Sébastien Nadot ou la révolution par la plume

Sébastien Nadot, candidat citoyen à l’élection présidentielle, se bat encore pour obtenir les 500 parrainages d’élus nécessaires … Il est encore loin du compte, mais continue à distiller son message dès qu’il en a l’occasion tout en regrettant ouvertement que les médias ne fassent pas plus de place à d’autres candidatures que celles présentées par les officines les plus connues. Recherchant toujours l’originalité, il a choisi le roman pour donner une vision. PR a lu « Reinette 2.0 ».

S.Nadot, entre littérature et politique son cœur balance / Photo : DR

Tous les candidats à la présidentielle (Fillon, Macron, Mélenchon etc.) rivalisent de livres et d’essais programmatiques, qui deviennent parfois de gros succès. C’est même devenu un passage quasi obligé dans cette course effrénée à l’Élysée. Un véritable outil de marketing politique. Vous connaissez Sébastien Nadot ? Non ? Pourtant, ce professeur de lycée toulousain est lui aussi candidat à l’élection suprême, investi par le Mouvement des Progressistes (parti initié par l’ex-patron du PCF, Robert Hue) … Même si aujourd’hui cette candidature paraît compromise, la faute à une récolte difficile des 500 parrainages nécessaires : « Nous n’avons pas les moyens de mettre des gens sur le terrain, partout, pour aller voir des élus. On partait d’un peu trop loin », reconnaissait Sébastien Nadot il y a quelques jours, auprès de nos confrères de France 3. Et pourtant, lui aussi à l’instar des grands candidats a fait le choix de la case librairie, non pas avec un écrit programmatique, mais avec un roman dont le fil conducteur en dit beaucoup sur notre société de 2017. Comme une fable qui s’amuserait avec la chose publique. Un groupe d’amis (Pierre, Maxence, Claire, Inès, Chloé etc.), lors d’un dîner parisien, a décidé d’inventer « une nouvelle aventure démocratique », une révolution 2.0 : « Ce qui importe aujourd’hui, c’est de changer le mode d’élection pour changer la politique », s’amuse l’un des personnages.

Ce qui importe aujourd’hui, c’est de changer le mode d’élection pour changer la politique

Le style est dépouillé, l’écriture ciselée et vivante, et certaines citations éclairent la pensée de l’auteur : « La sagesse populaire, on connaît. C’est elle qui a élu Hitler en 33 » (Pierre Desproges.) Une manière pour la plume de nous mettre en garde face aux dangers actuels, et face à la montée démocratique du FN en particulier. Il y a aussi dans ce « Reinette 2.0 », une véritable réflexion sur le besoin de renouveler les pratiques politiques et médiatiques, et sur comment désigner les représentants du peuple en utilisant les nouveaux outils numériques… Le tout avec une véritable prise de recul, et une autocritique métaphorique qui permet de se poser en permanence les bonnes questions : « Tu veux dire que tu n’as pas la moindre idée de ce qu’on va faire maintenant que ça s’emballe ? Merde », s’interroge avec nous l’un des héros. La démagogie de nos élites, les affaires (allusion à peine déguisée à Jerôme Cahuzac) , l’importance des médias, tout y est. La politique dans tous ses états, mais observée par un regard citoyen qui fait du bien. « Reinette 2.0 » n’est donc pas un programme, mais nous invite à partager une vraie vision afin de faire passer la politique dans un autre siècle, loin des pratiques actuelles. Un sacré pari pour un livre rafraîchissant. Une envie d’avenir. Une autre manière, plus poétique, de faire passer de vrais messages politiques. Sébastien Nadot a réussi l’exercice, et prouve qu’il est un candidat 2.0 dans le paysage actuel, et que quoiqu’il arrive en 2017 il ne compte pas s’arrêter là …

« Reinette 2.0 » (Alma éditeur)

Un article de Thomas SIMONIAN – Directeur de la rédaction de Politic Région | @tsimonian

Auteur : Mouvement des Progressistes

Dans le prolongement du MUP, initié par Robert Hue, avec l’esprit fédérateur et rassembleur, les progressistes vous proposent leur nouveau site internet Progressistes ! Un site participatif, interactif, ouvert pour s’informer, échanger et débattre. Avec le mouvement des Progressistes (mdP), poursuivons ensemble dans la voie du progrès !

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *