Régionales PACA : le Mouvement des Progressistes appelle à faire barrage à l’extrême-droite !

Après le retrait de la liste du Rassemblement écologique et social par Jean-Laurent Félizia et les multiples critiques dont il fait injustement l’objet, le Mouvement des Progressistes PACA tient à lui réaffirmer sa pleine solidarité et assume à ses côtés une décision prise dans la concertation la plus transparente avec ses partenaires, dont notre mouvement. 

Une décision chargée de responsabilités et d’émotions face à la menace de voir l’extrême-droite  s’emparer du Conseil régional PACA.

Dans ce territoire, les forces de progrès et les populations concernées peuvent témoigner du terrible impact négatif d’une gestion de collectivités locales par l’extrême droite; notamment sur le plan économique, de vies associatives et culturelles bafouées et muselées ou de recul du service public.

Pour le deuxième tour des élections régionales en ce dimanche 27 juin, le Mouvement des Progressistes PACA appelle toutes les forces écologiques et de gauche, tous les démocrates et progressistes à se mobiliser pour déjouer les plans de l’extrême-droite et faire barrage à la menace de l’élection du funeste Thierry Mariani à la présidence de notre belle région.

Le Mouvement des Progressistes appelle les électeurs à ne pas déserter les urnes mais plutôt à se saisir du bulletin Renaud Muselier afin de repousser le danger.

Il ne s’agit pas d’un quitus donné au président LR sortant sur son bilan. Un bilan qui n’a pas répondu aux attentes des populations.

Il ne s’agit pas non plus d’un blanc-seing donné à Renaud Muselier pour la politique qu’il entend poursuivre à la tête de la région.

Il s’agit de faire barrage à une extrême-droite synonyme de repli, d’intolérance, de stigmatisations de populations, d’exclusions sociales, autant de valeurs à l’opposé de ce qui forge notre région.

Un sursaut démocratique est à accomplir dans les urnes ce dimanche.

Pour la suite, le MdP PACA adresse un message solennel à celles et ceux qui ont voté pour la liste du Rassemblement écologique et social, à celles et ceux que nous avons rencontrés tout au long de la campagne du 1e tour et qui nous ont exprimé clairement leur volonté de changement de politique, pour une région plus juste et solidaire, une région des libertés et de l’émancipation, une région inclusive, pour toutes et tous.

Le MdP leur adresse ainsi un engagement : nous entrerons en résistance, à leurs côtés.

En résistance permanente contre les idées et actions de l’extrême-droite afin de libérer notre région de cette menace nauséabonde qui n’a que trop duré.

En résistance aussi contre les choix politiques de Renaud Muselier qui ne répondent ni à l’urgence climatique, ni à l’urgence sociale. Deux urgences à prendre pourtant en compte plus qu’ailleurs.

Le retrait de la liste du Rassemblement écologique et social n’est pas un renoncement et un abandon des populations chez qui l’espoir a été réveillé.

Le Mouvement des Progressistes invite ainsi ses partenaires des forces écologiques et de gauche à inventer une présence politique nouvelle dans notre région; une présence auprès des habitants faite de projets et de soutien face aux difficultés quotidiennes des populations de nos six départements de PACA.

Le MdP demeurera disponible, aux côtés des partenaires écologistes et de gauche, pour prolonger cet espoir. Il fait confiance à l’intelligence politique collective pour relever ces défis auprès des populations. 

Pierre MOZE, Porte-parole national du Mouvement des Progressistes, Délégué régional Provence-Alpes-Côte-d’Azur

Auteur : Pierre Bastien-Moze

Ajoutez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *