Présidentielle 2017 : Sébastien Nadot – Enfin un candidat de la vraie vie !

sebastien_nadot-04nadot2017.fr

Sébastien NADOT,

J’ai 43 ans. Je suis né à Fleurance dans le Gers. Ma grand-mère maternelle fut la première femme élue au conseil municipal de la ville lors des élections de 1946.

Professeur agrégé d’éducation physique et sportive à Toulouse, je suis également titulaire d’un doctorat en histoire.

 

 « Mon expérience et mes convictions sont les fruits de la vie. De Fleurance, où je suis né, à Bourges qui m’a vu grandir, c’est aussi à Paris, Poitiers, Mantes la Ville, Orléans, Nice, Strasbourg, Agen et Toulouse où je vis aujourd’hui, que j’ai posé un temps mes valises, avec une mention spéciale pour la Corse dont j’aime tant la fierté.

 Mon engagement, mon énergie et ma vigilance, je les tiens de mes proches, de mes rencontres d’hier, d’aujourd’hui et de demain, du bouillonnement associatif, je les puise dans l’indignation, les insupportables injustices et la misère sociale, je les conçois et je les construis dans un esprit collectif et altruiste.

 Robert Hue conseille aux politiciens professionnels de « laisser la place ». Et pour cause, le système dont ils sont prisonniers nous mène depuis des années droit dans le mur. Mais la place, ils ne la laisseront qu’obligés par notre détermination citoyenne.

 Nous voici à cette étape cruciale, laquelle requiert du courage. S’engager ! »

Couverture-tampon2juin61

Laissez la place ! L’expression est forte, déterminée, sans appel.

L’exaspération des Français vis à vis de « l’élite politique » est à son comble. Pas besoin de tendre l’oreille pour entendre hurler : laissez la place !

Robert Hue lance ici un brûlot. Propos démagogique ? Non ! Cette apostrophe démocratique, ce principe, Robert Hue a décidé, en toute responsabilité, de l’appliquer à lui-même.

Pour l’ancien secrétaire national du Parti Communiste, deux fois candidat à l’élection présidentielle, il est temps de rompre avec ce grave dépérissement démocratique et moral : la professionnalisation du système politique français, avec ses tacticiens au talent froid, à mille lieues de l’intérêt général.

Dans un monde d’injustice rythmé par les crises et les spasmes de la finance, notre beau pays peut regarder l’avenir. Mais cela suppose un sursaut citoyen.

Robert Hue propose à tous de s’en remettre à une génération nouvelle de citoyennes et de citoyens décidés à s’engager pour le bien commun, au plus près des gens.

À travers sa candidature à l’élection présidentielle de 2017, Sébastien Nadot illustre cette volonté de conjuguer indépendance, individualité et partage. Il sera le chef de file des nombreuses candidates et candidats qui porteront un projet progressiste aux élections législatives.

Robert HUE, né en 1946 à Cormeilles-en-Parisis, est sénateur du Val-d’Oise depuis 2004. Élu secrétaire national du PCF en 1994, il engage la mutation de ce parti, dont il s’écarte en 2008, ne le jugeant « pas réformable », pour créer le Mouvement des Progressistes (MDP). Il est notamment l’auteur de : Il faut qu’on se parle (Stock, 1997), Qui êtes-vous ? Que proposez-vous ? (L’Archipel, 2001) et Les partis vont mourir… mais ils ne le savent pas (L’Archipel, 2014).

Nadot2017

nadot2017.fr

Propositions – Les idées qui nous animent

Des principes et des propositions pour un progrès qui soit utile à tous

Construisons ensemble la société française de demain ! Le pr@gressisme, c’est une démarche participative et empirique : votez pour la proposition qui est pour vous la plus importante et écrivez-nous pour enrichir nos propositions. Soyez citoyens engagés !

1 – Affirmer les principes de justice sociale et de solidarité

  • Développer les technologies nouvelles en faveur de la création de milliers d’emplois
  • Créer une garantie sociale universelle de 987€ afin que personne ne vive sous le seuil de pauvreté
  • Faire de la France un pays exemplaire pour la qualité de vie des personnes en situation de handicap, et ce dès le plus jeune âge. Mettre en place un « grand plan autisme »
  • Atteindre l’égalité salariale femmes/hommes : de l’obligation légale à la réalité
  • Réformer la fiscalité des entreprises pour empêcher que les grands groupes échappent à l’impôt
  • Réduire les écarts de rémunérations entre salariés et dirigeants des grandes entreprises
  • Evaluer l’utilisation des aides publiques aux entreprises
  • Lutter contre les déserts médicaux et garantir l’accès aux soins de tous
  • Restaurer les services publics et sociaux et les rendre facilement accessibles sur l’ensemble du territoire national
  • Inclure la préparation au permis de conduire dans la scolarité
  • Mettre en oeuvre un « plan jeune », avec notamment une allocation d’autonomie pour les lycéens, apprentis et étudiants dès 16 ans et la garantie sociale de 987 euro à partir de 18 ans
  • Revoir les politiques de logement pour qu’elles ne soient plus une source d’exclusion mais le cœur de la justice sociale

2 – Une République rénovée avec une nouvelle éthique de la vie politique

  • Mandat de sept ans non renouvelable du Président de la République
  • Non cumul des mandats et pas plus de 2 mandats identiques consécutifs
  • Instauration de la proportionnelle aux élections législatives
  • Vote obligatoire et reconnaissance du vote blanc
  • Droit de vote aux élections locales des ressortissants étrangers comme pour les ressortissants européens
  • Renforcement la démocratie participative et de proximité

3 – S’engager dans une révolution écologique

  • Développer une croissance verte en faveur de l’emploi
  • Instaurer des mesures fiscales favorisant les baisses de consommation et incitant la promotion et la “recherche verte” dans le domaine des énergies propres
  • Généraliser les circuits courts dans la restauration collective
  • Contribuer au développement d’une agriculture durable respectueuse de l’homme et des milieux naturels
  • Favoriser l’usage en toute sécurité du vélo en ville

4 – Une France à linitiative en Europe et dans le monde

  • Contribuer à la création d’un conseil de sécurité économique, social et écologique à l’ONU
  • Construire une Europe sociale et démocratique qui s’oppose à l’Europe des dogmes libéraux
  • S’opposer au TAFTA (traité ultra-libéral de libre échange et de dérégulation dans tous les domaines entre l’Europe et les USA)
  • Lutter contre le scandale de l’évasion fiscale et bannir les paradis fiscaux
  • Agir pour la coopération internationale et la paix dans le monde
  • Défendre partout les droits humains fondamentaux et faire reculer l’obscurantisme

nadot2017.fr

Auteur : Mouvement des Progressistes

Dans le prolongement du MUP, initié par Robert Hue, avec l’esprit fédérateur et rassembleur, les progressistes vous proposent leur nouveau site internet Progressistes ! Un site participatif, interactif, ouvert pour s’informer, échanger et débattre. Avec le mouvement des Progressistes (mdP), poursuivons ensemble dans la voie du progrès !

1 commentaire

  1. Salut Sébastien
    Bravo pour ta prestation sur Lci
    T as envoyé du lourd et tu t es pas laissé démonter
    J aime beaucoup la forme, y en a ras le bol des gars comme Sarkozy…
    Bon courage pour la suite !! Et fais nous rêver !!!

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *