Le rassemblement des écologistes pour redonner espoir et confiance !

Intervention de François BECHIEAU au Conseil Fédéral d’EELV Dimanche 31 janvier 2021

Cher.es ami.es d’Europe Ecologie Les Verts, Cher.es ami.es partenaires du Pôle écologiste,

Je suis très heureux d’être présent à vos côtés aujourd’hui pour présenter aussi clairement que possible le Mouvement des Progressistes et marquer notre attachement à la construction de ce large rassemblement des forces écologistes à laquelle nous participons maintenant depuis près de deux ans.

Permettez-moi de revenir dans un premier temps sur l’histoire récente de mon mouvement et sur son esprit.

Le 4 novembre 2009, il y aura bientôt 11 ans, le Mouvement Unitaire Progressiste était créé.

Nous avions parlé à l’époque de « l’émergence d’une nouvelle force progressiste et transformatrice en rupture avec le productivisme exacerbé ».

Pour « agir, rassembler les uns et les autres dans l’élaboration commune d’une alternative progressiste au néolibéralisme, dans l’élaboration d’un programme de profonde transformation sociale. »

« Un projet qui puisse un jour prochain être porté au gouvernement, et qui s’inspire directement des aspirations, des revendications et des luttes de toutes les forces vives de notre pays ».

Nous souhaitions « contribuer à la construction d’une société nouvelle, post capitaliste, fondée sur le progrès social, la préservation du potentiel humain et écologique de la planète, le développement de la recherche et de l’éducation, la démocratie politique et économique, la suppression de toutes les armes de destruction massive. »

Nous souhaitions un nouveau mouvement pour rassembler très largement et contribuer à co-construire « une véritable politique de gauche, écologiste, de progrès, de lutte contre les inégalités, pour l’emploi, le bien être, la connaissance… »

Nous souhaitions un mouvement de rassemblement, unitaire, de transformations profondes de la société.

Les bases de notre mouvement, son esprit – très ouvert et résolument porté vers la construction d’une alternative écologiste, sociale et solidaire – étaient ainsi posées.

Aujourd’hui,cela n’a pas changé et notre volonté de rassemblement en vue de construire une alternative crédible écologiste, sociale et solidaire, s’est amplifiée avec la gouvernance Macron.

Cela nous a conduit à participer pour l’élection européenne de 2019 à Urgence Ecologie aux côtés de nos amis de GENERATION ECOLOGIE.

Et ce même esprit très fédérateur nous a conduit à rejoindre notre pôle écologiste commun dès le début de l’été 2019. J’avais parlé à l’époque, le 9 juillet, lors d’une conférence de presse organisée devant l’incinérateur d’Ivry-sur Seine, d’un compromis historique des écologistes.

Après les belles victoires remportées aux élections municipales l’an passé, la vague verte, je reste convaincu que ce compromis historique, ce rassemblement des forces écologistes que nous souhaitons et que nous sommes en train de construire, sera demain la seule façon de renverser démocratiquement la gouvernance actuelle, de porter l’écologie politique au pouvoir et redonner ainsi espoir et confiance.

Pour cela, nous devons construire ensemble cette alternative crédible au néolibéralisme – et j’ajoute bien entendu tout en nous préservant du pire, le populisme et l’extrême-droite !

L’écologie que nous avons à cœur de porter c’est l’écologie populaire, sociale, solidaire, inclusive ! Celle qui prend en compte les réalités de notre époque et ne cesse de lier fin du mois et fin du monde !

Nous voulons des logements sociaux, il y a urgence à mettre en application un véritable droit au logement. Mais des logements pas n’importe où et pas n’importe comment !

L’entassement de populations dans des zones ghettos, dortoirs, sans espaces verts, sans air respirable, cela ne doit plus exister demain. J’ai d’ailleurs eu la chance de participer pas + tard que jeudi dernier au déplacement de Julien Bayou en Seine-Saint-Denis pour bien apprécier la pollution sonore dont sont victimes au quotidien des milliers d’habitants qui vivent à proximité directe de l’Autoroute A1, au croisement avec l’Autoroute A86.

Paysage surréaliste de cet immeuble coincé entre le Stade de France et l’autoroute. Et nous allons construire encore et encore. Une piscine pour l’entrainement des JO de 2024, des logements, tout ça dans une pollution extrême. Comment pouvons-nous laisser vivre des habitants dans de telles conditions ?

Nous voulons l’arrêt immédiat de l’utilisation des pesticides de synthèse, de la chlordécone dont on sait aujourd’hui que son utilisation dans les champs de banane aux Antilles a causé de très nombreux cas de cancers, utilisation avec la complicité coupable des gouvernants de l’ère Chirac.

Nous voulons l’arrêt immédiat de l’utilisation des néonicotinoïdes, car ils sont néfastes bien sûr pour les abeilles, la biodiversité, l’environnement dans son ensemble. Mais aussi parce qu’ils se retrouvent indéniablement dans l’assiette du consommateur et qu’ils sont nocifs pour la santé humaine, tout particulièrement pour la santé de celle et ceux qui n’ont pas les moyens de se payer du bio !

Nous voulons de véritables politiques de lutte contre le réchauffement climatique, contre la disparition de la biodiversité, contre les pollutions de toutes sorte qui rendent de plus en plus compliquée et incertaine la vie de millions d’êtres humains à travers le monde et qui poussent à l’exode des populations toutes entières.

Nous voulons un vaste plan de lutte contre la pauvreté qui ne fait hélas qu’augmenter alors même que les entreprises du CAC 40 s’enrichissent encore et encore !

Sur la santé publique, la qualité des soins, les conditions de travail des personnels de santé, le Ségur de la Santé qui était censé tout régler n’a fait que renforcer l’amertume des hospitaliers et de bon nombre de professionnels de la santé ! Il faut un véritable plan de sauvetage pour l’hôpital public !

Nous disons NON au retour de la réforme des retraites telle que proposée par le gouvernement. Le travailler + et + longtemps n’est pas juste et il n’est pas souhaitable pour une société apaisée où l’on dénombre tant de personnes et de jeunes sans emploi et sans avenir.

Nous voulons des aides pour les étudiants et la mise en place du RSA pour les jeunes de moins de 25 ans !  

Nous défendons une école de la réussite pour tous ! L’accès aux sports et aux loisirs, à la culture pour tous.

Nous voulons donner aux personnes en situation de handicap toute leur place dans notre société, leur permettre de vivre mieux et surtout dignement. A cet égard, nous sommes complétement engagés – avec l’UNAPEI et l’Association des Paralysées de France – France Handicap – contre la prise en compte des revenus du/de la conjointe dans la base de calcul de l’Allocation Adulte Handicapé. Les personnes en situation de handicap doivent avoir les mêmes droits que toutes et tous, et notamment celui à une vie autonome !

Nous sommes résolument engagés pour la solidarité internationale ! Nous réaffirmons sans cesse notre soutien sans faille aux réfugiés qui croupissent encore aujourd’hui en nombre aux portes de Paris et ailleurs. Nous réaffirmons notre volonté d’une Europe plus solidaire qui accueille de manière commune et partagée celles et ceux qui fuit trop souvent des situations désastreuses que le monde occidental a en partie créées.

Notre soutien au peuple et aux enfants du Yémen, victimes de bombardements réalisés avec des armes françaises, est répété – il est exprimé par la voix de notre député, Sébastien NADOT !

Comme vient de le faire le Président BIDEN, nous demandons la suspension des ventes d’armes aux belligérants de cette guerre, et tout particulièrement à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes. La vie des enfants yéménites vaut plus que tout pour nous !

Urgence Ecologie, Urgence Climatique, Urgence Sociale, Urgence Solidarité telles sont les mots qui riment aujourd’hui avec le Mouvement des Progressistes.

Mais pour avancer, et si nous voulons gagner demain face à Macron, face à Le Pen, il faut que nous soyons unis et rassemblés ! C’est le sens que nous donnons au rassemblement des écologistes.

Un rassemblement de toutes les forces écologistes, citoyennes qui souhaitent créer ensemble les convergences indispensables nécessaires pour mettre en œuvre demain des politiques publiques ambitieuses et radicalement nouvelles.

A nous de savoir construire notre avenir ensemble, l’avenir du pays, de notre planète, en accord avec nous-mêmes, dans la complémentarité de toutes les composantes et le respect de nos principes et valeurs d’origine.

Pour cela, depuis plusieurs mois, nous intervenons dans le sens de la mise en place d’une fédération des formations en présence au sein du pôle écolo, étape importante et nécessaire selon nous pour avancer efficacement et durablement vers la construction de la grande force rassembleuse de l’écologie politique que nous souhaitons ensemble créer demain.

Parce qu’il n’y a aucune fatalité et que notre démocratie permet l’émergence d’alternatives politiques hors la bipolarisation souhaitée par LREM et l’extrême-droite, et parce que la résignation est la pire des situations, il nous faut œuvrer pour la création de ce large rassemblement des forces écologistes, de progrès, un rassemblement de toutes celles et ceux qui, détachés de tout suivisme politique, auront à coeur de construire ensemble l’alternative à haute valeur humaine et écologique que nos concitoyen.nes appellent de leurs vœux.

Nous sommes confiants et enthousiastes pour participer à la création de cet ouvrage commun oh combien nécessaire pour porter l’espoir d’un monde plus écologiste respectueux de notre environnement, du vivant, de l’humain, en clair d’un monde meilleur et plus humain.

François BECHIEAU, secrétaire national du Mouvement des Progressistes

Auteur : François Béchieau

Ajoutez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *