VISITE DU PRESIDENT MACRON A MARSEILLE : Le MDP appelle à un large dialogue pour bâtir le plan de sauvetage dont a besoin la population !

Le président Emmanuel Macron arrive à Marseille pour trois jours.

Si celui-ci semble enfin prendre conscience de la gravité des trafics de drogue et leurs lots de règlements de compte, le Mouvement des Progressistes (MdP) considère quant à lui qu’il ne peut ignorer les besoins énormes de Marseille et de sa population, notamment la plus vulnérable déjà fragilisée par les effets de la crise sanitaire.

A Marseille, les urgences concernent notamment le logement, les transports, la santé et tout particulièrement les hôpitaux publics, l’état désastreux des écoles, l’insuffisance de services publics de proximité, mais aussi l’emploi et la prise en compte des défis du changement climatique qui se fait déjà sentir ici plus qu’ailleurs.

Cette situation résulte directement de 25 ans de gestion municipale par la droite qui a laissé Marseille à la dérive et a abandonné des quartiers entiers, notamment les plus populaires.

Une incurie municipale qui a d’ailleurs enfin poussé les électeurs à chasser cette équipe de la mairie en permettant une véritable alternative politique portée par l’équipe plurielle du Printemps Marseillais que soutient pleinement le MdP.

Mais la tâche et les besoins sont immenses. Ils appellent une profonde et durable solidarité nationale envers la 2e ville de France, à l’image du chiffrage à 1 milliard d’euros pour le gigantesque chantier de réhabilitation totale de plus de la moitié des quelques 450 écoles de la ville.

Et s’il est légitime d’exiger des renforts de police afin d’apaiser les quartiers et apporter une juste tranquillité aux habitants, la réponse à l’insécurité ne saurait étouffer d’autres urgences, sociales celles-là.

Le Mouvement des Progressistes n’est pas dupe sur les limites de la visite d’Emmanuel Macron dont le quinquennat est avant tout marqué par le développement des inégalités dans notre pays et appelle solennellement l’actuel locataire de l’Elysée à apporter des réponses concrètes et durables.

Marseille et ses habitants n’ont pas besoin de mesures de saupoudrage ou de discours sans lendemain. Le Mouvement des Progressistes rappelle que les défis à relever ne pourront se faire depuis Paris mais avec un dialogue concret et sincère avec les élus locaux, le tissu associatif et les marseillaises et marseillais.

Pierre MOZE, Porte-parole national du Mouvement des Progressistes, Délégué régional MdP Provence-Alpes-Côte d’Azur

Auteur : Pierre Bastien-Moze

Ajoutez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *