Le progrès au service de l'homme

Des réformes articulées autour de cinq axes

Axe 1 : Une reconstruction sociale autour des principes de justice sociale, d'égalité, d'accès aux savoirs et à la culture.
Axe 2 : La défense des libertés individuelles et collectives, de la tranquillité publique et d'une justice indépendante
Axe 3 : La définition d'une nouvelle éthique de la République et de la vie politique
Axe 4 : L'approfondissement de la démocratie sociale et citoyenne
Axe 5 : Le combat pour une mondialisation solidaire et pacifique

Commission vente d’armes et démocratie

Je viens de visionner la vidéo de la commission des Affaires étrangères qui traitait ce mercredi de la question du contrôle des ventes d’armes. L’auditionné a fait une présentation intéressante et une comparaison européenne mettant en lumière les limites démocratique des pratiques française dans le domaine. Sébastien Nadot a été particulièrement incisif pour que la question de la commission d’enquête qu’il a proposée sur le sujet soit mise en discussion au sein de la commission. La présidente de Sarnez a renvoyé les choses à la conférence des présidents alors que la commission pourrait s’en saisir. Lorsque Sébastien Nadot a essayé d’argumenter et justifier sa position en reprenant la parole, l’archaïsme de la façon de mener les débats à l’assemblée est apparue au grand jour me motivant pour écrire à Marielle de Sarnez et autres parties prenante à cette question. L’absence de contrôle du parlement sur les ventes d’armes, la façon de mener les débats, tout pointe les dysfonctionnements démocratiques de notre système et si vous avez suivi ce qui se prépare comme réforme constitutionnelle, rien ne viendra améliorer cela. Le/la démagogue populiste qui finira par se faire élire héritera donc d’un système sans contre pouvoir, élément essentiel qui aujourd’hui tempère […]

Les bleus victorieux du progrès…

Si nous pouvons nous rejouir de la victoire des bleus à cette dernière coupe du monde 2018 de football (je ne suis pas trop foot, plutôt un littéraire et un humaniste attaché à sa liberté de penser et donc d’agir…), nous pouvons également nous rejouir, je crois, de l’effet teuf cassant les codes du protocole à l’Elysée, avec notre Président de la République Emmanuel MACRON peu en reste à cette célébration victorieuse en y déplaçant par deux fois la Patrouille de France. Cela, malgré quelques débordements nocturnes condamnables comme il se doit. Il y aura-t-il un effet ressenti, comme l’Etat de grâce avec l’élection du Président François MITTERRAND le 10 mai 1981, sur l’économie, le social et la culture française, voire l’Europe solidaire et écologique à créer, humanisant plus nos relations internationales, préparant un meilleur gâteau que la dernière intervention du Président MACRON au congrès réuni à sa cause… et ainsi qu’à remercier notre capitaine niçois. Vive le sport social, la France et l’Europe du progrès ! Eric MURET Délégué départemental des Alpes-Maritimes du Mouvement des Progressistes (MdP) 06.21.15.96.23 eric.muret06@laposte.net Blog citoyen et progressiste nissart – www.ouiauprogres.over-blog.com

Le contrôle des services publics

La vidéo du policier frappant le détenu menotté au tribunal de Paris a été massivement diffusée, vous l’avez probablement vue. Gérard Collomb a pris une mesure de suspension immédiate de ce policier et diligenté deux enquêtes l’une sur l’incident et la deuxième sur la façon dont la vidéo est sortie. Je suppose également que vous avez entendu l’enregistrement audio de l’agent du Samu de Strasbourg ne prenant pas au sérieux la demande d’aide de cette jeune femme qui devait mourir quelques heures plus tard. Là aussi, opératrice suspendue et une enquête est ouverte. Deux dysfonctionnements, des actions conservatoires, des enquêtes, tout va bien dans notre état de droit ? Pas sûr du tout… Et bien non, ce qui est le plus inquiétant dans ces deux cas, c’est que pour le premier, il a fallu un mois et pour le second six mois pour que des actions soient prises. Dans les 2 cas l’élément déclenchant a été la médiatisation de ces affaires. Cela veut il dire que si les enregistrements n’avaient pas existé, et n’étaient pas parvenus à la presse rien ne se seraient passé ? Très probablement. On note le même phénomène dans des contexte plus positif avec l’escaladeur de […]

Jean Moulin, ce progressiste au Panthéon…

Jean Moulin est mort il y a 75 ans, seul dans un train pour l’Allemagne, des suites de la torture infligée par la gestapo nazie. J’ai grandi avec Jean Moulin dans mon Rodez natal. Du collège à la stèle, portant son nom, à cette rare photo de lui encadrée au mur de ceux qui dirigèrent notre préfecture, son parcours à la fin si noire et tragique fut mon premier rapport à l’histoire de notre pays. Elle est la raison de mon engagement politique. La raison pour laquelle j’ai participé aux fameux Concours de la Résistance durant toutes mes années de collège et que j’ai remporté plusieurs fois. A travers Jean Moulin, j’ai une pensé pour les autres. Du couple tout aussi humble, tendre, qu’heroique de Lucie et Raymond Aubrac, à Stéphane Heissel et de tant d’autres comme Vercors, témoins au coeur de l’histoire de notre nation. J’ai eu la chance d’en rencontrer certains. Ils ont gravé dans l’esprit du jeune citoyen que j’étais – fils d’immigré algérien résistant en son temps – de manière indélébile et viscérale les leçons de leur histoire, notre histoire héritée.  » Notre peuple a accepté pour une grande partie en ces heures sombres l’inacceptable. Insidieusement, […]

Tribune : Le Parlement doit être en première ligne pour définir la politique énergétique

Avec cent autres députés de leur groupe parlementaire, Cécile RILHAC et Sébastien NADOT, députés et responsables nationaux du MdP, ont cosigné cette tribune parue dans Le Monde. Une tribune dans laquelle ils estiment que la programmation pluriannuelle de l’énergie doit faire l’objet d’un rendez-vous législatif régulier et non d’un décret gouvernemental. Tribune : L’année 2018 constitue un tournant pour la politique énergétique de la France : c’est l’année de la révision de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Il s’agit de définir notre feuille de route de la transition énergétique pour l’avenir. Cependant, la PPE est l’objet d’un décret : elle relève donc du pouvoir réglementaire, et plus particulièrement de celui du ministère de la transition écologique et solidaire. Programmation pluriannuelle de l’énergie : le contexte Instaurée par la loi de transition énergétique d’août 2015, la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) vise à définir pour deux périodes de cinq ans (2019-2023 et 2024-2028), une feuille de route plaçant le pays sur la bonne trajectoire pour atteindre ses objectifs à long terme : – La neutralité carbone au milieu du siècle ; – La diminution de moitié de la consommation d’énergie à la même échéance ; – La réduction de 30 […]

VIVA MEXICO !

Au XIXème siècle, un ancien Président de la République mexicaine avait coutume d’expliquer les difficultés de son pays par une formule restée célèbre: « Le Mexique, si loin de Dieu et si près des États-Unis ». Cette fatalité géopolitique, AMLO (Andres Manuel Lopez de Obrador) et son nouveau parti MORENA (Mouvement de Régénération Nationale) la combatte en vue de transformer profondément le pays. Avec plus de 53% des voix, cette victoire historique pour un Parti de Gauche au Mexique donne à la population l’espoir d’une amélioration de la vie quotidienne. Fatigués par la corruption endémique de la société, fatigués par les outrages verbaux du Président américain Donald Trump, fatigués par la violence, des millions d’électeurs se sont déplacés pour donner une large victoire au camp du progrès. La revendication d’une démocratie authentique, loin des affaires de corruption qui gangrène les partis politiques au pouvoir depuis 70 ans (Parti de la Révolution Institutionnelle (PRI) et Parti d’Action Nationale (PAN), explique principalement le triomphe d’AMLO. Les défis sont nombreux : Corruption, violence, développement économique, immigration, ALENA, relation Mexique-USA… Lors de sa déclaration le soir de sa victoire, Andres Manuel Lopez de Obrador a tendu la main à ses adversaires et promis que […]

Les défis de la Turquie

Cinq ans de plus ! Un nouveau mandat s’ouvre pour le Président (à vie ?) Recep Tayyip ERDOGAN après sa victoire dès le premier tour lors des dernières élections présidentielles et législatives. L’AKP (Parti de la Justice et du Développement) maintient sa majorité parlementaire grâce à l’accord passé avec le MHP (Parti d’Action Nationaliste). Avec cette nouvelle victoire de l’AKP, la Turquie bascule d’un système parlementaire à un système présidentiel. Malgré l’isolement du pays, la dégradation de la situation économique et la dénonciation de fraudes électorales par l’opposition, le Pacha d’Istanbul s’accroche au pouvoir suprême. Pourtant, une dynamique positive semblait prendre au sein de l’opposition. Malgré le bon score obtenu par Muharrem INCE et sa coalition (31 % des voix), malgré la résistance du Parti HDP (Parti Démocratique du Peuple) et de son leader emprisonné Selahattin Demirtas (11, 62%), la base électorale de M. ERDOGAN semble encore solide (surtout dans les campagnes et les milieux bourgeois-conservateurs de la société Turque). La Turquie continue son chemin vers le club, de plus en plus large, des démocraties dites illibérales. Cette situation ne peut qu’inquiéter les partenaires et amis de la Sublime Porte. Trois défis attendent l’hyper-Président Recep Tayyip ERDOGAN : 1) Le […]

L’écologie avance !

Cécile RILHAC et Sébastien NADOT, députés, membres du Comité national du MdP, et 111 député-es de la majorité ont co-signé une tribune sur l’écologie et les mesures prises cette année par le gouvernement. Une tribune publiée le 3 juillet 2018 dans Ouest-France : Depuis un an, l’action du gouvernement et de la majorité présidentielle est-elle à la hauteur des enjeux écologiques ? Nicolas Hulot et les écologistes qui l’accompagnent obtiennent-ils des avancées suffisantes ? Vaste débat ! Loin de nous l’idée de faire à la place de Nicolas Hulot le bilan qu’il a annoncé faire pour cet été. Mais, avant cette évaluation, il est utile de partager quelques éléments factuels d’appréciation. Utile à celles et ceux qui veulent se forger une conviction, à certains qui doutent et qui voudraient -et ils ont à notre sens raison- que cela avance plus vite, à quelques écologistes politiques qui aiment tant crier à l’échec dans les médias, et dont les voix se mêlent à celles des lobbies qui voudraient eux aussi notre échec. Pour faire le bilan, il faut bien sûr d’abord considérer ce sur quoi nous nous étions engagés dans le projet présidentiel porté par Emmanuel Macron. Quelques exemples parmi d’autres : […]

Capitalisme ou liberté sociale ?

Aujourd’hui, c’est l’ère du capitalisme moderne et sauvage : on réglemente de nouvelles professions et ces professionnels hiérarchisent même leur clientèle en numérotation interne et stratégie d’entreprise. On nous colle des étiquettes en nous enfermant dans des cases sociétales de l’enfance, à la vie étudiante et professionnelle, à la retraite même, sans respect humain et encore moins déontologique. Les prêts-à-tout gestionnaires arrivent en force. Ils sont carriéristes, n’ont aucun ressenti humain, appliquent des procédures d’ordinateurs humanoïdes pour la circonstance, mais tout est calculé d’avance. Même leurs pauses. Et après, ils nous disent : désolé, on a des consignes. C’est l’ère du capitalisme mondialisé appliqué. Plus d’analyse, ou si peu, plus de recul et encore moins de liberté d’entreprendre et de bien-vivre, tout simplement ! Dur dur d’être un humaniste, aujourd’hui. Le progrès sera au prix humain, écologique et social, ou pas…

Trump : au summum de l’horreur !!!!

Le président américain fait une nouvelle fois la preuve de son manque d’humanité et d’empathie, la mesure prise par l’administration US pour lutter « efficacement », dixit Trump, contre l’immigration illégale a pour conséquence cette inhumanité jamais atteinte à savoir l’enfermement de plus de 2000 enfants dans des centres de rétention, séparés de leurs parents, eux mêmes emprisonnés dans l’attente de leur jugement pour le seul crime d’avoir franchi la frontière américaine sans papier. Même la first lady condamne cette mesure portée par Trump himself. Je regrette que le gouvernement français ne se soit pas déjà exprimé pour condamner à son tour cette décision des États Unis. Il est temps que l’Europe agisse et condamne fermement les exactions de Trump. Laurent LANYI, Membre du Comité national du MdP

Vous êtes d’accord, en colère, déçu, satisfait ? Exprimez-vous !
Postez un article
  • L'article du mois

Le MdP lance sa campagne pour une Europe progressiste et écologiste, une Europe solidaire et sociale !

Le Mouvement des Progressistes (MdP) a l’exigence d’une autre Europe et entend défendre une voix singulière lors des élections européennes de 2019. Il rend aujourd’hui publique sa campagne pour la construction d’une Europe progressiste [...]