Primaire écologiste : Le Mouvement des Progressistes apporte son soutien à Yannick JADOT !
Sep01

Primaire écologiste : Le Mouvement des Progressistes apporte son soutien à Yannick JADOT !

Dans le cadre du processus participatif et démocratique qui lui est cher, afin de préparer son soutien au/à la candidat.e qui lui semble le/la plus à même de rassembler et représenter les écologistes en 2022, le Mouvement des Progressistes a rencontré l’ensemble des candidat.es à la primaire des écologistes qui se tiendra du 16 au 19 septembre prochain (Inscription en ligne jusqu’au 12 septembre sur le site de la primaire). Les candidat.es avec lesquel.les une rencontre a pu être organisée ont été destinataires des questions posées et chacun.e a eu le même temps de réponse et d’échange. Le moment est donc venu d’un choix collectif qui souligne notre engagement et notre détermination au sein du pôle écologiste. Un choix respectueux de l’ensemble des cinq candidat.es des sensibilités affichées, un choix qui marque notre souhait le plus profond d’une victoire d’un large rassemblement des forces écologistes en 2022. Face au réchauffement climatique qui enflamme notre terre, à l’urgence sociale, à l’exigence de solidarité, la majorité des membres du Comité national du Mouvement des Progressistes a choisi de porter son suffrage sur le candidat Yannick JADOT. Yannick JADOT est le candidat du rassemblement le plus large, celui des forces écologistes, de gauche et de progrès. C’est lui qui est le mieux placé pour permettre à l’écologie, la solidarité, la Justice sociale de l’emporter en 2022 face au spectre mortifère d’un duel Macron-le Pen. Le Comité national du Mouvement des Progressistes appelle tou.tes ses adhérent.es, sympathisant.es et ami.es à participer massivement à la Primaire des écologistes, à voter pour Yannick JADOT puis à s’engager dans chaque région afin de permettre la victoire en 2022. Paris, le 1er septembre 2021 Inscrivez-vous à la Primaire écologiste en cliquant sur ce lien...

En savoir plus
VISITE DU PRESIDENT MACRON A MARSEILLE :  Le MDP appelle à un large dialogue pour bâtir le plan de sauvetage dont a besoin la population !
Sep01

VISITE DU PRESIDENT MACRON A MARSEILLE : Le MDP appelle à un large dialogue pour bâtir le plan de sauvetage dont a besoin la population !

Le président Emmanuel Macron arrive à Marseille pour trois jours. Si celui-ci semble enfin prendre conscience de la gravité des trafics de drogue et leurs lots de règlements de compte, le Mouvement des Progressistes (MdP) considère quant à lui qu’il ne peut ignorer les besoins énormes de Marseille et de sa population, notamment la plus vulnérable déjà fragilisée par les effets de la crise sanitaire. A Marseille, les urgences concernent notamment le logement, les transports, la santé et tout particulièrement les hôpitaux publics, l’état désastreux des écoles, l’insuffisance de services publics de proximité, mais aussi l’emploi et la prise en compte des défis du changement climatique qui se fait déjà sentir ici plus qu’ailleurs. Cette situation résulte directement de 25 ans de gestion municipale par la droite qui a laissé Marseille à la dérive et a abandonné des quartiers entiers, notamment les plus populaires. Une incurie municipale qui a d’ailleurs enfin poussé les électeurs à chasser cette équipe de la mairie en permettant une véritable alternative politique portée par l’équipe plurielle du Printemps Marseillais que soutient pleinement le MdP. Mais la tâche et les besoins sont immenses. Ils appellent une profonde et durable solidarité nationale envers la 2e ville de France, à l’image du chiffrage à 1 milliard d’euros pour le gigantesque chantier de réhabilitation totale de plus de la moitié des quelques 450 écoles de la ville. Et s’il est légitime d’exiger des renforts de police afin d’apaiser les quartiers et apporter une juste tranquillité aux habitants, la réponse à l’insécurité ne saurait étouffer d’autres urgences, sociales celles-là. Le Mouvement des Progressistes n’est pas dupe sur les limites de la visite d’Emmanuel Macron dont le quinquennat est avant tout marqué par le développement des inégalités dans notre pays et appelle solennellement l’actuel locataire de l’Elysée à apporter des réponses concrètes et durables. Marseille et ses habitants n’ont pas besoin de mesures de saupoudrage ou de discours sans lendemain. Le Mouvement des Progressistes rappelle que les défis à relever ne pourront se faire depuis Paris mais avec un dialogue concret et sincère avec les élus locaux, le tissu associatif et les marseillaises et marseillais. Pierre MOZE, Porte-parole national du Mouvement des Progressistes, Délégué régional MdP Provence-Alpes-Côte...

En savoir plus
Pour une Europe de la paix…
Août28

Pour une Europe de la paix…

Les JdE 2021 ont été l’occasion de constater une convergence entre EELV et le MdP sur la question de la sécurité en Europe. Je pense en particulier à la réflexion commune sur le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN) avec Mounir Satouri, député européen. Dans le prolongement de notre débat à Poitiers, le MdP propose de renforcer, dès 2022, les mesures existantes de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC) en Europe.             Toutes les familles en France et en Allemagne gardent le souvenir des « poilus » de retour des tranchées en 1918, polytraumatisés (« gueules cassées ») mais aussi brûlés, asphyxiés ou empoisonnés par des obus contenant des gaz toxiques ou létaux. Le chlore, le gaz moutarde ou le phosgène semblaient devoir disparaître des arsenaux suite au protocole de Genève (1925) . Celui-ci visait l’interdiction de l’usage des gaz asphyxiants, toxiques et des « moyens » bactériologiques. Il faudra cependant attendre 1993 (Conférence de Paris) pour qu’une convention sur « l’interdiction de la mise au point, la fabrication, le stockage et l’emploi des armes chimiques » soit signée par 130 états. La Chimie au service des crimes de masse.              L’histoire retiendra les forfaitures et crimes de guerre, principalement du fait des USA et de l’URSS mais aussi de leurs affidés respectifs qui profitent de la prolifération en dépit de l’interdiction. L’usage massif du napalm et de l’agent orange au Vietnam par l’armée américaine (1955-1975) fait suite aux essais effectués en Corée (1950-1953). De même, l’usage immodéré de gaz neurotoxiques par l’armée russe en Afghanistan (1980) sur le théâtre des opérations précède celui du conflit Irak-Iran (1980-1988). Avec quelques précautions d’emploi, ce type d’arme permet aussi aux dictateurs de mater leur population à moindre coût. Le droit international peut aussi être bafoué ou contourné dès lors qu’un pays signataire utilise des armes chimiques, sans avoir ratifié le CIAC. Le phosphore blanc est une arme incendiaire et son usage constitue un crime de guerre qui doit être dénoncé comme tel : par l’armée russe contre les Tchetchènes, par Saddam Hussein contre les Kurdes, par Israel contre Gaza (2008-2009)…etc. Pour une initiative forte en 2022.             En 2022, la France pourrait être à l’initiative d’une déclaration actualisée des armes chimiques. Cette démarche serait plus forte à l’évidence si l’Allemagne portait les Ecologistes au pouvoir. En effet, nous devons encore être vigilants pour la surveillance de certaines activités de l’industrie chimique afin de prévenir les risques de diversion militaire. Ces missions qui sont celles de l’OIAC basé à La Haye (organisation pour l’interdiction des armes chimiques) devra ainsi superviser la destruction des armes chimiques et des installations militaires liées. Cette démarche forte permettrait aussi de condamner sans réserve l’usage...

En savoir plus
La Primaire des écologistes – Un.e candidat.e écologiste pour gagner en 2022 !
Août22

La Primaire des écologistes – Un.e candidat.e écologiste pour gagner en 2022 !

Face à l’urgence climatique et sociale, à l’exigence de solidarité, nationale comme internationale, cinq formations politiques se sont rassemblés, dans la diversité et la complémentarité, au sein du Pôle écologiste pour préparer ensemble 2022 : élaborer un socle commun de propositions alternatives à la macronie actuelle, choisir et soutenir une candidature écologiste à l’élection présidentielle et constituer une majorité de gouvernement par les élections législatives. Le Pôle écologiste a voulu une démarche ouverte à toutes celles et ceux qui souhaitent une République écologique à laquelle tout·e citoyen·ne peut participer en s’inscrivant sur le site de notre primaire : lesecologistes.fr Cinq candidat·es ont reçu les parrainages nécessaires pour la primaire : Delphine Batho, Jean-Marc Governatori, Yannick Jadot, Éric Piolle et Sandrine Rousseau. En 2022, notre pays devra faire un choix. La nouvelle République, écologique, sociale, démocratique, résiliente et laïque, est la seule espérance face à un choix sous contrainte, enfermant le débat démocratique dans une fausse alternative entre le statut quo conservateur et la barbarie réactionnaire et autoritaire. De plus en plus de citoyennes et de citoyens, notamment les plus jeunes, aspirent à d’autres modes de vie, respectueux du vivant, permettant à chacun de bien vivre dans une société solidaire et apaisée. C’est avec elles et eux que nous voulons construire de façon ouverte un projet collectif enthousiasmant et crédible, basé sur des changements immédiats, radicaux et concrets pour l’écologie, la démocratie, l’égalité et la solidarité. Ensemble, nous affirmons la volonté des écologistes d’exercer les responsabilités, à l’échelle locale et nationale, et de préparer avec méthode et crédibilité l’exercice du pouvoir pour réussir la transformation écologique de la France. Alliance Écologiste Indépendante Europe Écologie Les Verts Génération.s Génération Écologie Mouvement des Progressistes Tout savoir sur la primaire écologiste : Qui peut participer ?Toute personne ayant plus de 16 ans, qui s’inscrit sur la plateforme, accessible via lesecologistes.fr , avant le 12 septembre 23h59 et qui paie 2 euros. Elle reçoit ensuite des codes secrets pour les deux phases de vote. Quand voter ?Premier tour, du 16 au 19 septembre 2021 Deuxième tour, du 25 au 28 septembre...

En savoir plus
La République, c’est Nous ! Pour une écologie sociale, solidaire, inclusive !
Août21

La République, c’est Nous ! Pour une écologie sociale, solidaire, inclusive !

Intervention de Dienabou KOUYATE, membre du Comité national du Mouvement des Progressistes, pour la clôture des Journées d’été des écologistes le samedi 21 août à...

En savoir plus
Intervention de François BECHIEAU, secrétaire national du Mouvement des Progressistes, aux Journées d’été des écologistes – Jeudi 19 août 2021
Août19

Intervention de François BECHIEAU, secrétaire national du Mouvement des Progressistes, aux Journées d’été des écologistes – Jeudi 19 août 2021

Cher.es ami.es, Je suis très heureux de participer, avec mes amis du Mouvement des Progressistes ici présents, à l’ouverture des Journées d’été des écologistes. Depuis sa création, le MDP œuvre pour la constitution d’un large rassemblement, unitaire, écologiste, social, solidaire, inclusif, de transformations profondes de notre société. Et nous confirmons donc aujourd’hui notre attachement à la construction de ce large rassemblement des forces écologistes seul moyen selon nous de l’emporter ensemble en 2022 et de faire gagner l’écologie et la solidarité ! Ces JDE 2021, dans la suite des rencontres déjà organisées entre les formations du Pôle écolo, vont nous permettre d’échanger, débattre, de mieux nous connaitre aussi. L’enjeu est de taille, nous avons moins d’en an pour construire ensemble une alternative crédible au néolibéralisme – et j’ajoute bien entendu tout en nous préservant du pire, le populisme et l’extrême-droite ! L’écologie que nous avons à cœur de porter c’est l’écologie populaire, sociale, solidaire, inclusive ! Celle qui prend en compte les réalités de notre époque et ne cesse de lier fin du mois et fin du monde ! Nous voulons un monde solidaire ! Et, n’en déplaise à Macron, nous sommes résolument engagés pour la solidarité internationale ! Pas envers celles et ceux qui nous aident ou nous ont aidé, l’expression du Président lundi soir était scandaleuse ! Mais envers celles et ceux qui souffrent et sont menacés dans leur pays de situations désastreuses que le monde occidental a en partie créées. c’est ça la solidarité ! Il faut aider et accueillir les réfugiés afghans dans la dignité et l’humanité et sans maitrise comptable ! Sur un tout autre plan, mais tout est lié, nous voulons que l’écologie guide l’action politique et remplace la course au profit sans limite ! Cela passe bien sûr notamment par l’arrêt immédiat de l’utilisation des pesticides de synthèse car ils sont nocifs pour la biodiversité, l’environnement dans son ensemble. Mais bien sûr aussi parce qu’ils se retrouvent indéniablement dans l’assiette du consommateur et qu’ils sont nocifs pour la santé humaine, tout particulièrement pour la santé de celle et ceux qui n’ont pas les moyens de se payer du bio ! Nous voulons de véritables politiques de lutte contre le réchauffement climatique, contre la disparition de la biodiversité, contre les pollutions de toutes sorte qui rendent de plus en plus compliquée et incertaine la vie de millions d’êtres humains à travers le monde et qui poussent à l’exode des populations toutes entières. Nous voulons un vaste plan de lutte contre la pauvreté qui ne fait hélas qu’augmenter alors même que les entreprises du CAC 40 s’enrichissent encore et encore ! Sur la santé publique, la qualité des soins, les conditions de travail des personnels...

En savoir plus
Les Journées d’été des écologistes, du 19 au 21 août à Poitiers !
Août18

Les Journées d’été des écologistes, du 19 au 21 août à Poitiers !

Cette année encore, le Mouvement des Progressistes participe à l’organisation des Journées d’été des écologistes aux côtés des autres formations du Pôle écolo, EELV, Génération.S et Génération Ecologie. L’occasion de se retrouver dans la convivialité et la verdure du parc de Blossac de Poitiers pour échanger, débattre et construire l’avenir ensemble. L’enjeu est de taille ! Toutes les informations et le programme en ligne sur le site des JDE...

En savoir plus
L’Afghanistan aux mains des Talibans – La Communauté internationale doit agir !
Août17

L’Afghanistan aux mains des Talibans – La Communauté internationale doit agir !

Les déclarations du Président Emmanuel Macron date du 16 aout, officialisent le désengagement de la France en Afghanistan. A l’instar des autres pays européens et…des Etats-unis. Les « démocraties » abandonnent les Afghans à leur sort en cautionnant dès lors une nouvelle ère d’obscurantisme, sous l’égide des talibans dont le point d’orgue sera sans surprise la réintroduction d’une charia ultra rigoriste où les femmes, comme en 1996, seront les premières victimes de mesures à la fois rétrogrades et humiliantes. Par la suite le pays pourrait devenir la base arrière d´un terrorisme mondialisé. Voila vers quoi peut nous conduire cette lâcheté internationale dont la macronie actuelle s’est faite l’écho. A celles et ceux qui pensaient que les accords de Munich de 1938 étaient une erreur de l’Histoire ? cette Histoire tend aujourd’hui a se répéter… Laurent LANYI, Membre du Comité national du Mouvement des...

En savoir plus
Pour une politique de défense européenne fondée sur la diplomatie et le dialogue
Juil26

Pour une politique de défense européenne fondée sur la diplomatie et le dialogue

Le MdP a engagé une réflexion sur la base du programme que nous avons ratifié dans le cadre du pôle écolo. Il s’agit d’ancrer notre politique de défense dans le cadre européen. Pour cela un renforcement de la diplomatie européenne est nécessaire pour créer un dialogue stratégique, préalable à une défense commune. Une menace multiforme.             La question n’est plus de savoir si la désinhibition des comportements bellicistes d’états autoritaires et impérialistes va avoir lieu. C’est en cours aux portes de l’Europe : l’Ukraine, la mer noire et la méditerranée orientale constituent des risques de confrontation directe avec la Russie. Quelle serait notre attitude collective par exemple en cas d’invasion d’un pays balte membre de l’union ? De même, les tentatives de déstabilisation de pays, tels la Libye ou la Centrafrique, constituent une stratégie hybride avec l’envoi de mercenaires et de milices privées. Dans l’océan indien, c’est la Chine qui tente de contrôler les voies maritimes dans les eaux internationales permettant le commerce, mais également de conquérir des îles dans le Pacifique oriental pour constituer des bases. A ces tensions régionales, s’ajoute la menace terroriste, toujours prégnante en Europe. Une cohésion occidentale fragile.             Avec 1035 milliards de dollars pour leurs armées, les pays de l’OTAN sont toujours néanmoins à la remorque des Etats-Unis. Cette somme représente cependant plus de la moitié des dépenses mondiales en 2021. Les guerres menées en Syrie, Irak, Afghanistan par l’armée américaine n’ont pas permis de rétablir la souveraineté des peuples, ni l’état de droit dans le cadre des conventions internationales. Outre le fait que ces pays sont désormais exsangues, ces conflits ont permis aux USA de réduire en parallèle leur volonté diplomatique d’intervenir en Europe ainsi que leur capacité d’intervention. Avec TRUMP, le « parapluie » américain a vécu avec l’injonction de porter à 2% du PIB le budget des armées. Il n’est pas certain que le nouveau président change de paradigme. Une nécessaire ré-orientation politique de la gouvernance et de l’action de l’armée.             La France, 7eme puissance militaire mondiale, consacre un budget de 39,2 milliards d’euros en 2021 dans le cadre d’une loi de programmation (2019-2025), avec un effectif de plus de 268 000 personnes dépendant du ministère. On approche donc des 2% du PIB (soit 41 milliards). A cela s’ajoute l’autorisation d’engagement de commandes (nouveaux matériels) pour 44,7 milliards. Les forces armées se sont professionnalisées depuis la suspension du service national (1979) et renforcées par la reconstitution des effectifs depuis le livre blanc de la défense (2013) remis à François Hollande dont le but était de dégraisser les effectifs. Il est donc temps de changer de doctrine pour ancrer notre politique de défense dans...

En savoir plus
Rafle du Vel d’hiv : il y a 79 ans…
Juil18

Rafle du Vel d’hiv : il y a 79 ans…

Il y a 79 ans, plus de 13 000 personnes, dont près d’un tiers d’enfants, étaient arrêtées dans Paris et sa banlieue avant d’être livrées à la barbarie nazie. Des arrestations menées par la police française sur ordre du gouvernement Français de Vichy dans le cadre de la politique d’extermination des populations juives menée par les nazis. Presque tous ont été assassinés, moins de cent ont survécu à leur déportation. Aujourd’hui, comme demain, souvenons-nous ! Le Mouvement des Progressistes s’associe aux hommages rendus un peu partout en France aux victimes de la barbarie...

En savoir plus