Nouvelle conférence nationale du handicap : Assez de promesses, il faut passer d’urgence aux actes !

Le Premier ministre Jean Castex l’a annoncé ce jeudi devant le sénat : il prévoit l’organisation d’une nouvelle Conférence Nationale du Handicap (CNH). Une de plus après celle de février.

Même si, sur le fond, une telle initiative est censée contribuer à trouver des réponses aux problématiques vécues au quotidien par les quelques 12 millions de personnes en situation de handicap en France, le Mouvement des Progressistes (MDP) s’étonne cependant de cette annonce soudaine.

En effet, les déclarations d’intention positives du chef de l’Etat lors de la clôture de la précédente CNH, le 11 février dernier, lâchées sous la pression et la mobilisation des principales associations de personnes en situation de handicap et de leurs familles, n’ont toujours pas fait l’objet de la plus mince concrétisation depuis 5 mois !

Par ailleurs, lors de l’entretien télévisé du Président de la République, le 14 juillet, ou à l’occasion du discours de politique générale du Premier ministre devant l’Assemblée nationale, les personnes en situation de handicap ont été une nouvelle fois les grandes oubliées.

Le Mouvement des Progressistes demeurera attentif et mobilisé aux côtés des associations du champ du handicap afin que l’annonce du Premier ministre ne soit pas une nouvelle opération d’enfumage ayant pour but de faire oublier que la promesse du candidat Emmanuel Macron, de placer le handicap au cœur des priorités du quinquennat, soit jusqu’ici une coquille vide.

Pierre BASTIEN-MOZE, Délégué national du MDP en charge du Handicap

Auteur : Pierre Bastien-Moze

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *