telechargement-port

L’exportation des céréales d’Ukraine

Pour Poutine « il n’y a pas de problème pour exporter les céréales d’Ukraine ». Il a par ailleurs affirmé que les Occidentaux faisaient du « bluff » en accusant Moscou d’empêcher les exportations. Poutine a mentionné la possibilité d’exporter via les ports de Marioupol et Berdiansk conquis par Moscou, sur la mer d’Azov.

Il a aussi évoqué le port d’Odessa mais en exigeant que les eaux de ce port soient déminées par Kiev, assurant qu’en échange la Russie permettrait un passage sécurisé des navires.

Parmi les autres voies possibles, Poutine suggère un transport sur le Danube via la Roumanie, mais aussi via la Hongrie ou via la Pologne. « Mais le plus simple, le plus facile, le moins cher » seraient des exportations via le territoire du Bélarus, « ceci afin d’accéder aux ports de la Baltique ». L’export via le Bélarus serait toutefois conditionné à « une levée des sanctions » occidentales contre Minsk, allié de Moscou.

Macky Sall, président du Sénégal et dirigeant de l’Union Africaine, a rencontré le président russe pour le persuader d’autoriser le transit de céréales. Il s’est dit « rassuré », ayant évoqué avec lui les craintes de crises alimentaires, notamment dans les pays africains, du fait de l’offensive russe.

Partager la tribune
sur les réseaux sociaux

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
LinkedIn

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus
de tribune