Pétition pour l’écologie et la justice sociale !

Dans la suite de leur communiqué du 22 novembre, les progressistes du MdP vous propose de signer cette pétition pour une politique écologiste respectueuse du pouvoir d’achat.

OUI A UNE POLITIQUE DE TRANSITION ECOLOGIQUE RESPECTUEUSE DU POUVOIR D’ACHAT

Une exigence sociale et environnementale !

Monsieur le Président,

Le récent mouvement des « gilets jaunes » exprime le mécontentement bien réel de toute une frange de notre société qui voit son pouvoir d’achat en berne.

Si la transition écologique a un coût certain, il est cependant impératif de mettre en place des mesures d’accompagnement pour en limiter l’impact sur le pouvoir d’achat des plus fragiles.

Après les espoirs déçus des plans banlieue et pauvreté, Il est grand temps que le Gouvernement revoit sa ligne politique dans le sens d’une plus grande justice sociale.

Oui à une transition écologique passant par :

– La réduction des exemptions de taxes sur les carburants dans les secteurs des transports et de l’industrie.

– La création d’une taxe carbone à large assiette et s’accroissant progressivement sur une période de 10 ans afin de permettre de ne pas concentrer l’effort uniquement sur les petites entreprises et les particuliers.

– La création d’une taxe carbone sur les produits importés des zones sans fiscalité équivalente de façon à maintenir la compétitivité de notre industrie européenne, dans le respect de la concurrence. Une mesure permettant de remettre la question écologique au cœur du débat européen !

– Le renforcement des aides à la rénovation énergétique des bâtiments.

– Des mesures incitant les collectivités à mettre en place des plans de mobilité collective, écologique et inclusive, y compris hors des agglomérations (support du covoiturage, transports collectifs pour les activités périscolaires, mobilité pour se rendre dans les services publics…).

Dans le même temps, Oui à un accompagnement social et équitable ! Pour cela, il est nécessaire de :

– Revenir sur l’aubaine offerte aux plus riches avec la suppression de l’ISF et la Flat Tax en utilisant ces ressources pour financer la transition écologique et ses mesures d’accompagnement sociales;

– Introduire une progressivité de la CSG pour les retraités;

– Réévaluer sans délai les minima sociaux et le SMIC;

– Instaurer sur une période de dix ans un Bonus financier en fonction des revenus afin de promouvoir l’achat de véhicules propres et permettre ainsi la transformation du parc automobile français;

– Instaurer une prime au bénéfice des travailleurs à revenu modeste et résidant loin de leur lieu de travail afin d’amortir le choc de la taxation écologique.

Afin de répondre au malaise exprimé, nous proposons la mise en place immédiate d’un moratoire sur l’augmentation des taxes sur les carburants le temps que la concertation se fasse avec l’ensemble des corps intermédiaires, les partenaires sociaux, syndicats, organisations patronales, associations…

La verticalité on n’en veut plus : Oui à une concertation de terrain pour une décision qui s’inspire vraiment des besoins des gens sur leurs territoires. Notre démocratie au quotidien !

Monsieur le Président, il y a urgence à créer les conditions de mise en œuvre d’un vaste plan liant environnement et justice sociale pour redonner espoir et confiance au plus grand nombre de nos concitoyens.

Auteur : Mouvement des Progressistes

2 commentaires

  1. C’est le moment de faire du « en même temps » : écologique et en même temps juste socialement.

    Le retrait de la taxe poids lourd, et l’absence de volonté d’ouvrir le débat sur les industries exonérées n’est pas un bon signe.

    Le discours de Macron mardi donne a penser qu’il mise sur essoufflement du mouvement sans vouloir vraiment ouvrir la discussion sur les questions fondamentales de justice sociale.

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *