Pass sanitaire, obligation vaccinale, le Président de la République et le Gouvernement choisissent la force plutôt que le débat démocratique et la persuasion !

L’extension massive du « pass sanitaire » ainsi que la vaccination obligatoire pour plusieurs professions ont été annoncées par le Président de la République lors de son allocution du 12 Juillet 2021.Le gouvernement va donc proposer dès le 21 juillet un projet de loi « relatif à l’adoption des outils de gestion de la crise sanitaire ».

Représentants du Mouvement des Progressistes et membres du Pôle Écologiste, nous avons fait le choix de nous faire vacciner dès que cela a été possible et avons appelé nos proches et nos familles à en faire de même. Nous avons partagé ce choix à travers les réseaux sociaux pour rassurer, tenter de convaincre au maximum et faire en sorte que l’accès à la vaccination se fasse autant que possible de manière libre et volontaire.

Notre inquiétude est aujourd’hui grande au regard du durcissement des mesures annoncées autour de l’instauration du « pass sanitaire » et nous souhaitons faire part des vives émotions, réactions et manifestations exprimées par de très nombreux citoyens partout dans le pays.

Le projet de loi permettra de subordonner l’accès des personnes à certains lieux, établissements, salles de spectacles ou événements à la présentation soit d’un dépistage virologique, soit d’un justificatif de vaccination, soit d’un certificat de rétablissement suite à la contamination par la COVID19.

Depuis de nombreux mois, une grande majorité de nos concitoyen.es fait preuve d’un de civisme, courage, abnégation et de responsabilité face à la crise sanitaire et aux mesures prises pour enrayer l’épidémie. Nous aurions donc souhaité qu’une grande campagne de sensibilisation soit lancée autour des épidémiologistes et autres spécialistes du corps médical et de la Recherche pour rassurer l’opinion publique et convaincre plus encore de la nécessité d’une très large vaccination.

Ce n’est pas le choix que le Président de la République a fait et nous le regrettons car le vote d’une telle loi et de telles mesures coercitives dans un climat de grande fragilité accroitra indéniablement la fracture sociale et démocratique que nous vivons déjà.

Un manque de persuasion et un autoritarisme exacerbé qui font craindre hélas de nouveaux débordements lors des prochaines actions citoyennes.Et unprojet de loi tout à fait contraire aux déclaration d’Emmanuel MACRON qui affirmait jusqu’alors être « contre la vaccination obligatoire »et vouloir privilégier la confiance et la responsabilité.

Pour nous, seule la voie du dialogue peut permettre de favoriser l’accès à la vaccination du plus grand nombre et faire en sorte que nous surmontions ensemble la difficile épreuve de cette crise sanitaire.

Paris, Vienne, le 17 juillet 2021.                    

François BECHIEAU, Secrétaire national du MDP

Ludovic HERBEPIN, Délégué MDP Auvergne-Rhône-Alpes

Auteur : Mouvement des Progressistes

1 commentaire

  1. Le pass sanitaire est « nudge “, une incitation comportementale à la sécurité, une coercition mentale, finalement assez légère au début avec une amende assez faible et statistiquement rarement infligée. Ce principe du nudging appliqué au pass consiste à inciter à changer de comportement, à persuader plus ou moins consciemment à l’aide d’un dispositif assez contraignant et volontairement pénible.
    imparfait, le pass sanitaire est néanmoins une plaque de défense supplémentaire, qui peut aussi présenter des trous, dont le faux pass ; il convient donc de ne pas abandonner les autres plaques de défense, dont les gestes barrières … : voir le modèle dans https://www.officiel-prevention.com/dossier/formation/formation-continue-a-la-securite/application-de-la-methode-du-fromage-suisse-et-du-nudging-a-la-prevention-de-la-pandemie-covid-19

    Publiez une réponse

Ajoutez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *