Emmanuel MACRON pour les banlieues : Des mesures tant attendues et nécessaires qui en appellent d’autres

Communiqué du Mouvement des Progressistes

Emmanuel MACRON pour les banlieues : Des mesures tant attendues et nécessaires

Le Président de la République, Emmanuel MACRON, dans la suite du rapport qu’il avait lui-même demandé à Jean-Louis BORLOO, a présenté ce matin les mesures qu’il souhaite voir rapidement mises en oeuvre pour redorer le blason des banlieues.

Fidèle à son esprit pionnier de changement, après avoir rappelé les mesures déjà prises en faveur des quartiers – rétablissement de la police de proximité, dédoublement des classes de CP dans les écoles en REP – celui-ci a indiqué ne pas vouloir d’un énième plan banlieue.

Des mesures dignes d’intérêt ont été annoncées parmi lesquelles le lancement d’un plan contre le trafic de drogues, une opération de rénovation urbaine, la scolarisation obligatoire en maternelle dès l’âge de 3 ans, des moyens d’encadrement renforcés dans ces écoles et des places supplémentaires en crèche, la mise en place d’une bourse de stages afin de permettre à tous les collégiens de 3e de bénéficier d’un stage en entreprise, le renfort de la lutte contre la radicalisation, contre les discriminations à l’embauche et pour l’égalité des sexes, enfin, une nouvelle méthode de répartition des subventions aux associations.

Des annonces qui peuvent être reçues favorablement mais semblent somme toute et aussi assez éloignées de l’ambitieux rapport présenté le mois dernier par Jean-Louis BORLOO autour de 19 grandes propositions travaillées avec de nombreux maires, toutes tendances confondues, les associations et les habitants des quartiers.

Et quid de la participation de ces habitants et des entreprises ? Rien n’a par ailleurs été annoncé concernant l’accès aux loisirs, aux sports, à la culture, qui demeurent des leviers essentiels et majeurs pour lutter contre l’isolement, prévenir la radicalisation et la délinquance. C’est un manque qu’il faudra combler si l’on souhaite réellement redonner espoir et confiance.

Pour leur part, les Progressistes du MdP continueront à œuvrer pour une plus grande cohésion sociale sur l’ensemble du territoire, pour plus de justice sociale et d’égalité des chances.

Paris, le 22 mai 2018

Auteur : Mouvement des Progressistes

1 commentaire

  1. Il y a effectivement des choses qui peuvent etre interressantes mais aussi beaucoup de non dits. S’appuyer sur les associations pour l’integration par le sport et la culuture, tres bien… mais combien reussissaient a fonctionner grace aux contrat aides tres largement supprimes? 30000 places de creche financees a hauteur de 1000 Euros soit 10% de leur cout, oui! Mais pour les collectivites locales n’ayant ni une base economique prospere , ni une population aisee ou trouver les resources fiscales pour financer cela?Si au moins le cannabis avait ete legalise intelligement, cela aurait pu generer des resources publiques ( Je ne plaisante pas. Certains etats aux US ont donne la priorite pour les licenses de commerce de Canabis aux gens ayant un passe de commerce illegal et un casier judiciaire). Donc pas de resources significatives nouvelles, et rien pour compenser celle que l’on a prise il y a quelques mois des organismes HLM sommes de compenser la baisse des APL.
    Je crains que l’on s’achemine vers une pauperisation toujours plus grande de ces quartier, ou la violence va devenir de plus en plus importante mobilisant toujours plus d eresources pour le maintien de l’ordre. Ce modele a ete tres largement mis en oeuvre dans certains pays, et on sait ou cela a conduit.
    Je peine donc un peu a voir la vrai ambition de ces actions, car si la nouveauté consiste a faire moins qu’avant pour pouvoir dire que l’on fait different, je ne suis pas sur du résultat.

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *