Les annonces très tardives et peu convaincantes du Président de la République en matière d’écologie et de biodiversité confortent la démarche du MdP au sein de la liste URGENCE ECOLOGIE conduite par Dominique BOURG

Les annonces très tardives et peu convaincantes du Président de la République en matière d’écologie et de biodiversité confortent la démarche du Mouvement des Progressistes (MdP) au sein de la liste URGENCE ECOLOGIE conduite par Dominique BOURG

Le Mouvement des Progressistes (MdP) a rejoint le 2 avril dernier Génération Ecologie (GE) et le Mouvement écologiste indépendant (MEI) afin de participer avec eux à la constitution de la liste URGENCE ECOLOGIE conduite par le philosophe Dominique BOURG.

Avec ses deux porte-paroles nationaux – Sébastien NADOT, député exclu en décembre dernier du groupe LREM pour avoir voté contre le budget, et Sofia DJEDDI – avec l’ensemble de ses candidat-e-s, le MdP est aujourd’hui largement engagé dans la campagne des européennes afin de sauver notre planète, ses habitants et la biodiversité tellement menacée.

Les déclarations tardives, hier, du président de la République, Emmanuel MACRON, ne rassurent pas les progressistes et toutes celles et ceux qui ont à cœur de défendre notre planète. Comme l’a indiqué Sébastien NADOT, face au rapport extrêmement alarmant de l’IPBES, à la biodiversité qui se meurt et à nos modes de vie en sursis, il faut des mesures fortes et sérieuses !

Fidèles à leur esprit de solidarité, nationale comme internationale, les progressistes du MdP rappellent que les premières victimes du réchauffement climatique, des pollutions, de la mal bouffe sont toujours les plus démunis. Progrès social et environnemental doivent aller de paire, il y a urgence à agir !

Paris, le 7 mai 2019

Auteur : Mouvement des Progressistes

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *