Handicap : le MdP reçu par Sophie Cluzel, ministre chargée des personnes handicapées

Véritable reconnaissance de l’engagement de notre Mouvement  en faveur d’une société inclusive, la secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées, Sophie Cluzel, a reçu une délégation (1) du Mouvement des Progressistes (MdP) le jeudi 28 mars dernier.

Initiée par la Secrétaire d’Etat, cette rencontre avait pour cadre initial un échange sur la représentation des personnes en situation de handicap à l’occasion du scrutin européen, mais aussi leur participation citoyenne grâce à la suppression (longtemps attendue) de l’article 5 du code électoral qui prévoyait jusqu’ici la possibilité pour un juge de supprimer le droit de vote aux majeurs protégés. Quelque 250 000 personnes en situation de handicap (intellectuel, moteur…etc.) sont concernées.

Si le MdP se réjouit d’une telle avancée, au demeurant inscrite dans la Convention internationale des personnes handicapées du 13 décembre 2006, il est permis de s’inquiéter des conditions dans lesquelles les personnes en situation de handicap et plus généralement toutes celles et ceux à mobilité réduite (temporaire ou durable) pourront accéder physiquement aux bureaux de vote.

Le MdP a ainsi sollicité la secrétaire d’Etat afin qu’une lettre soit adressée très vite aux maires de France pour les sensibiliser à l’accueil de ces citoyens en situation de handicap et surtout veiller à ce que les bureaux de vote soient effectivement accessibles : Sophie Cluzel a assuré qu’elle écrirait personnellement aux maires  en ce sens.

La délégation du MdP a profité de cette rencontre de travail conviviale et de la disponibilité de Sophie Cluzel pour souligner notamment que la pleine citoyenneté des personnes en situation de handicap passe d’abord par une accessibilité universelle de notre société mais aussi un revenu décent.

Sur l’accessibilité, si des avancées se concrétisent en France ces dernières années conformément à la loi du 11 février 2005, de nombreuses dérogations temporelles entravent encore fortement l’ambition initiale, faute notamment à l’absence d’un fond d’investissement pouvant soutenir les actions locales.

Sur les revenus, l’actuelle Allocation Adulte Handicapé (AAH) restera nettement inférieure au seuil de pauvreté, et cela malgré une revalorisation substantielle annoncée par le chef de l’Etat pour la porter à 900 euros au  1/11 2019. Si nous avons défendu l’idée d’un  revenu individuel de vie pour les personnes en situation de handicap ne pouvant pas ou que partiellement travailler, Sophie Cluzel a rappelé le chantier ouvert pour un revenu universel d’activité dans lequel ces personnes pourraient se retrouver. Mais la durée de ce travail législatif d’au moins deux ans impose des mesures d’urgence selon nous.

Sur ces sujets et d’autres domaines prioritaires pour les personnes en situation de handicap, le MdP remettra prochainement à Sophie Cluzel un certains nombres de propositions concrètes  de nature à assurer une transition urgente vers une société enfin inclusive et solidaire  synonyme de progrès pour toutes et tous.

En amont de cette rencontre avec Sophie Cluzel, le MdP avait souhaité échanger et confronter ses propositions avec les principales associations agissant dans le champ du Handicap. Ainsi, notre délégation s’est rendue au siège de l’UNAPEI – handicap intellectuel, autisme, polyhandicap – et de l’APF France Handicap – handicap moteur – (2). Des rencontres qui ont confirmé des approches communes du handicap, en particulier sur le fait que toute vision d’une société ouverte à tous se fonde sur un véritable projet de société progressiste.

Le MdP restera disponible pour soutenir les actions et mobilisations en ce sens.

Pierre Bastien-Moze Délégué national MdP en charge du Handicap

(1) Notre délégation conduite par Pierre Bastien-Moze, Délégué National du MdP en charge du Handicap était composée de François Béchieau, secrétaire général du MdP, Sofia Djeddi, porte-parole nationale, Cécile Rilhac, Députée du Val d’Oise et de deux membres du pôle Handicap.

(2) Pour l’UNAPEI, son Président Luc Gateau et Coryne Husse, Vice-présidente, nous ont aimablement reçus alors que pour l’APF France Handicap, Patrice Tripoteau, son Directeur général adjoint en charge du développement associatif et politiques, s’est également immédiatement rendu disponible pour nous recevoir au siège national de l’association.

Avec Luc Gateau, Président de l’UNAPEI, et Coryne Husse Vice-présidente
Avec Patrice Tripoteau, Directeur général adjoint de l’APF France Handicap

Auteur : Mouvement des Progressistes

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *