieux survenu ce midi à la gare Saint-Charles de Marseille. Nous pensons également à leurs proches. Nous affirmerons plus que jamais nos propositions pour la prévention, l’éducation, l’insertion sociale et culturelle, qui nous semblent les meilleurs remparts contre toutes les formes d’obscurantisme. Natacha Jacquemard Souad Hammal Nicolas Céléguègne Délégués du MdP à l’éducation et à l’égalité des chances.

Aidons le gouvernement dans sa communication

C’est dommage le ministère n’a pas inclus dans les gagnants des reformes Macrons des gens comme moi, rentier car nous aussi on gagné du pouvoir d’achat et a plein dès 2018: Je m’apprête à rentrer en France. Grace aux reformes, ayant très peu de patrimoine immobilier, je ne serai pas imposé à l’ISF. Gain 7500Euros par an. Je ne compte pas reprendre d’emploi salarié mais vivre (modestement) du produit de placements financier en France et à l’étranger. Je ne serai donc taxé que par la Flat Tax a 30%. Cela ne me fera économiser que quelques centaines d’euros, alors que si j’étais un plus gros rentier le gain serait substantiels. Enfin il ne faut pas toujours se plaindre, donc j’arrête ! Dès mon retour, comme je ne travaillerai pas, j’utiliserai mon temps pour travailler à des idées auxquelles je crois. Si quelqu’un à l’Assemblée par exemple pouvez faire passer mon nouveau slide au ministère des finances, ça complèterait bien sa communication.

Ordonnances travail: la fin du film

Pour la ratification, il y aura un seul et unique vote sur les 5 ordonnances à la fois sans amendement, c’est encore moins que ce que j’avais prédit dans nos réunion de comité national. Une ou 2 prise de parole par groupe avant le vote et ce sera tout, le code du travail sera modifié. Il ne restera plus qu’a attendre les détails techniques dans les décrets d’application qui ne changeront rien au texte mais ne feront que préciser des éléments. Ainsi nous auront vu ce que Macron entendais pendant la campagne par de concertation et de rôle du parlement. Donc si vous espériez des améliorations, elles ne viendront pas du parlement. Je pense que sauf mobilisation significative dans la rue, le code du travail révisé va s’appliquer très bientôt. Article unique Sont ratifiées : 1° L’ordonnance n° 2017-1385 du 22 septembre 2017 relative au renforcement de la négociation collective ; 2° L’ordonnance n° 2017-1386 du 22 septembre 2017 relative à la nouvelle organisation du dialogue social et économique dans l’entreprise et favorisant l’exercice et la valorisation des responsabilités syndicales ; 3° L’ordonnance n° 2017-1387 du 22 septembre 2017 relative à la prévisibilité et la sécurisation des relations de travail […]

Vous êtes d’accord, en colère, déçu, satisfait ? Exprimez-vous !
Postez un article
  • L'article du mois

Paradise papers : Il est temps d’agir !

« Il faut que tout change pour que ne rien ne change ». C’est un peu le sentiment que nous avons lorsque nous lisons dans la presse les dernières nouvelles du monde merveilleux des paradis fiscaux ! Cette litanie de scandales liés à [...]