Syrie – Ne pas exclure les solutions pacifiques et la diplomatie

Cette nuit, à trois heures du matin, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France ont autorisé leurs forces aériennes à frapper trois sites militaires en Syrie.

Ces bombardements répondent à l’utilisation, samedi 7 avril, d’armes chimiques par le régime de Bachar EL ASSAD dans la Ghouta Oriental, acte parfaitement abject dont devra répondre le dictateur et en totale violation avec le droit international et les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le Mouvement des Progressistes tient à mettre en garde contre une escalade possible dans une région déjà placée sous tension extrême.

Favorable au dialogue inter-syrien sous l’égide des Nations Unies, le Mouvement des Progressistes souhaite que toute forme d’intervention militaire ne soit réalisée qu’après avoir épuisé toutes les solutions pacifiques de la diplomatie.

Auteur : Mouvement des Progressistes

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *