Crise COVID 19 : Sébastien NADOT en Visio-conférence avec Matignon pour représenter le MdP

Ce matin, en visio-conférence depuis Matignon, Édouard Philippe, Bruno Lemaire, Olivier Véran et Christophe Castaner ont bien voulu répondre aux questions des élus représentants des partis politiques et associations d’élus.

Le premier ministre a répondu de manière transparente aux questions, et elles sont nombreuses.

En particulier, il est revenu à plusieurs reprises sur les cafouillages relatifs à la pénurie de masques, indiquant qu’il y avait une montée en puissance actuellement tout en préservant des stocks pour le moyen terme. 

Il a évoqué plusieurs scénarios de sortie de confinement, reposant particulièrement sur nos capacité de tests, sur lesquels il ne faut pas confondre vitesse et précipitation (il faut s’assurer de leur fiabilité, et ne pas tomber dans le piège espagnol – qui ont produit quantité de tests inefficaces)

Lui a été demandé de créer un ministère spécifique à l’approvisionnement pour maintenant (les objets de réponse à la crise sanitaire) et pour le futur (pour planifier la reprise), sur quoi il ne s’est pas prononcé si ce n’est en renvoyant à l’actuel ministère de l’économie.

Olivier Véran a confirmé que les chiffres concernant le Coronavirus en EPHAD seraient annoncés à compter de ce jour. 

Il a noté que le nombre d’entrées en réanimation sur les 5 derniers jours était stable. 

13 expérimentations différentes de médicament sont actuellement en cours.

20000 tests PCR ont été effectués en une journée. 

Bruno Lemaire a répondu à de nombreuses questions, notamment sur le confinement/non confinement des emplois jugés non prioritaires. Il a expliqué, prenant l’exemple d’Airbus, que si une activité minimum ne se faisait pas, il serait peut-être impossible de redémarrer la production sous plusieurs années.

Sur l’entreprise FAMAR, avec un discours responsable, il a expliqué que la relance de l’entreprise était à l’étude mais qu’il ne fallait pas mentir aux gens : l’entreprise, à l’arrêt depuis juillet 2019, ne sera pas prête à répondre à l’urgence des prochains mois.

Christophe Castaner a fait un bilan du confinement. Avec des problèmes çà et là, les français dans leur très grande majorité comprennent les enjeux du confinement et le respectent.

La situation dans les prisons a repris un cours normal.

Pas de réponse quant au port de masques par les gendarmes et policiers sur le terrain, si ce n’est à dire qu’ils ne sont pas sur la liste de ceux prioritaires pour en porter.

Les inégalités éducatives induites par le confinement et l’accès inégal au travail scolaire à la maison, par delà l’orientation et le bac, ont été abordées sans réponse autre que : nous cherchons des solutions et le bac ne se tiendra pas dans les conditions habituelles.

Enfin sur les élections, 7 ou 8 intervenants ont posés des questions pour clarifier les situations locales, la pertinence d’un report en octobre et de payer la partie R.39 de financement de campagne.

Réponse : le 12 mai sera décidé du report ou non. Si report, clôture des comptes et donc remboursement. Si en juin : le remboursement du R.39 anticipé sera étudié.

Après plus de 2h de réunion en présence des 4 ministres ainsi que de la porte-parole du gouvernement et du ministre en charge des relations avec le Parlement, la séance est levée. Prochaine réunion dans 15 jours.

Pour le MdP, Sébastien Nadot

Auteur : Sébastien Nadot

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *