La solidarité nationale pour Notre Dame oui ! Mais la solidarité pour les laissés pour compte ? Et celle qui devrait voir le jour quand notre planète est abîmée un peu plus chaque jour ?

Un article publié le 16 avril 2019 sur le site de France Bleu

Sébastien Nadot, député non inscrit de Haute-Garonne se démarque au lendemain de l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame à Paris et regrette que les difficultés liées à l’environnement ne fassent pas autant réagir.

Alors que les premières aides sont notamment annoncées par les collectivités locales pour aider à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le parlementaire de Haute-Garonne Sébastien Nadot appelle de tous ses vœux que “la solidarité pour une cathédrale existe aussi entre humains“. Il réclame qu’elle soit aussi tournée vers les questions environnementales. “La biodiversité s’éteint“, dit le député haut-garonnais. 

Dès lundi soir, la fondation du patrimoine a lancé une cagnotte solidaire pour trouver les fonds nécessaires à la réalisation du chantier gigantesque de reconstruction qu’attend le monument historique. Et dès mardi matin, la famille Pinault a débloqué 100 millions d’euros, LVMH 200 millions d’euros. “Comment se fait-il que pour ces gens à qui il faut tendre la main, qui depuis des mois manifestent, il n’y ait pas eu cette main tendue, à aucun moment” réagit Sébastien Nadot sur France Bleu Occitanie.

Lui qui se présente comme historien ne nie pas l’importance de la solidarité pour reconstruire “un bâtiment essentiel dans notre patrimoine national” mais, pour lui, les individus sont trop laissés pour compte.

Auteur : Mouvement des Progressistes

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *