Pour cacher son inaction climatique, Emmanuel MACRON nous offre du vent !

Faisant fi de la plupart des 149 propositions de la Convention citoyenne sur le climat, et pour mieux cacher son inaction totale et le non-respect de ses engagements, Emmanuel Macron a donc décidé d’organiser un référendum pour inscrire dans la Constitution La défense du climat et la préservation de l’environnement.

Vaste fumisterie lorsque l’on pense que ce même Emmanuel Macron a récemment laissé ré-autoriser l’usage des néonicotinoïdes malgré la toxicité avérée de ces pesticides pour la biodiversité et les risques pour la santé. 

Vaste fumisterie aussi lorsque l’on pense que ce référendum à question unique interviendra un an avant l’élection présidentielle de 2022 et sera donc indéniablement empreint de la campagne pour cette élection. La réunion du Congrès pourrait parfaitement permettre la révision constitutionnelle souhaitée en faveur du climat et de l’environnement !

Plus que d’un référendum, c’est de véritables mesures répondant à l’urgence climatique, à l’urgence écologique et sociale dont notre pays a besoin ! Mais que peut-on encore attendre de ce président ?

Avec ses partenaires du pôle écolo, le Mouvement des Progressistes entend participer à la construction d’une alternative écologiste, sociale et démocratique pour 2022.

Paris, le 14 décembre 2020

François BECHIEAU, Secrétaire national du MDP

Contact Presse – Tél.: 06 38 43 16 96

Auteur : François Béchieau

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *