Autisme : le Président de la République annonce un aménagement du confinement

C’était une demande des personnes souffrant d’autisme, de parents d’enfants concernés, mais aussi de professionnels du médico-social : Emmanuel Macron a annoncé ce matin un assouplissement des règles de confinement en direction des autistes, tout en appelant à continuer de respecter les mesures propres à éviter la contamination au virus Covid-19.

En effet, les personnes autistes, adultes ou enfants, souffrent, plus que d’autres, des ruptures de leurs repères dans leur quotidien, notamment dans leurs sorties possibles.

Le Mouvement des Progressistes se félicite de cette décision formulée à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Autisme. Mais elle ne saurait faire oublier combien les familles concernées et actuellement confinées souffrent ainsi plus que d’habitude d’isolement, d’insuffisance d’accompagnements de la part du secteur médico-social, lui-même très insuffisamment soutenu par le gouvernement face à une situation dramatique.

Si traditionnellement la Journée Mondiale de l’Autisme est l’instant privilégié pour pointer du doigt les insuffisances des dispositifs de prise en charge, d’hébergement, de scolarisation ou de détection précoce – en particulier en France malgré le lancement du 4e plan autisme 2018-2022 – le temps doit être aujourd’hui plus aux actes qu’à la polémique.

C’est pourquoi le Mouvement des Progressistes prend bonne note de l’annonce faite par le chef de l’Etat mais appelle à adapter ce dispositif aux établissements d’hébergement ou d’accueil des personnes autistes en donnant les moyens au secteur médico-social – notamment en matière de matériels de protection – d’assurer ou de reprendre ses missions habituelles dans les meilleures conditions de confort et de sécurité pour tous, professionnels et autistes.

Cela est loin d’être le cas aujourd’hui comme en attestent les nombreux témoignages reçus ou encore le cri d’alarme que vient de lancer le Collectif Handicaps qui regroupe les plus puissantes associations représentatives du champ du handicap et auxquelles le MdP renouvelle tout son soutien.

Pierre BASTIEN-MOZE, Délégué national du MDP en charge du Handicap

Auteur : Pierre Bastien-Moze

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *