Réforme annoncée du Code du travail : le mouvement des Progressistes se prononce pour le retrait du texte tel que présenté

Le projet de réforme du Code du travail tel qu’il est présenté aujourd’hui balaie de manière radicale des acquis sociaux mis en œuvre depuis plus de 80 ans.

Ces avancées sociales, fruit de combats sans cesse renouvelés du monde du travail, ne peuvent et doivent pas être rayées d’un trait de plume.

Les briser serait non seulement contraire aux valeurs inaltérables de notre République mais ferait également insulte à toutes celles et ceux qui se sont battus en faveur de nos lois sociales et pour élaborer notre code du travail.

Face au risque d’aggravation de la précarité et des inégalités que ferait courir cette réforme, dans une société déjà fortement fragilisée par le chômage de masse et la financiarisation de l’Europe, le mouvement des Progressistes (mdP) se prononce pour le retrait du texte de réforme tel que présenté.

Le mdP propose d’autres pistes sociales, pour une autre réforme, constructive celle-là, dans le cadre du dialogue social, et pour avancer dans le sens d’une société plus juste et plus humaine sans toucher de manière autoritaire aux acquis des salariés.

Paris, le 21 février 2016

Contacts Presse : Max Clanet – François Béchieau – Tél. : 06 38 43 16 96

Auteur : Mouvement des Progressistes

1 commentaire

  1. Bonjour et bien d’accord avec cette prise de position

    Par ailleurs, je suis en plein accord avec les OS Cheminotes qui demandent le retrait de cette réforme annoncée en revendiquant auprès du Gouvernement de revoir sa copie en prenant comme base le RH0077 (Règlementation du travail en vigueur à SNCF pour les salariés du Rail.)
    Très amicalement,
    Gilbert SOULET
    Cadre Honoraire SNCF
    84120 PERTUIs

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *