Le progrès au service de l'homme

Des réformes articulées autour de cinq axes

Axe 1 : Une reconstruction sociale autour des principes de justice sociale, d'égalité, d'accès aux savoirs et à la culture.
Axe 2 : La défense des libertés individuelles et collectives, de la tranquillité publique et d'une justice indépendante
Axe 3 : La définition d'une nouvelle éthique de la République et de la vie politique
Axe 4 : L'approfondissement de la démocratie sociale et citoyenne
Axe 5 : Le combat pour une mondialisation solidaire et pacifique

La « vraie » réforme du parlement

Je profite d’un petit élément de l’interview de Macron, donnée hier à Mediapart et BFMTV sur le projet de loi immigration, asile, intégration. Des députés LREM ont déposé des dizaines d’amendements pour tenter d’humaniser le texte qui heurte les convictions de pas mal d’entre eux apparemment. Macron a dit durant l’interview que les députés LREM « sont libres, ils exprimeront leurs convictions », cela veut donc dire que Macron a lu et compris la constitution, une chance ! Il a aussi indiqué que, quand Richard Ferrant prévient que les députés qui voteraient contre le texte, ils courent le risque d’être exclus du groupe. «Il fait son rôle de chef de groupe et il le fait très bien». Même si c’est totalement légal, on peut contester la légitimité de la méthode et cette façon de faire de la politique, en ces temps de désintérêt et de défiance d’une vaste partie de la population envers la politique, les politiques et leur façon de faire. Il me semblerait important que ce que les citoyens voient dans “Baron Noir” ou “House of Cards” soit dans leur esprit de la fiction, ou tout du moins associé à un temps totalement révolu après l’élection en 2017 d’un corps […]

Armada Chinoise en mer de Chine du sud

Le secrétaire générale du Parti Communiste Chinois, Président de l’État et Chef de l’Armée Populaire, est apparu jeudi dernier sur le fronton d’un navire de guerre en mer de Chine du Sud. Sa déclaration et son allure martiale (habillé en treillis) inquiètent de nombreuses chancelleries en Asie comme dans le monde entier. Selon Xi Jinping, le « besoin d’édifier une marine forte n’a jamais été aussi pressant qu’aujourd’hui ». A la tête d’une armada composée de 48 navires et sous-marins dont un porte-avions, de 76 avions et 10 000 membres des forces navales, le dirigeant de l’Empire du Milieu ne cache plus ses ambitions. Six siècles après la fin des expéditions maritimes et le repli intérieur orchestré par la dynastie Ming, la Chine renoue avec l’esprit de Zheng He, eunuque d’origine musulmane ayant construit la plus grande flotte du monde au XV ème siècle. Pour rivaliser avec les États-Unis, la deuxième économie mondiale se doit d’être une puissance navale. Engagée au pas de charge dans une modernisation de sa flotte, un ambitieux programme de construction de navires militaires et de sous-marins devrait bientôt combler le retard avec les États-Unis. L’objectif, pour les dirigeant Chinois, est d’instaurer dans les années à […]

Discours des Bernardins : La Laïcité en danger ?

« Nous partageons confusément le sentiment que le lien entre l’Église et l’État s’est abîmé et qu’il nous importe à vous comme à moi de le réparer ». Cette déclaration du Président de la République devant les Évêques de France a entraîné de nombreuses réactions, la plupart accusant le Chef de l’État de remettre en cause le principe de laïcité. Garant de la constitution de la République Française, Emmanuel Macron se serait-il laissé envahir par sa foi personnelle ? Invité à s’exprimer devant le collège des Bernardins, le chef de l’État à répondu favorablement à cette invitation comme il l’avait déjà fait devant les représentants des cultes Juif et Musulman. Ce discours des Bernardins ravive en France le débat sur la laïcité et le lien entre les Églises et l’État. Marquée par la lutte entre Républicains et Monarchistes tout au long du XIX ème siècle, la France s’ancre définitivement dans la modernité par la loi du 9 décembre 1905 consacrant la séparation des Églises et de l’État. La France, jusque là encore qualifiée de « fille aînée de l’Église », s’en trouve profondément transformée. La sécularisation est en marche et rien ne pourra arrêter cet élan de la Raison. Loi […]

Autisme : il est temps de changer la donne !

Le Premier ministre a récemment présenté la stratégie nationale 2018-2022 « Autisme : changeons la donne ! ». Aujourd’hui, 700 000 personnes présentent un trouble du spectre autistique (TSA) en France, dont 100 000 enfants. Changer la donne, pour que « les personnes autistes soient acceptées dans leurs différences [et] reconnues pour leurs compétences », (disait le Premier ministre, Edouard Phillipe). Il ne s’agit en aucun cas d’un 4ème plan autisme mais plutôt de l’exposé d’une stratégie nationale pour l’autisme. Ce changement de terminologie n’est pas anodin. Il marque une rupture avec ce qui était fait précédemment : des déclarations de bonne intention sans moyens concrets pour accompagner une mise en œuvre pratique sur le terrain. Aujourd’hui, le Premier Ministre lance cette stratégie, un nouveau départ avec des objectifs clairs. Nous sortons d’une logique de plans successifs pour aboutir à une stratégie commune, interministérielle. Le gouvernement accompagne Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat en charge du handicap, pour parvenir à transformer notre regard sur l’autisme, à changer les mentalités, notamment par un diagnostic plus précoce et un meilleur accompagnement, tant des enfants que des adultes. Ainsi, nous sortons d’une vision uniquement paramédicale pour changer enfin de paradigme vis-à-vis de la prise en […]

Se tromper c’est pardonnable, refaire la même erreur …

Si en juin-juillet 2017 il m’a semblé légitime soutenir le vote la loi d’habilitation à reformer la loi travail par ordonnances, il me semblerait aujourd’hui franchement néfaste d’autoriser le gouvernement à procéder de même pour un nouveau pacte ferroviaire. Pourquoi ? En juillet la méthode du gouvernement n’avait encore jamais été appliquée, et des espoirs que nous pouvions avoir d’une co-construction du texte avec les partenaires sociaux, la pratique du gouvernement a montré que les réunions de « CONCERTATION » (le nouveau terme à la mode montrant la modernité du gouvernement n’était que de polies séances d’écoute et pas des réunions de travail et encore moins de negociaition. Ces réunions donnent lieu à une présentation par des membres de cabinets ministériels brillants de ce que veut faire le gouvernement, et dans d’autres réunions, c’est une écoute polie des partenaires sociaux. Elles ne servent pas à co-construire le projet, à améliorer les choses ou négocier des compromis. Les textes ne sont pas distribués en amont des réunions pour permettre à chacun de travailler, de préparer des contre-propositions. Elles sont suffisantes pour permettre au gouvernement d’affirmer que la concertation, nouvelle façon de gouverner, bat son plein avec des dizaines d’heures de réunion. À l’heure […]

Règles d’ouverture des écoles hors contrat : Cécile Rilhac intervient pour la protection des enfants

Cécile RILHAC, députée du Val d’Oise et membre du Comité national du MdP, est intervenue à plusieurs reprises mercredi 28 et jeudi 29 mars dans le débat sur la proposition de loi visant à simplifier et mieux encadrer le régime d’ouverture et de contrôle des établissements privés hors contrat. Un texte de juste équilibre qui vise à modifier le système actuel, trop complexe et obsolète, et à éviter que ces écoles hors contrat ne deviennent des foyers de radicalisation. Sur les conditions d’ouverture et de direction des établissements privés hors contrat Mme Cécile Rilhac. Madame la présidente, monsieur le ministre de l’éducation nationale, nous sommes tous attachés à la liberté de l’enseignement, à la liberté pédagogique et au fait que des pédagogies alternatives soient proposées pour permettre à chaque enfant de s’épanouir. Je pense en particulier aux enfants qui ont des difficultés et qui, pour diverses raisons, ont du mal à s’intégrer à notre système scolaire. Cet article, comme cela a déjà été rappelé à maintes reprises, définit clairement les conditions d’ouverture et de direction des établissements privés hors contrat. Certains s’inquiètent des conditions d’autorisation d’ouverture de ces écoles, qui risqueraient selon eux de mettre en péril nos valeurs républicaines. […]

La Culture en région PACA, une véritable salade niçoise

La région PACA a un positionnement particulier sur ce secteur : elle est en moyenne la 3ème région en termes d’emplois, de nombres d’élèves, d’équipements, de visiteurs. – Les filières de l’économie culturelle représentent autour de 60.000 emplois, dont près de 10.000 emplois publics, auxquels il faut ajouter environ 6.000 embauches dans le cadre de l’intermittence. – Le patrimoine sert d’assise à des évènements artistiques de rayonnement international avec les grands festivals comme Avignon , Aix en Provence, Canne. Avec 44 100 emplois, l’économie culturelle est dynamique en Paca mais reste subjective : «  La région Paca base l’attractivité de son territoire sur l’entrepreneuriat culturel », déclare Florian Laurençon, directeur général adjoint des services, en charge de la culture au Conseil régional. La région représente 11,8% de l’emploi culturel français, hors Ile-de-France. Paca est ainsi la région la mieux lotie, avec 89 emplois pour 10 000 habitants quand la moyenne nationale est de 72. La région se caractérise également par de nombreux équipements : 196 cinémas, 123 musées, 72 théâtres et 32 conservatoires. « Le panorama culturel de la région est riche et diversifié » selon Magali Blain de l’Arcade professionnel. Confirmé au projet émergent, de la major company à l’association de quartier, […]

Carcassonne, Trèbes, hommage aux victimes du terrorisme

Carcassonne, Trèbes (cette petite ville sans histoire), l’Aude (département occitan du sud de la France), territoires issus de l’agriculture et de la viticulture que j’ai connus cet été, cette France rurale et populaire si belle qui souffre, aujourd’hui, d’attentats meurtriers. Un héroïque gendarme est, de plus, décédé des suites de ses blessures. Que dire ? Stop au terrorisme ! Certainement. Surveiller mieux et étroitement les délinquants, en amont d’un passage à l’acte meurtrier. Mais que faire contre Daesh, un Etat issu d’économie mafieuse, répandant le terrorisme international et la haine contre l’Occident, mais disposant d’un budget supérieur louche (plus de pétrole, mais y’en a encore…) à 6 fois celui de l’un de nos pays civilisés ? J’aborderai, en conscience humaniste, ce sujet d’actualité élargi à la mondialisation et à ses effets pervers lors de la prochaine rencontre progressiste qui se tiendra à Nice le 6 avril prochain. Eric MURET, MdP Nice – Alpes maritimes

Le Tsunami au féminin

Devoir penser à tout et avoir l’impression de gérer seule, c’est ce qu’on appelle la « charge mentale » qui pèse sur les femmes. Il est fort possible que ce fardeau invisible soit au quotidien sur vos frêles épaules. Payer les impôts, rajouter du liquide-vaisselle à la liste de courses, s’occuper de la lessive, nettoyer la salle de bains, remplir ce formulaire d’école, appeler l’assurance… La charge mentale, c’est une to-do list mentale qui ne s’arrête pas. Bref, toutes ces choses qui pèsent sur notre esprit parce qu’on est obligé d’y penser en permanence. Le constat est sans appel : les hommes et les femmes ne sont pas égaux en droit face à la charge mentale. Car même lorsqu’il y a une égalité apparente au sein du couple, il y a souvent quelque chose que l’on ne prend pas en considération. Ce sont souvent les femmes qui doivent penser aux choses. Les hommes attendent qu’on leur dise de faire les choses. Du coup, on se retrouve dans des situations que tout le monde ou presque a déjà vécu : le fameux « mais ma chérie, t’aurais dû me demander de t’aider, enfin ! ». Une étude menée par OpinionWay pour La Boulangère nous montre des chiffres édifiants concernant la […]

Faisons de demain une première journée de mobilisation nationale !

Ce 22 mars 2018 sera et doit être un premier écho d’opposition citoyenne, syndicale, trans-partisane, de défense du service public, de défense de notre Démocratie. Demain, soyons nombreux, unis, solidaires des combats, des inquiétudes, des interrogations des personnels de la fonction publique et des « cheminots ». Ne restons plus silencieux et soumis aux salves d’un pouvoir qui n’entend pas, qui décrète, qui promulgue, qui « ordonne ». Souhaitons que demain soit l’amorce d’une contestation d’un peuple dont les souffrances, les attentes et les déceptions restent « lettres mortes ». Espérons que demain soit le premier pavé 2018 que nous lançons, alertant et prévenant le pouvoir que d’autres actions, que d’autres manifestations, pourraient bien se transformer en barricades ! Natacha JACQUEMARD

Vous êtes d’accord, en colère, déçu, satisfait ? Exprimez-vous !
Postez un article
  • L'article du mois

Ouverture d’une commission d’enquête sur la situation au Yémen : Sébastien NADOT s’explique sur RFI

La France est l’un des principaux pourvoyeurs d’armements de l’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis, de l’Egypte, engagés avec d’autres pays arabes sunnites, avec le soutien des Etats-Unis, contre les rebelles houthis appuyés par [...]