Elevages intensifs, des conditions de vie désastreuses pour les animaux !

Sollicité par l’Association L.214, Sébastien NADOT, député de Haute-Garonne et membre du Comité national du Mouvement des Progressistes (MdP), est intervenu auprès du ministre de l’agriculture et de l’alimentation pour l’alerter sur les conséquences désastreuses des élevages intensifs et industriels sur la vie des animaux.

Des élevages intensifs qui confinent en permanence les animaux dans des bâtiments fermés, des cages, des bassins en béton, les forçant à vivre dans des conditions de promiscuité extrêmes.

De nombreuses associations, des personnalités et des citoyens se sont récemment élevés contre les élevages intensifs mettant en avant des élevages qui ne respectent en rien l’environnement et sont fortement émetteurs de gaz à effet de serre, producteurs d’algues vertes et de pluies acides.

Des élevages qui, par ailleurs destructeurs de la biodiversité et acteurs de la déforestation, sont ennemis de l’intérêt général et imposent le plus souvent des conditions de travail éprouvantes, aliénantes et risquées. Des élevages intensifs qui favorisent l’antibiorésistance et l’émergence de nouveaux agents pathogènes extrêmement dangereux. 

Le Mouvement des Progressistes (MdP) soutient la demande de l’association L.214 et de nombreuses autres associations pour que l’élevage des animaux se fasse demain de manière plus respectueuse et raisonné.

Vous aimez notre contenu ? Partagez le !

Auteur : Mouvement des Progressistes

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Vous aimez ce contenu ? Partagez le !